Loading

Missions

Les chiffres de l'égalité F/H

Côté Etudiant(e)s

La part d'hommes et de femmes dans les inscriptions sur notre université pour 2009/2010 : 43% Femmes, 57% Hommes.

Si l'inscription en licence/licence pro et master reste équilibrée, il y a un net affaissement à l'inscription en doctorat et encore plus en école d'ingénieurs : respectivement 36% et 22% seulement de femmes.

D'autre part, la présence des femmes varie fortement selon le domaine d'études : en sciences humaines et sociales elles représentent 62% des étudiants, alors qu'elles ne représentent que 35% des étudiants en sciences fondamentales, et 17% des étudiants en sciences et techniques, sciences de l'ingénieur.

Remarquons qu'en 2009/2010, les femmes ont réussi davantage que les hommes en licence : 70% de réussite chez les femmes contre seulement 59% pour les hommes.

Si ces pourcentages de réussite sont plus équilibrés en licence professionnelle et master, elles réussissent également mieux que les hommes en école d'ingénieurs alors qu'elles y sont moins nombreuses : le taux de réussite est de 86% pour les femmes et de 80% pour les hommes.

En terme d'insertion professionnelle, elles accèdent moins que les hommes à des emplois stables mais l'écart se réduit au niveau master professionnel (76% pour les femmes contre 85% pour les hommes) par rapport au niveau licence professionnelle (67% pour les femmes contre 86% pour les hommes).

Ces chiffres proviennent de l'OFIP Nouvelle fenetre, plus de détail dans ce document.Nouvelle fenetre

 Côté Personnels

43 % de femmes parmi les personnels de notre université mais :

  • pour les personnels techniques et administratifs : les emplois les moins qualifiés (catégorie C) sont les plus féminisés (70% de femmes dans ces emplois) alors que les emplois les plus qualifiés (catégorie A) intègrent un peu plus de 40% de femmes. Cependant, cette situation ne semble pas s'améliorer puisqu'en 2009, il y a eu deux fois plus de recrutement d'hommes que de femmes en catégorie A.
  • même phénomène pour les enseignants-chercheurs : parmi les Maîtres de Conférence, un peu plus de 30% sont des femmes alors que parmi les Professeurs d'Université (grade supérieur), nous ne retrouvons plus que 15% de femmes.

Le Conseil d'Administration de notre université est composé de 23 hommes contre 6 femmes et le Conseil Scientifique n'améliore pas cette proportion : 34 hommes pour 6 femmes...

Et pas d'amélioration entre 2003 et 2007 : l'indice de parité (ratio F/H) utilisé par l'UNESCO ne s'est pas amélioré entre 2003 et 2007 pour notre université.