Loading
Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Investissement d'avenir > Equipex

Equipex

Les Equipex sont destinés à rehausser les Equipements scientifiques de très niveau au meilleur standard international. L’Etat les finance pendant huit ans.

Les Equipex portés par Lille1

  • REALCAT  : permettra de concevoir et de tester de nouveaux catalyseurs.  L’innovation majeure du projet résidera surtout dans le développement de catalyseurs hybrides combinant les avantages des catalyseurs chimiques et des biocatalyseurs. L'équipement, totalement automatisé, sera capable de tester en parallèle et rapidement de nombreux catalyseurs, avec à la clé une réduction significative du délai de mise au point de ces nouvelles substances (environ trois mois contre trois ans à l’heure actuelle).  
     
  • EXCELSIOR : il s’intéresse au domaine des nanosciences pour observer la matière à l’échelle du nanomètre. Le défi est de concevoir les instruments qui n’existent pas encore, les futurs moyens expérimentaux qui équiperont les centres industriels des secteurs de la nanoélectronique. Ce projet devrait conduire à un important transfert industriel de technologies. Plusieurs accords de partenariat ont déjà été établis avec des sociétés, leaders dans le domaine de la microscopie ou de la caractérisation à haute fréquence. Réaliser d'importantes innovations instrumentales va stimuler cette interaction avec les entreprises françaises et européennes spécialisées dans l'instrumentation. Ce projet donnera aussi l'occasion d'explorer de nouvelles méthodes de caractérisation et d'outils qui pourront être brevetées et plus tard exploitées par l'industrie microélectronique ou conduire à la création de nouvelles start-ups.
     
  • FLUX : Ce projet concerne la transmission de lumière à haute intensité dans des fibres optiques. L’objectif principal est de révolutionner le monde des communications en rendant possible l’existence de super-autoroutes des transmissions optiques. L’autre objectif vise à innover sur le transport et la génération de puissances optiques élevées. Les technologies développées trouveront des applications dans le domaine médical et permettront d’envisager des débits encore plus élevés, très utiles pour les applications multimédias.
     
  • LEAF : Le projet  LEAF  se positionne dans le domaine de l’électronique flexible pour un marché estimé à plusieurs milliards d’euros d’ici 10 ans et qui va révolutionner notre conception et utilisation des appareils électroniques. L’électronique flexible permettra entre autres l’ultra‐portabilité des appareils électroniques (pliable, léger, petit).De nombreuses applications seront possibles : les réseaux de capteurs sans fil, les puces de sécurité, les micro‐drones, les textiles intelligents, les implants ou patchs humains à vocation thérapeutique. Douze entreprises sont partenaires du projet « LEAF ».
     
  • SIRIC ONCOLILLE : Sites de Recherche Intégrée sur le Cancer, il regroupe des équipes de recherche fondamentale, de recherche clinique et de recherche en sciences humaines et sociales installées sur les campus de l'Université Lille 1 et de l'Université Lille 2, du  CHRU de Lille , du Centre Oscar Lambret  et de l'Institut Pasteur de Lille.

Les Equipex dans lesquels Lille 1 intervient en tant que partenaire
 

  • IAOOS : Surveillance du changement climatique en Arctique
     
  • IMAGINEX BIOMED : Plate-forme de référence pour un pipeline allant du criblage par microscopie à haut-débit et haut-contenu jusqu’à l’analyse à la plus haute résolution possible en imagerie biophotonique, électronique et à force atomique.
     
  • IRDIVE : Recherche et Innovation dans les Environnements Visuels Numériques et Interactifs
     
  • REFIMEVE+ : Réseau fibre métrologique à vocation européenne
     
  • ROCK : Nouvelles technologies de l'énergie, optimisation des performances et création de nouveaux matériaux appliqués au domaine des batteries et des biocarburants