Loading

Thématiques

Améliorer la valorisation des déchets

Les déchets ménagers :

    Le tri sélectif des déchets courants :

Des corbeilles sont présentes dans la plupart des bureaux de l’Université et permettent de collecter les papier/cartons, récupérés par une entreprise d’insertion qui se charge de l’envoyer vers une filière de recyclage.

Des bornes de tri sélectif ont été installées dans plusieurs bâtiments de l’Université. Celles-ci permettent de récupérer les déchets ménagers recyclables tels que les flaconnages, les papiers et les cartons. Ces déchets sont acheminés vers les centres de tri de la métropole afin d’être réutilisés ou recyclés.

Voir la carte des bornes de tri sélectif du campus

    L’opération Campus Propre :

Deux fois par ans, en Février et en Octobre, l’Université organise l’opération « Campus Propre ». A cette occasion, les étudiants et personnels volontaires collectent les déchets qu’ils trouvent disséminés sur le campus, les pèsent et les trient. Les déchets 900 à 100 kg ramassés chaque année sont ensuite envoyés vers les centres de valorisation de la métropole.

 

Les autres déchets :

    La valorisation des autres déchets produits à l’Université :

De nombreux types de déchets sont générés par les activités d’enseignement et de recherche de l’Université : Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE), déchets chimiques, déchets radioactifs, déchets biologiques, déchets verts, etc. Des prestataires spécialisés ont été sélectionnés pour chaque catégorie de déchet, pour leur capacité à respecter parfaitement la réglementation en vigueur, à s’adapter aux contraintes des usagers du campus et à ainsi que pour leurs politiques sociales et/ou de préservation de l’environnement. Ainsi, les déchets sont envoyés vers les filières de valorisation les plus adaptées.

    Le plan de prévention des risques professionnels et environnementaux :

Le service Hygiène et Sécurité de Lille met actuellement en œuvre un grand programme de prévention des risques professionnels et environnementaux, dont un volet est consacré à l’amélioration de la gestion des déchets chimiques. L’action de ce service permet d’augmenter la sécurité des personnels et étudiants de l’Université et de réduire les risques d’atteinte à l’environnement par pollution chimique.