Loading

Licence mécanique

  • Durée des études : 3 ans
  • Crédits : 180
  • 2 Parcours :

    Consultez un parcours en cochant la case


Objectifs

La mécanique et le génie mécanique sont par essence des sciences de l’ingénieur ayant pour but l’étude du mouvement, des déformations et des états d’équilibre des systèmes physiques et la conception de systèmes mécaniques.

Ces deux disciplines jouent un rôle essentiel dans le développement de nombreux secteurs industriels tels que l’aéronautique, l’automobile, l’aérospatial, l’énergie, la construction mais aussi dans d’autres domaines tels que la musique, la biologie, la météorologie ou encore l’astrophysique.  Les deux parcours proposés offrent des perspectives variées aux étudiants avec un parcours axé sur la modélisation mécanique (parcours Sciences Mécanique et Ingénierie) et un parcours orienté vers la conception mécanique (parcours Génie Mécanique).

L’objectif du parcours Génie Mécanique est double : faire acquérir à l’étudiant des compétences scientifiques, techniques et pratiques propres au Génie Mécanique mais aussi développer des aptitudes lui permettant d’évoluer dans son domaine d’activité et d’envisager une flexibilité vers d’autres métiers.

La formation propose un volet fondamental et appliqué en génie mécanique. Ces deux volets sont connectés pour permettre de répondre aux besoins d’analyse, de conception, de mise en forme, d’exploitation et de maintenance. Cette Licence est progressive.  Les enseignements sont organisés en Cours magistraux  (CM), travaux dirigés (TD) et, selon certaines UE,  des Travaux Pratiques (TP). Un stage en entreprise au dernier semestre de la licence est imposé. Cette  confrontation au monde du travail permettra de mettre en application certains outils et concepts acquis pendant ces trois années de formation mais surtout de découvrir la structure d’une entreprise (fonction de sa masse salariale), un secteur d’activité donné pour ensuite pouvoir se projeter et mettre en place un projet professionnel.

Afin d’assurer une meilleure spécialisation, des UE de parcours sont incorporées progressivement dès la première année de la licence. La deuxième année prépare à une spécialisation avec 2 UE de parcours au S3 et une spécialisation définitive à partir du S4.   

Le parcours Génie Mécanique permet de s’orienter ensuite vers un Master de génie mécanique en local ou sur le plan national, ou d’intégrer une école d’ingénieur.

Objectifs

La mécanique et le génie mécanique sont par essence des sciences de l’ingénieur ayant pour but l’étude du mouvement, des déformations et des états d’équilibre des systèmes physiques et la conception de systèmes mécaniques.

Ces deux disciplines jouent un rôle essentiel dans le développement de nombreux secteurs industriels tels que l’aéronautique, l’automobile, l’aérospatial, l’énergie, la construction mais aussi dans d’autres domaines tels que la musique, la biologie, la météorologie ou encore l’astrophysique. 

Les deux parcours proposés offrent des perspectives variées aux étudiants avec un parcours axé sur la modélisation mécanique (parcours Sciences Mécanique et Ingénierie) et un parcours orienté vers la conception mécanique (parcours Génie Mécanique).

L’objectif du parcours Sciences Mécanique et Ingénierie est de former des cadres hautement qualifiés en mécanique, capables d’innover et de transférer des compétences de pointe présentes dans les laboratoires universitaires au monde industriel. Cet objectif est atteint (i) en développant tout au long du cursus une pédagogie par problème et par projet et (ii) en sensibilisant l’étudiant aux spécificités et aux exigences de la recherche académique et industrielle par des stages réguliers dans ces deux environnements mais aussi l’intervention d’industriels dans la formation. De plus, pour répondre aux besoins actuels du marché du travail, les aspects expérimentaux et numériques ont été renforcés afin que les étudiants soient capables non seulement d’utiliser mais aussi d’adapter des codes de calculs en mécanique et de concevoir des dispositifs expérimentaux répondant à une problématique. Enfin la formation renforcée en SHS permet à ces futurs professionnels de disposer de tous les outils leur permettant une insertion rapide dans le monde professionnel mais aussi un épanouissement tout au long de leur carrière.

La licence de Mécanique (parcours Sciences Mécaniques et Ingénierie) permet de s’orienter ensuite vers un Master de Mécanique en local, sur le plan national voir international, ou d’intégrer l’une des très nombreuses écoles d’ingénieur proposant une spécialisation en mécanique.

La Licence de mécanique fait partie du réseau FIGURE et permet de suivre le parcours CMI en mécanique (Cursus Master Ingénierie). Ce cursus spécifique permet d'obtenir le Label Ingénierie.

Spécificités

La formation propose un volet fondamental et un volet appliqué en génie mécanique. Ces deux volets sont connectés pour  répondre aux besoins d’analyse, de conception, de mise en forme, d’exploitation et de maintenance. Cette Licence est progressive.  Les enseignements sont organisés en Cours magistraux  (CM), travaux dirigés (TD) et, selon certaines UE,  des Travaux Pratiques (TP).

Un stage en entreprise au dernier semestre de la licence est imposé. Cette  confrontation au monde du travail permet de mettre en application certains outils et concepts acquis pendant les trois années de formation mais vise surtout à faire découvrir la structure d’une entreprise (fonction de sa masse salariale), un secteur d’activité donné pour ensuite pouvoir se projeter et mettre en oeuvre un projet professionnel.

Spécificités

Afin de former nos étudiants à l’innovation et leur permettre de se confronter à des problèmes réels, une part importante de la formation est consacrée aux activités de mises en situation. Ces activités de mise en situation regroupent :

  • des projets courts dont le but est d’apprendre à utiliser les outils expérimentaux et numériques pour répondre à une problématique scientifique
  • des projets intégrateurs : ce sont de véritables projets scientifiques s’inscrivant à l’interface entre plusieurs cours et nécessitant la mise en pratique de compétences théoriques, numériques et expérimentales pour répondre à une problématique scientifique. Ils permettent en outre aux étudiants de développer leur créativité, leur autonomie, et leur apprennent le travail en équipe et la communication scientifique.
  • des stages en entreprise et en laboratoire.

Ces activités de mise en situation représentent en licence environ 15% des crédits ECTS.


Les savoirs

L’étudiant sera capable à l’issue du parcours Génie Mécanique:

  • de connaître les secteurs d’activités qui s’ouvrent au domaine du Génie Mécanique,
  • de maîtriser les outils fondamentaux de la mécanique,
  • de formuler un problème avec ses conditions limites, d’utiliser le bon outil, de le résoudre puis de faire une analyse critique du résultat,
  • de connaître les principales familles de matériaux et leurs propriétés mécaniques,
  • de connaître les techniques de fabrication par enlèvement ou ajout de matière, de mise en forme et de maîtriser un modeleur volumique.

Cette formation doit permettre à l’étudiant de construire son projet personnel et d’envisager une poursuite d’études en Master.

Les savoirs

Les étudiants sont ainsi préparés à :

  • Modéliser, simuler et expérimenter le comportement complexe de solides et de fluides. Ils sont donc aptes à proposer des solutions adaptées à un cahier des charges industriel et à les valider à travers la corrélation entre modèles, simulations et expériences. Ils sont aussi capables d’optimiser un système mécanique pour une fonction recherchée.
  • Traiter un problème en autonomie en faisant preuve d’initiative, d’adaptabilité et d’originalité grâce aux activités de mise en situation mises en œuvre tout au long du cursus.
  • Communiquer de manière synthétique et adaptée sur les résultats d’un projet.
  • Encadrer, motiver et animer une équipe grâce à leur formation en sciences sociales.

D’un point de vue disciplinaire, les étudiants sont aptes en fin de licence à :

Manipuler, comprendre et analyser des modèles élémentaires de mécanique. Implémenter des méthodes numériques simples et les programmer en C/C++. Utiliser des logiciels de calculs tels que Matlab pour résoudre des équations. Adapter un dispositif expérimental existant pour répondre à une question et analyser les résultats avec un esprit critique. Valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux, et apprécier les limites du modèle. Communiquer leur résultats de manière synthétique et adaptée.


Tableau des semestres

Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs optionnelles

Maîtriser les techniques de calcul en algèbre et en analyse.
Manipuler des symboles mathématiques. Acquérir  les bases du raisonnement mathématique.
 

9

Les matières :

Bonus interro
Phys -écrit
Phys -TP
5
BASES DE LA MECANIQUE 3

Les matières :

ALC -écrit
ALC -TP
Bonus interro
4

Les matières :

Info - TP
Info -écrit
4
EEEA 1 - ELECTRICITE 3
3PE 1 2

Les matières :

Bonus interro
ME -écrit
9

Les matières :

ALC -écrit
ALC -TP
Bonus interro
4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires
Introduction au génie civil 6
Introduction au génie urbain 3

Les matières :

M21A -colles
M21A -ec
9

Les matières :

M22A -colles
M22A -ec
6
Maths Info : Arithmétique et cryptographie 3

Les matières :

FCE -colles
FCE -ec
6
Optique 3
Physique expérimentale 1 3
Eléments de dimensionnement 3
Systèmes mécaniques 2
Initiation à la mécanique des fluides 4

Les matières :

ChSol -ec
ChSol -TP
6

Les matières :

Struc -ec
Struc -tp
3

Les matières :

EEA2 -ec
EEA2 -tp
6

Les matières :

Log -ec
Log -tp
3
Fondements de l'électrocinétique 3

Les matières :

Algo Pr -ec
Algo Pr -pratiq
5

Objectifs

À l'issue de ce module les étudiants doivent

  • Être capables de concevoir des documents web dans le respect des standards.
    • Connaître les principaux standards du web : (X)HTML 5, CSS, Javascript, DOM
    • Maîtriser la notion de séparation contenu / forme / dynamicité
    • Savoir
      • décrire un document sous forme arborescente,
      • traduire ce modèle en un document (X)HTML 5,
      • réaliser la mise en forme en utilisant le langage CSS,
      • rendre le document dynamique et le manipuler via l'interface DOM et javascript.
    • Être conscient de l'importance du respect des normes.
    • Maîtriser le processus de rédaction et de validation des documents.
  • Savoir développer des programmes en javascript et connaître les bases de ce langage.
  • Connaître les bases de la programmation événementielle.
  • Être capables de rechercher des informations et les exploiter (spécifications de standards HTML, CSS, ?, sites web d'information, etc.).

Compétences

  • Participer à la conception et à la réalisation d'applications logicielles :
    • connaître plusieurs styles/paradigmes de programmation et plusieurs langages,
    • comprendre les différentes natures des informations : données, traitements, connaissances, textes,
    • mettre en œuvre des méthodes d'analyse pour concevoir des applications et algorithmes à partir d'un cahier des charges partiellement donné.
  • Connaître les savoirs pratiques et les technologies actuelles attachés à la discipline.
4
3PE 2 2
Langues 1
TICE 1

Les matières :

M21B colles
M21B -ec
9
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’analyse de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • Connaît les principales propriétés des fonctions usuelles (logarithme, exponentielle, fonctions trignomométriques, fonctions hyperboliques)
  • Sait dériver les fonctions d’une variable réelle
  • Connaît les fonctions à variables multiples et sait leur appliquer les principaux opérateurs différentiels
  • Sait intégrer des fonctions dépendant d’une seule ou de plusieurs variables en utilisant les théorèmes de changement de variable et d’intégration par partie.
  • Sait résoudre des équations différentielles du 1er ordre à coefficient variable et du 2ème ordre à coefficients constants
  • Maîtrise le formalisme complexe.
5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de faire le lien entre le matériau constituant une pièce mécanique, la façon de l’obtenir et ses caractéristiques autorisant son application dans des domaines précis. Il aura une vision de ce qui est fait industriellement en fonderie et possèdera des connaissances pratiques des différentes techniques utilisées dans le domaine de la chaudronnerie.

5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

à partir d'une problématique de conception :

  • analyser le besoin par les outils de l'analyse fonctionnelle et écrire un cahier des charges ;
  • mettre en place une démarche permettant d'aboutir à une maquette Cao  du système ;
  • écrire les exigences fonctionnelles garantissant le fonctionnement du système 
  • exploiter la maquette CAO en vue d'usiner tout ou partie de la solution (CFAO, prototypage rapide,..)
5

L’objectif de ce cours  est d’enseigner les transferts d’énergie (travail et chaleur) des systèmes fermés de milieux continus en lien avec les machines thermiques.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • sait mettre en pratique les deux principes de la thermodynamique pour des systèmes simples de gaz parfaits, de liquides, de solides et de mélanges liquide-vapeur.
5

Cet enseignement s’inscrit dans la continuité du cours “Bases de la Mécanique”. L’objectif est de poursuivre l’apprentissage de la cinématique et de la statique des solides rigides en se confrontant à un système réel.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • établir un schéma cinématique simple d’un mécanisme à partir d’une animation 3D du système
  • résoudre un problème avancé de cinématique en 3D et d’utiliser la formule de Willis pour calculer les vitesses de rotation des engrenages composant un train epicycloïdal
  • à partir d’une description locale des efforts (distribution surfacique et volumique) de calculer le torseur des action mécaniques résultant.
  • résoudre un problème complexe de statique en 3D.
  • utiliser le principe fondamental de la dynamique et le théorème de la puissance cinétique pour résoudre des problèmes complexes de mécanique du point

De plus,

  • il connaît le fonctionnement des principaux organes composant un véhicule automobile (moteur à combustion, cardan, différentiel, embrayage, frein, suspension)

il a une vision large des domaines de recherche de pointe en mécanique que ce soit dans l’industrie ou dans le monde académique

5

L’UE 3PE3 a pour objectif d’aborder avec l’étudiant la notion de compétences transférables dans le monde professionnel. Il s’agit d’aider l’étudiant à analyser les expériences qu’il a acquises dans le cadre de sa formation ou de ses activités extra universitaires (jobs d’été, stages, activités sportives ou associatives, mandats électifs…) et de l’aider à les traduire en compétences, de lui donner une méthodologie et les outils lui permettant d’enrichir lui-même son portefeuille de compétences dans la suite de son parcours.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • mobiliser ses   différentes expériences, à opérer sur celles-ci un retour réflexif et à les présenter dans le cadre d'un argumentaire élaboré pour un recrutement
2
Langues 3
LV2 Bonus 0
EPS Bonus 0
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’algèbre de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • a une bonne culture des espaces vectoriels (définition d’un espace vectoriel, notions de bases, de sous espace vectoriel, de dimension , …)
  • connaît la définition d’une application linéaire, d’un endormophisme et sait calculer les éléments propres d’un endomorphisme
  • sait manipuler les matrices (changement de bases, diagonalisation, calcul des vecteurs propres)
  • connaît la définition du déterminant et sait utiliser les principales méthodes pour calculer le déterminant d’une matrice carrée
4

L’objectif de cette UE est d’apprendre à utiliser les logiciels de calcul numérique Matlab et de calcul formel maple pour résoudre des problèmes de mathématiques liés à des problèmes de mécanique.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • connaît la différence entre calcul formel et calcul numérique et a compris quels sont les champs d’application de ces deux types de logiciels
  • sait programmer et utiliser les principales fonctions mathématiques de Matlab
  • sait débugger un programme
  • sait utiliser les fonctions de représentation graphique de Matlab
  • sait mettre en oeuvre les principales fonctions du logiciel Maple
4

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • calculer les principales caractéristiques inertielles d’un solide (centre d’inertie, moment d’inertie, matrice d’inertie, axes principaux d’inertie)
  • établir les torseurs cinétiques et dynamiques d’un solide en mouvement
  • résoudre un problème avancé de dynamique des solides rigides en utilisant le principe fondamental de la dynamique ou les théorèmes de conservation de l’énergie
4
Langues 2
Langues 2

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • calculer les contraintes et déformation d’une poutre (isostatique ou hyperstatique) et d’évaluer ses dimensions lorsque le chargement est imposé.
5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

à partir du plan et de la maquette numérique d'un mécanisme existant :

  • analyser et justifier l'architecture et les dispositions constructives,
  • vérifier le dimensionnement,
  • choisir une cotation adaptée, pour les liaisons complètes, les liaisons à contact direct et les liaisons par éléments roulants.
5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

Pour des matériaux métalliques:

  • comprendre les effets d’un traitement thermique,
  • analyser et choisir les propriétés matériaux pour une mise en forme donnée,
  • comprendre l’intérêt d’un traitement de surface ou de revêtement sur le comportement mécanique,
  • comprendre le passage d’une maquette volumique à un prototype.
4
Liste des UEs optionnelles

Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

0
Semestre 5
Liste des UEs obligatoires

Cette UE incontournable de la mécanique macroscopique offre un point de vue unificateur sur l'ensemble de la mécanique. Elle décrit les notions essentielles de la mécanique des milieux déformables.

5

Ce cours permet aux étudiants de comprendre l’importance et la nécessite des méthodes numériques en mécanique et Génie mécanique. A travers des travaux pratiques sur ordinateur, les étudiants auront à appliquer les connaissances du cours pour résoudre  des problèmes pratiques et  réels de conception en mécanique.

5

L’objectif de cette UE est de fournir les bases mathématiques nécessaire aux étudiants pour les socles connexes et disciplinaires et en particulier pour la compréhension des méthodes numérique. La formation de Licence étant en complète restructuration les unités de mathématique de Licence 1 ne sont pas encore figées (les informations données précédemment le sont uniquement à titre indicatif). Le contenu des unités d’enseignement « Outils Mathématiques pour la mécanique » sera déterminé une fois celui des unités de Mathématique de Licence 1 arrêté.

3

Bilan sur les compétences attendues en fin de L3 :

Compréhension écrite :     B2

Compréhension orale :      B2

Production écrite :   B2

Production orale :    B2

Interaction orale :    B2

3

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • interpréter suivant les normes en vigueurs des spécifications dimensionnelles et géométriques,
  • choisir un ou plusieurs instruments de mesure et de contrôle pour une spécification donnée,
  • mettre en œuvre des moyens de contrôles (métrologie traditionnelle, colonne, MMT),
  • analyser et critiquer les résultats unitaires ou statistiques de mesure, connaître les bases de la MSP et calculer des capabilités.
4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • valider ou prédire les performances d'un système de transmission de puissance mécanique au regard d'un cahier des charges fonctionnel,
  • faire le choix et d’intégrer un organe ou l'ensemble d'une chaîne de puissance en fonction des contraintes de fonctionnement imposées.
5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • comprendre et maitriser les étapes d’une recherche de stage/d’emploi,
  • savoir rédiger un CV et une lettre de motivation en fonction de sa cible,
  • savoir où trouver les informations pour identifier son marché et ses « cibles », pour personnaliser ses outils (CV et Lettre), pour préparer ses entretiens, connaître les enjeux de l’entretien et savoir se préparer.
1
Liste des UEs optionnelles

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • approfondir l'étude et modélisation des mécanismes, calcul d'efforts, choix et dimensionnement de composants standards,
  • développer des méthodologies de conception mécanique et la maîtrise de l'outil CAO.
4

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • résoudre un problème simple en hydraulique industrielle,
  • connaître les particularités dominantes d’une transmission hydrostatique,
  • de posséder une culture large sur le domaine volumétrique,
  • proposer une re-conception de machine primaire ou secondaire.
4
Semestre 6
Liste des UEs obligatoires

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant s’est familiarisé avec les phénomènes de vibrations mécaniques et a acquis les connaissances de base sur les systèmes discrets et les systèmes continus.

3

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant a acquis des connaissances fondamentales sur la mécanique  des fluides appliquée pour les fluides visqueux, et familiarisation avec les applications dans les problèmes technologiques liées au génie mécanique (lubrification, hydraulique et aérodynamique).

2

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

 

  • Savoir dimensionner une structure sous sollicitations statiques et dans un cadre élastique :
  • Savoir résoudre un problème d’élasticité élémentaire et donner le cadre des méthodes variationnelles, à l’origine des méthodes de dimensionnement numérique (Eléments finis…)
  • Connaître et savoir appliquer les règles de dimensionnement élastique (critères d’élasticité) et les mécanismes physiques correspondants
  • Connaître les principes et des règles simples de vérification en stabilité élastique (flambage)
  • Comprendre et savoir appliquer les règles de rupture par fatigue à grand nombre de cycles et les mécanismes physiques correspondants
5
  • Acquérir une culture scientifique de base en mécanique des matériaux solides.
  • Aptitude à appliquer les connaissances acquises au choix des diverses familles de matériaux technologiques en vue d’applications mécaniques.
2

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • déterminer une gamme de fabrication sur machines outils multi-axes à commande numérique,
  • choisir des outils et conditions de coupe,
  • élaborer des trajets outils à l'aide d'un logiciel de FAO,
  • mettre en œuvre une machine à commande numérique.
5
  • approfondir les connaissances dans la conception de systèmes mécaniques par le biais de projets de Bureau d'Etude.
  • acquérir des bases en Eco-Conception de produit.
5
  • acquérir les bases de manipulation des outils numériques de calcul de structures par la Méthode des Eléments Finis (en analyses statique, modale et de stabilité),
  • posséder la méthodologie de modélisation de problèmes de dimensionnement : mise en données, discussion du choix des conditions aux limites, analyse des résultats ; application à des cas industriels.
5
Stage 3
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs optionnelles

Maîtriser les techniques de calcul en algèbre et en analyse.
Manipuler des symboles mathématiques. Acquérir  les bases du raisonnement mathématique.
 

9

Les matières :

Bonus interro
Phys -écrit
Phys -TP
5
BASES DE LA MECANIQUE 3

Les matières :

ALC -écrit
ALC -TP
Bonus interro
4

Les matières :

Info - TP
Info -écrit
4
EEEA 1 - ELECTRICITE 3
3PE 1 2

Les matières :

Bonus interro
ME -écrit
9

Les matières :

ALC -écrit
ALC -TP
Bonus interro
4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires
Introduction au génie civil 6
Introduction au génie urbain 3

Les matières :

M21A -colles
M21A -ec
9

Les matières :

M22A -colles
M22A -ec
6
Maths Info : Arithmétique et cryptographie 3

Les matières :

FCE -colles
FCE -ec
6
Optique 3
Physique expérimentale 1 3
Eléments de dimensionnement 3
Systèmes mécaniques 2
Initiation à la mécanique des fluides 4

Les matières :

ChSol -ec
ChSol -TP
6

Les matières :

Struc -ec
Struc -tp
3

Les matières :

EEA2 -ec
EEA2 -tp
6

Les matières :

Log -ec
Log -tp
3
Fondements de l'électrocinétique 3

Les matières :

Algo Pr -ec
Algo Pr -pratiq
5

Objectifs

À l'issue de ce module les étudiants doivent

  • Être capables de concevoir des documents web dans le respect des standards.
    • Connaître les principaux standards du web : (X)HTML 5, CSS, Javascript, DOM
    • Maîtriser la notion de séparation contenu / forme / dynamicité
    • Savoir
      • décrire un document sous forme arborescente,
      • traduire ce modèle en un document (X)HTML 5,
      • réaliser la mise en forme en utilisant le langage CSS,
      • rendre le document dynamique et le manipuler via l'interface DOM et javascript.
    • Être conscient de l'importance du respect des normes.
    • Maîtriser le processus de rédaction et de validation des documents.
  • Savoir développer des programmes en javascript et connaître les bases de ce langage.
  • Connaître les bases de la programmation événementielle.
  • Être capables de rechercher des informations et les exploiter (spécifications de standards HTML, CSS, ?, sites web d'information, etc.).

Compétences

  • Participer à la conception et à la réalisation d'applications logicielles :
    • connaître plusieurs styles/paradigmes de programmation et plusieurs langages,
    • comprendre les différentes natures des informations : données, traitements, connaissances, textes,
    • mettre en œuvre des méthodes d'analyse pour concevoir des applications et algorithmes à partir d'un cahier des charges partiellement donné.
  • Connaître les savoirs pratiques et les technologies actuelles attachés à la discipline.
4
3PE 2 2
Langues 1
TICE 1

Les matières :

M21B colles
M21B -ec
9
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’analyse de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • Connaît les principales propriétés des fonctions usuelles (logarithme, exponentielle, fonctions trignomométriques, fonctions hyperboliques)
  • Sait dériver les fonctions d’une variable réelle
  • Connaît les fonctions à variables multiples et sait leur appliquer les principaux opérateurs différentiels
  • Sait intégrer des fonctions dépendant d’une seule ou de plusieurs variables en utilisant les théorèmes de changement de variable et d’intégration par partie.
  • Sait résoudre des équations différentielles du 1er ordre à coefficient variable et du 2ème ordre à coefficients constants
  • Maîtrise le formalisme complexe.
5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de faire le lien entre le matériau constituant une pièce mécanique, la façon de l’obtenir et ses caractéristiques autorisant son application dans des domaines précis. Il aura une vision de ce qui est fait industriellement en fonderie et possèdera des connaissances pratiques des différentes techniques utilisées dans le domaine de la chaudronnerie.

5

A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

à partir d'une problématique de conception :

  • analyser le besoin par les outils de l'analyse fonctionnelle et écrire un cahier des charges ;
  • mettre en place une démarche permettant d'aboutir à une maquette Cao  du système ;
  • écrire les exigences fonctionnelles garantissant le fonctionnement du système 
  • exploiter la maquette CAO en vue d'usiner tout ou partie de la solution (CFAO, prototypage rapide,..)
5

L’objectif de ce cours  est d’enseigner les transferts d’énergie (travail et chaleur) des systèmes fermés de milieux continus en lien avec les machines thermiques.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • sait mettre en pratique les deux principes de la thermodynamique pour des systèmes simples de gaz parfaits, de liquides, de solides et de mélanges liquide-vapeur.
5

Cet enseignement s’inscrit dans la continuité du cours “Bases de la Mécanique”. L’objectif est de poursuivre l’apprentissage de la cinématique et de la statique des solides rigides en se confrontant à un système réel.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • établir un schéma cinématique simple d’un mécanisme à partir d’une animation 3D du système
  • résoudre un problème avancé de cinématique en 3D et d’utiliser la formule de Willis pour calculer les vitesses de rotation des engrenages composant un train epicycloïdal
  • à partir d’une description locale des efforts (distribution surfacique et volumique) de calculer le torseur des action mécaniques résultant.
  • résoudre un problème complexe de statique en 3D.
  • utiliser le principe fondamental de la dynamique et le théorème de la puissance cinétique pour résoudre des problèmes complexes de mécanique du point

De plus,

  • il connaît le fonctionnement des principaux organes composant un véhicule automobile (moteur à combustion, cardan, différentiel, embrayage, frein, suspension)

il a une vision large des domaines de recherche de pointe en mécanique que ce soit dans l’industrie ou dans le monde académique

5

L’UE 3PE3 a pour objectif d’aborder avec l’étudiant la notion de compétences transférables dans le monde professionnel. Il s’agit d’aider l’étudiant à analyser les expériences qu’il a acquises dans le cadre de sa formation ou de ses activités extra universitaires (jobs d’été, stages, activités sportives ou associatives, mandats électifs…) et de l’aider à les traduire en compétences, de lui donner une méthodologie et les outils lui permettant d’enrichir lui-même son portefeuille de compétences dans la suite de son parcours.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • mobiliser ses   différentes expériences, à opérer sur celles-ci un retour réflexif et à les présenter dans le cadre d'un argumentaire élaboré pour un recrutement
2
Langues 3
LV2 Bonus 0
EPS Bonus 0
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’algèbre de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • a une bonne culture des espaces vectoriels (définition d’un espace vectoriel, notions de bases, de sous espace vectoriel, de dimension , …)
  • connaît la définition d’une application linéaire, d’un endormophisme et sait calculer les éléments propres d’un endomorphisme
  • sait manipuler les matrices (changement de bases, diagonalisation, calcul des vecteurs propres)
  • connaît la définition du déterminant et sait utiliser les principales méthodes pour calculer le déterminant d’une matrice carrée
4

L’objectif de cette UE est d’apprendre à utiliser les logiciels de calcul numérique Matlab et de calcul formel maple pour résoudre des problèmes de mathématiques liés à des problèmes de mécanique.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • connaît la différence entre calcul formel et calcul numérique et a compris quels sont les champs d’application de ces deux types de logiciels
  • sait programmer et utiliser les principales fonctions mathématiques de Matlab
  • sait débugger un programme
  • sait utiliser les fonctions de représentation graphique de Matlab
  • sait mettre en oeuvre les principales fonctions du logiciel Maple
4

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • calculer les principales caractéristiques inertielles d’un solide (centre d’inertie, moment d’inertie, matrice d’inertie, axes principaux d’inertie)
  • établir les torseurs cinétiques et dynamiques d’un solide en mouvement
  • résoudre un problème avancé de dynamique des solides rigides en utilisant le principe fondamental de la dynamique ou les théorèmes de conservation de l’énergie
4
Langues 2

L'objectif de ce module est de se familiariser avec les méthodes analytiques d'étude et de modélisation des phénomènes physique, et  d'acquérir une formation de base en Mécanique du Point.

 

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • mettre en œuvre les hypothèses de la mécanique classique.
  • isoler un objet assimilable à un point matériel.
  • choisir  du système de coordonnées (cartésiennes, cylindrique, sphérique,..) pour décrire le mouvement d'un mobile.
  • calculer les accélérations d'un mobile pour une trajectoire quelconque.
  • appliquer les formules pratiques de cinématique de Lagrange pour calculer les vitesses et accélérations
  • faire l’inventaire et analyser les actions extérieures s'exerçant sur un point matériel.
  • assimiler les techniques de calcul du mouvement d’un mobile soumis à une force centrale.
  • mettre en œuvre le principe de conservation de l’énergie pour résoudre un problème de mécanique du point.
  • calculer les déviations de la chute libre d’un corps au voisinage du globe terrestre en tenant compte des forces d’inertie (Géophysique)
  • aborder un problème de vibrations d’un mobile.
5

L’objectif de ce cours est d’introduire les équations régissant la dynamique des fluides parfaits incompressibles, c’est à dire correspondant à des très hauts nombres de Reynolds.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

  • résoudre des problèmes simples de dynamique des fluides en utilisant soit la forme locale ou intégrale des équations d’Euler, soit le théorème de Bernoulli ou encore la méthode des variables complexes.

De plus, il a une vision globale des conditions qui peuvent aboutir à des écoulements complexes.

5

L’objectif des UE “Méthodes et projets experimentaux “est de permettre à nos étudiants :

  • d’apprendre les sciences mécaniques par l’expérience et la pratique
  • de confronter l’expérience et la théorie
  • de se familiariser avec les principales méthodes expérimentales en mécanique
  • de développer une démarche expérimentale de façon autonome.
4
Techniques d'expression et de communication 1 2
Liste des UEs optionnelles

Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

0
Semestre 5
Liste des UEs obligatoires

Cette UE incontournable de la mécanique macroscopique offre un point de vue unificateur sur l'ensemble de la mécanique. Elle décrit les notions essentielles de la mécanique des milieux déformables.

5

Ce cours permet aux étudiants de comprendre l’importance et la nécessite des méthodes numériques en mécanique et Génie mécanique. A travers des travaux pratiques sur ordinateur, les étudiants auront à appliquer les connaissances du cours pour résoudre  des problèmes pratiques et  réels de conception en mécanique.

5

L’objectif de cette UE est de fournir les bases mathématiques nécessaire aux étudiants pour les socles connexes et disciplinaires et en particulier pour la compréhension des méthodes numérique. La formation de Licence étant en complète restructuration les unités de mathématique de Licence 1 ne sont pas encore figées (les informations données précédemment le sont uniquement à titre indicatif). Le contenu des unités d’enseignement « Outils Mathématiques pour la mécanique » sera déterminé une fois celui des unités de Mathématique de Licence 1 arrêté.

3

Bilan sur les compétences attendues en fin de L3 :

Compréhension écrite :     B2

Compréhension orale :      B2

Production écrite :   B2

Production orale :    B2

Interaction orale :    B2

3

L’objectif de cette UE est de fournir aux étudiants des outils mathématiques avancés qui leurs seront utiles dans la résolution de problèmes de mécanique.

 

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • connaît les fondements mathématiques des séries de Fourrier et des transformées de Fourrier et de Laplace
  • savent utiliser ces théories pour résoudres des problèmes de mécanique (problèmes d’ondes ou de diffusion).
2

L’objectif de cet UE est d’étudier les équations de Navier-Stokes incompressibles.

 

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • connaît la signification physique des termes qui composent les équations de conservation de la masse, de la quantité de mouvement et de l’énergie
  • sait faire l’analyse dimensionnelle d’un problème et simplifier les équations correspondantes
  • est capable en utilisant la méthodes des similitudes expérimentales de dimensionner une expérience de mécanique des fluides
  • connaît les formes simplifées des équations de Navier-Stokes et leur domaine de validité
  • savent résoudre les équations de Navier-Stokes dans des cas classiques (Couette / Poiseuille)
5

La présente UE porte sur la théorie des poutres élastiques. Les équations correspondantes sont obtenues de manière rigoureuse a` partir de celles de l'élasticité? tridimensionnelle. En outre, des méthodes énergétiques permettant d'obtenir des solutions exactes ou des solutions approchées sont présentées.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • connaissent la théorie des poutres élastiques
  • savent utiliser des méthodes énergétiques (travaux virtuels – théorème de l’énergie – méthode de Ritz – méthode des éléments finis) pour obtenir des solutions exactes ou approchées des problèmes d’élasticité
5

Dans la poursuite des activités TICE du semestre 3, des activités en auto-formation tuteurée ou non seront mises en place pour s’assurer que tout étudiant SMI puisse valider son C2i – niveau 1 avant le terme de la Licence.

2
Semestre 6
Liste des UEs obligatoires

Cette UE a pour objectif d’apprendre à utiliser le langage C pour le numérique.

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • programmer en C sous environnement Unix (structurer un programme, faire appel à des librairies, utiliser des structures de contrôle, déboguer un code, faire un makefile, …)
  • connait les avantages et inconvénients d’un langage compilé par rapport à un langage précompilé (type Matlab (calcul vectorialisé  / boucles récursives)
  •  connaît les principales bibliothèques sur lequel un numéricien peut s’appuyer pour construire un code numérique (GSL, …)
5

L’objectif de cette UE est double : (i) enseigner la physique des oscillateurs linéaires et non linéaires et notamment les phénomènes de résonnance et (ii) fournir une introduction à la physique des ondes. 

A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

  • a une vision claire des phénomène résonances et des conditions qui peuvent mener à une équation d’oscillateur
  • connaît les principales caractéristiques d’un oscillateur linéaire (amortissement, régime transitoire, phase, amplitude)
  • sait étudier le comportement d’un oscillateur non linéaire ayant des nonlinéarités cubique et quadratiques
  • est capable de calculer les équations d’un oscillateur couplé
5

Ce cours constitue les premières applications à caractère industriel des notions de MMC mais en dynamique. Les notions de stabilité sont introduites comme cas limite de la dynamique.

5

Cette UE s’incrit dans la continuité du premier cours de Thermodynamique. Elle vise non seulement à approfondir les bases de la themodynamique acquises au S3 mais surtout à étudier les transitions de phases, les systèmes ouverts et les phénomènes hors équilibre.

Mots clefs : Transferts énergétiques (solides - fluides - convection libre - convection forcée - instabilité)

4

Au sein de la formation de Mécanique, un accent particulier est mis sur les méthodes et projets expérimentaux. L’objectif de ces enseignements (MPE 1 à 3) est de permettre à nos étudiants :

  • d’apprendre les sciences mécaniques par l’expérience et la pratique
  • de confronter l’expérience et la théorie
  • de se familiariser avec les principales méthodes expérimentales en mécanique
  • de développer une démarche expérimentale de façon autonome.

A la fin de la formation, les étudiants devront être capables de concevoir des dispositifs expérimentaux répondant à une problématique scientifique.

La première UE MPE-1 au S4 vise à se familiariser avec un certain nombre de méthodes expérimentales, d’apprendre à suivre un protocole expérimental pour répondre à une question scientifique et de mettre en œuvre ces compétences nouvellement acquises dans un premier projet. Cette UE constituant le premier contact des étudiants avec les méthodes expérimentales, ils y seront fortement encadrés

Lors de la seconde UE MPE-2 au S6, les étudiants doivent apprendre à répondre à une question scientifique via un dispositif expérimental existant. Ils auront donc un projet à réaliser sur l’un des bancs de TP expérimentaux. Cette UE pourra être poursuivie dans le projet intégrateur.

Enfin l’UE MPE-3 au S7 a pour objectif d’apprendre aux étudiants à développer eux même un dispositif expérimental répondant à une problématique.

Pour l’ensemble des ces UE, les étudiants auront accès aux nombreux bancs de TP disponibles au Département de Mécanique  (Soufflerie de couche limite / Soufflerie supersoniques / Butée Michell / Instabilité de Taylor Couette / Ecoulements en milieux poreux, …) mais aussi à certains équipement présents au LML et à l’IEMN (Machines de Tractions servo-hydrauliques / Machines de traction-torsion / Canal de cavitation / Plateforme microfluifique).

3

Objectifs de l’UE :

Découverte d’une communication professionnelle efficace, tant à l’écrit qu’à l’oral

 

Compétences visées :

  • Savoir présenter de façon claire, concise et ordonnée une activité professionnelle
  • Savoir faire un exposé maîtrisé et intéressant sur cette même activité
2

Bilan sur les compétences attendues en fin de L3 :

Compréhension écrite :     B2

Compréhension orale :      B2

Production écrite :   B2

Production orale :    B2

Interaction orale :    B2

2

Par groupe de 2 ou 3 étudiants, encadré tout au long du semestre par un ou plusieurs enseignants, enseignants-chercheurs ou chercheurs du(des) laboratoire(s) support de la formation, ce projet a pour vocation de mettre en pratique sur un sujet spécifique, multidisciplinaire si possible, les concepts théoriques, les techniques de calcul, les moyens expérimentaux abordés lors du cursus de licence. Des projets industriels pourront être considérés. Ce projet peut constituer une préparation au stage de spécialisation de licence (en entreprise ou en laboratoire).

4
  • Semestre 1
    • Liste des UEs optionnelles
      • MATHEMATIQUES ELEMENTAIRES (9 ECTS)

        Maîtriser les techniques de calcul en algèbre et en analyse.
        Manipuler des symboles mathématiques. Acquérir  les bases du raisonnement mathématique.
         

      • PHYSIQUE (5 ECTS)

        Les matières :

        Bonus interro
        Phys -écrit
        Phys -TP
      • BASES DE LA MECANIQUE (3 ECTS)

      • ATOMISTIQUE et LIAISONS CHIMIQUES (4 ECTS)

        Les matières :

        ALC -écrit
        ALC -TP
        Bonus interro
      • INFORMATIQUE (4 ECTS)

        Les matières :

        Info - TP
        Info -écrit
      • EEEA 1 - ELECTRICITE (3 ECTS)

      • 3PE 1 (2 ECTS)

      • Mathématiques Elémentaires In English (9 ECTS)

        Les matières :

        Bonus interro
        ME -écrit
      • Atomistique et Liaisons Chimiques In English (4 ECTS)

        Les matières :

        ALC -écrit
        ALC -TP
        Bonus interro
  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • Introduction au génie civil (6 ECTS)

      • Introduction au génie urbain (3 ECTS)

      • Mathematiques fondamentales 1 (9 ECTS)

        Les matières :

        M21A -colles
        M21A -ec
      • Mathématiques fondamentales 2 (6 ECTS)

        Les matières :

        M22A -colles
        M22A -ec
      • Maths Info : Arithmétique et cryptographie (3 ECTS)

      • Forces, Champs, Energie (6 ECTS)

        Les matières :

        FCE -colles
        FCE -ec
      • Optique (3 ECTS)

      • Physique expérimentale 1 (3 ECTS)

      • Eléments de dimensionnement (3 ECTS)

      • Systèmes mécaniques (2 ECTS)

      • Initiation à la mécanique des fluides (4 ECTS)

      • Chimie des solutions-L1 (6 ECTS)

        Les matières :

        ChSol -ec
        ChSol -TP
      • Structure et propriétés de solides simples (3 ECTS)

        Les matières :

        Struc -ec
        Struc -tp
      • Bases de l'EEEA 2 : électrocinétique (6 ECTS)

        Les matières :

        EEA2 -ec
        EEA2 -tp
      • Logique - Automatique (3 ECTS)

        Les matières :

        Log -ec
        Log -tp
      • Fondements de l'électrocinétique (3 ECTS)

      • Algorithmiques et programmation 1 (5 ECTS)

        Les matières :

        Algo Pr -ec
        Algo Pr -pratiq
      • Technologies du Web 1 (4 ECTS)

        Objectifs

        À l'issue de ce module les étudiants doivent

        • Être capables de concevoir des documents web dans le respect des standards.
          • Connaître les principaux standards du web : (X)HTML 5, CSS, Javascript, DOM
          • Maîtriser la notion de séparation contenu / forme / dynamicité
          • Savoir
            • décrire un document sous forme arborescente,
            • traduire ce modèle en un document (X)HTML 5,
            • réaliser la mise en forme en utilisant le langage CSS,
            • rendre le document dynamique et le manipuler via l'interface DOM et javascript.
          • Être conscient de l'importance du respect des normes.
          • Maîtriser le processus de rédaction et de validation des documents.
        • Savoir développer des programmes en javascript et connaître les bases de ce langage.
        • Connaître les bases de la programmation événementielle.
        • Être capables de rechercher des informations et les exploiter (spécifications de standards HTML, CSS, ?, sites web d'information, etc.).

        Compétences

        • Participer à la conception et à la réalisation d'applications logicielles :
          • connaître plusieurs styles/paradigmes de programmation et plusieurs langages,
          • comprendre les différentes natures des informations : données, traitements, connaissances, textes,
          • mettre en œuvre des méthodes d'analyse pour concevoir des applications et algorithmes à partir d'un cahier des charges partiellement donné.
        • Connaître les savoirs pratiques et les technologies actuelles attachés à la discipline.
      • 3PE 2 (2 ECTS)

      • Langues (1 ECTS)

      • TICE (1 ECTS)

      • M21 B Mathématiques fondamentales 1 (9 ECTS)

        Les matières :

        M21B colles
        M21B -ec
  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Outils mathématiques pour la mécanique (5 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’analyse de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • Connaît les principales propriétés des fonctions usuelles (logarithme, exponentielle, fonctions trignomométriques, fonctions hyperboliques)
        • Sait dériver les fonctions d’une variable réelle
        • Connaît les fonctions à variables multiples et sait leur appliquer les principaux opérateurs différentiels
        • Sait intégrer des fonctions dépendant d’une seule ou de plusieurs variables en utilisant les théorèmes de changement de variable et d’intégration par partie.
        • Sait résoudre des équations différentielles du 1er ordre à coefficient variable et du 2ème ordre à coefficients constants
        • Maîtrise le formalisme complexe.
      • Génie des matériaux et procédés (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de faire le lien entre le matériau constituant une pièce mécanique, la façon de l’obtenir et ses caractéristiques autorisant son application dans des domaines précis. Il aura une vision de ce qui est fait industriellement en fonderie et possèdera des connaissances pratiques des différentes techniques utilisées dans le domaine de la chaudronnerie.

      • Démarche de conception globale (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        à partir d'une problématique de conception :

        • analyser le besoin par les outils de l'analyse fonctionnelle et écrire un cahier des charges ;
        • mettre en place une démarche permettant d'aboutir à une maquette Cao  du système ;
        • écrire les exigences fonctionnelles garantissant le fonctionnement du système 
        • exploiter la maquette CAO en vue d'usiner tout ou partie de la solution (CFAO, prototypage rapide,..)
      • Thermodynamique 1 (5 ECTS)

        L’objectif de ce cours  est d’enseigner les transferts d’énergie (travail et chaleur) des systèmes fermés de milieux continus en lien avec les machines thermiques.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • sait mettre en pratique les deux principes de la thermodynamique pour des systèmes simples de gaz parfaits, de liquides, de solides et de mélanges liquide-vapeur.
      • Mécanique : applications industrielles et recherche (5 ECTS)

        Cet enseignement s’inscrit dans la continuité du cours “Bases de la Mécanique”. L’objectif est de poursuivre l’apprentissage de la cinématique et de la statique des solides rigides en se confrontant à un système réel.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • établir un schéma cinématique simple d’un mécanisme à partir d’une animation 3D du système
        • résoudre un problème avancé de cinématique en 3D et d’utiliser la formule de Willis pour calculer les vitesses de rotation des engrenages composant un train epicycloïdal
        • à partir d’une description locale des efforts (distribution surfacique et volumique) de calculer le torseur des action mécaniques résultant.
        • résoudre un problème complexe de statique en 3D.
        • utiliser le principe fondamental de la dynamique et le théorème de la puissance cinétique pour résoudre des problèmes complexes de mécanique du point

        De plus,

        • il connaît le fonctionnement des principaux organes composant un véhicule automobile (moteur à combustion, cardan, différentiel, embrayage, frein, suspension)

        il a une vision large des domaines de recherche de pointe en mécanique que ce soit dans l’industrie ou dans le monde académique

      • Projet Personnel et Professionnel 3 (2 ECTS)

        L’UE 3PE3 a pour objectif d’aborder avec l’étudiant la notion de compétences transférables dans le monde professionnel. Il s’agit d’aider l’étudiant à analyser les expériences qu’il a acquises dans le cadre de sa formation ou de ses activités extra universitaires (jobs d’été, stages, activités sportives ou associatives, mandats électifs…) et de l’aider à les traduire en compétences, de lui donner une méthodologie et les outils lui permettant d’enrichir lui-même son portefeuille de compétences dans la suite de son parcours.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • mobiliser ses   différentes expériences, à opérer sur celles-ci un retour réflexif et à les présenter dans le cadre d'un argumentaire élaboré pour un recrutement
      • Langues (3 ECTS)

      • LV2 Bonus (0 ECTS)

      • EPS Bonus (0 ECTS)

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • Outils mathématiques pour la mécanique 2 (4 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’algèbre de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • a une bonne culture des espaces vectoriels (définition d’un espace vectoriel, notions de bases, de sous espace vectoriel, de dimension , …)
        • connaît la définition d’une application linéaire, d’un endormophisme et sait calculer les éléments propres d’un endomorphisme
        • sait manipuler les matrices (changement de bases, diagonalisation, calcul des vecteurs propres)
        • connaît la définition du déterminant et sait utiliser les principales méthodes pour calculer le déterminant d’une matrice carrée
      • Introduction au calcul scientifique (4 ECTS)

        L’objectif de cette UE est d’apprendre à utiliser les logiciels de calcul numérique Matlab et de calcul formel maple pour résoudre des problèmes de mathématiques liés à des problèmes de mécanique.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • connaît la différence entre calcul formel et calcul numérique et a compris quels sont les champs d’application de ces deux types de logiciels
        • sait programmer et utiliser les principales fonctions mathématiques de Matlab
        • sait débugger un programme
        • sait utiliser les fonctions de représentation graphique de Matlab
        • sait mettre en oeuvre les principales fonctions du logiciel Maple
      • Dynamique des solides rigides (4 ECTS)

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • calculer les principales caractéristiques inertielles d’un solide (centre d’inertie, moment d’inertie, matrice d’inertie, axes principaux d’inertie)
        • établir les torseurs cinétiques et dynamiques d’un solide en mouvement
        • résoudre un problème avancé de dynamique des solides rigides en utilisant le principe fondamental de la dynamique ou les théorèmes de conservation de l’énergie
      • Langues (2 ECTS)

      • Langues (2 ECTS)

      • Résistance des matériaux (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • calculer les contraintes et déformation d’une poutre (isostatique ou hyperstatique) et d’évaluer ses dimensions lorsque le chargement est imposé.
      • Conception des liaisons (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        à partir du plan et de la maquette numérique d'un mécanisme existant :

        • analyser et justifier l'architecture et les dispositions constructives,
        • vérifier le dimensionnement,
        • choisir une cotation adaptée, pour les liaisons complètes, les liaisons à contact direct et les liaisons par éléments roulants.
      • Matériaux et procédés en mécanique (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        Pour des matériaux métalliques:

        • comprendre les effets d’un traitement thermique,
        • analyser et choisir les propriétés matériaux pour une mise en forme donnée,
        • comprendre l’intérêt d’un traitement de surface ou de revêtement sur le comportement mécanique,
        • comprendre le passage d’une maquette volumique à un prototype.
    • Liste des UEs optionnelles
      • Bonus sport (0 ECTS)

        Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

        Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

  • Semestre 5
    • Liste des UEs obligatoires
      • Base de la mécanique des milieux continus (5 ECTS)

        Cette UE incontournable de la mécanique macroscopique offre un point de vue unificateur sur l'ensemble de la mécanique. Elle décrit les notions essentielles de la mécanique des milieux déformables.

      • Méthodes numériques élémentaires (5 ECTS)

        Ce cours permet aux étudiants de comprendre l’importance et la nécessite des méthodes numériques en mécanique et Génie mécanique. A travers des travaux pratiques sur ordinateur, les étudiants auront à appliquer les connaissances du cours pour résoudre  des problèmes pratiques et  réels de conception en mécanique.

      • Outils mathématiques pour la mécanique 3 (première partie) (3 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de fournir les bases mathématiques nécessaire aux étudiants pour les socles connexes et disciplinaires et en particulier pour la compréhension des méthodes numérique. La formation de Licence étant en complète restructuration les unités de mathématique de Licence 1 ne sont pas encore figées (les informations données précédemment le sont uniquement à titre indicatif). Le contenu des unités d’enseignement « Outils Mathématiques pour la mécanique » sera déterminé une fois celui des unités de Mathématique de Licence 1 arrêté.

      • Langues (3 ECTS)

        Bilan sur les compétences attendues en fin de L3 :

        Compréhension écrite :     B2

        Compréhension orale :      B2

        Production écrite :   B2

        Production orale :    B2

        Interaction orale :    B2

      • Tolérancement et contrôle (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • interpréter suivant les normes en vigueurs des spécifications dimensionnelles et géométriques,
        • choisir un ou plusieurs instruments de mesure et de contrôle pour une spécification donnée,
        • mettre en œuvre des moyens de contrôles (métrologie traditionnelle, colonne, MMT),
        • analyser et critiquer les résultats unitaires ou statistiques de mesure, connaître les bases de la MSP et calculer des capabilités.
      • Transmission de puissance (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • valider ou prédire les performances d'un système de transmission de puissance mécanique au regard d'un cahier des charges fonctionnel,
        • faire le choix et d’intégrer un organe ou l'ensemble d'une chaîne de puissance en fonction des contraintes de fonctionnement imposées.
      • Préparation à la recherche de stage (1 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • comprendre et maitriser les étapes d’une recherche de stage/d’emploi,
        • savoir rédiger un CV et une lettre de motivation en fonction de sa cible,
        • savoir où trouver les informations pour identifier son marché et ses « cibles », pour personnaliser ses outils (CV et Lettre), pour préparer ses entretiens, connaître les enjeux de l’entretien et savoir se préparer.
    • Liste des UEs optionnelles
      • Systèmes mécaniques (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • approfondir l'étude et modélisation des mécanismes, calcul d'efforts, choix et dimensionnement de composants standards,
        • développer des méthodologies de conception mécanique et la maîtrise de l'outil CAO.
      • Machines hydrauliques (4 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • résoudre un problème simple en hydraulique industrielle,
        • connaître les particularités dominantes d’une transmission hydrostatique,
        • de posséder une culture large sur le domaine volumétrique,
        • proposer une re-conception de machine primaire ou secondaire.
  • Semestre 6
    • Liste des UEs obligatoires
      • Vibrations mécaniques (3 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant s’est familiarisé avec les phénomènes de vibrations mécaniques et a acquis les connaissances de base sur les systèmes discrets et les systèmes continus.

      • Mécanique des fluides appliquée (2 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant a acquis des connaissances fondamentales sur la mécanique  des fluides appliquée pour les fluides visqueux, et familiarisation avec les applications dans les problèmes technologiques liées au génie mécanique (lubrification, hydraulique et aérodynamique).

      • Problèmes d'élasticité et critère de dimensionnement (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

         

        • Savoir dimensionner une structure sous sollicitations statiques et dans un cadre élastique :
        • Savoir résoudre un problème d’élasticité élémentaire et donner le cadre des méthodes variationnelles, à l’origine des méthodes de dimensionnement numérique (Eléments finis…)
        • Connaître et savoir appliquer les règles de dimensionnement élastique (critères d’élasticité) et les mécanismes physiques correspondants
        • Connaître les principes et des règles simples de vérification en stabilité élastique (flambage)
        • Comprendre et savoir appliquer les règles de rupture par fatigue à grand nombre de cycles et les mécanismes physiques correspondants
      • Les grandes classes de matériaux et leurs applications (2 ECTS)

        • Acquérir une culture scientifique de base en mécanique des matériaux solides.
        • Aptitude à appliquer les connaissances acquises au choix des diverses familles de matériaux technologiques en vue d’applications mécaniques.
      • Usinage et FAO (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        • déterminer une gamme de fabrication sur machines outils multi-axes à commande numérique,
        • choisir des outils et conditions de coupe,
        • élaborer des trajets outils à l'aide d'un logiciel de FAO,
        • mettre en œuvre une machine à commande numérique.
      • Conception des systèmes mécaniques (5 ECTS)

        • approfondir les connaissances dans la conception de systèmes mécaniques par le biais de projets de Bureau d'Etude.
        • acquérir des bases en Eco-Conception de produit.
      • Outils numériques de dimensionnement (5 ECTS)

        • acquérir les bases de manipulation des outils numériques de calcul de structures par la Méthode des Eléments Finis (en analyses statique, modale et de stabilité),
        • posséder la méthodologie de modélisation de problèmes de dimensionnement : mise en données, discussion du choix des conditions aux limites, analyse des résultats ; application à des cas industriels.
      • Stage (3 ECTS)

  • Semestre 1
    • Liste des UEs optionnelles
      • MATHEMATIQUES ELEMENTAIRES (9 ECTS)

        Maîtriser les techniques de calcul en algèbre et en analyse.
        Manipuler des symboles mathématiques. Acquérir  les bases du raisonnement mathématique.
         

      • PHYSIQUE (5 ECTS)

        Les matières :

        Bonus interro
        Phys -écrit
        Phys -TP
      • BASES DE LA MECANIQUE (3 ECTS)

      • ATOMISTIQUE et LIAISONS CHIMIQUES (4 ECTS)

        Les matières :

        ALC -écrit
        ALC -TP
        Bonus interro
      • INFORMATIQUE (4 ECTS)

        Les matières :

        Info - TP
        Info -écrit
      • EEEA 1 - ELECTRICITE (3 ECTS)

      • 3PE 1 (2 ECTS)

      • Mathématiques Elémentaires In English (9 ECTS)

        Les matières :

        Bonus interro
        ME -écrit
      • Atomistique et Liaisons Chimiques In English (4 ECTS)

        Les matières :

        ALC -écrit
        ALC -TP
        Bonus interro
  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • Introduction au génie civil (6 ECTS)

      • Introduction au génie urbain (3 ECTS)

      • Mathematiques fondamentales 1 (9 ECTS)

        Les matières :

        M21A -colles
        M21A -ec
      • Mathématiques fondamentales 2 (6 ECTS)

        Les matières :

        M22A -colles
        M22A -ec
      • Maths Info : Arithmétique et cryptographie (3 ECTS)

      • Forces, Champs, Energie (6 ECTS)

        Les matières :

        FCE -colles
        FCE -ec
      • Optique (3 ECTS)

      • Physique expérimentale 1 (3 ECTS)

      • Eléments de dimensionnement (3 ECTS)

      • Systèmes mécaniques (2 ECTS)

      • Initiation à la mécanique des fluides (4 ECTS)

      • Chimie des solutions-L1 (6 ECTS)

        Les matières :

        ChSol -ec
        ChSol -TP
      • Structure et propriétés de solides simples (3 ECTS)

        Les matières :

        Struc -ec
        Struc -tp
      • Bases de l'EEEA 2 : électrocinétique (6 ECTS)

        Les matières :

        EEA2 -ec
        EEA2 -tp
      • Logique - Automatique (3 ECTS)

        Les matières :

        Log -ec
        Log -tp
      • Fondements de l'électrocinétique (3 ECTS)

      • Algorithmiques et programmation 1 (5 ECTS)

        Les matières :

        Algo Pr -ec
        Algo Pr -pratiq
      • Technologies du Web 1 (4 ECTS)

        Objectifs

        À l'issue de ce module les étudiants doivent

        • Être capables de concevoir des documents web dans le respect des standards.
          • Connaître les principaux standards du web : (X)HTML 5, CSS, Javascript, DOM
          • Maîtriser la notion de séparation contenu / forme / dynamicité
          • Savoir
            • décrire un document sous forme arborescente,
            • traduire ce modèle en un document (X)HTML 5,
            • réaliser la mise en forme en utilisant le langage CSS,
            • rendre le document dynamique et le manipuler via l'interface DOM et javascript.
          • Être conscient de l'importance du respect des normes.
          • Maîtriser le processus de rédaction et de validation des documents.
        • Savoir développer des programmes en javascript et connaître les bases de ce langage.
        • Connaître les bases de la programmation événementielle.
        • Être capables de rechercher des informations et les exploiter (spécifications de standards HTML, CSS, ?, sites web d'information, etc.).

        Compétences

        • Participer à la conception et à la réalisation d'applications logicielles :
          • connaître plusieurs styles/paradigmes de programmation et plusieurs langages,
          • comprendre les différentes natures des informations : données, traitements, connaissances, textes,
          • mettre en œuvre des méthodes d'analyse pour concevoir des applications et algorithmes à partir d'un cahier des charges partiellement donné.
        • Connaître les savoirs pratiques et les technologies actuelles attachés à la discipline.
      • 3PE 2 (2 ECTS)

      • Langues (1 ECTS)

      • TICE (1 ECTS)

      • M21 B Mathématiques fondamentales 1 (9 ECTS)

        Les matières :

        M21B colles
        M21B -ec
  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Outils mathématiques pour la mécanique (5 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’analyse de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • Connaît les principales propriétés des fonctions usuelles (logarithme, exponentielle, fonctions trignomométriques, fonctions hyperboliques)
        • Sait dériver les fonctions d’une variable réelle
        • Connaît les fonctions à variables multiples et sait leur appliquer les principaux opérateurs différentiels
        • Sait intégrer des fonctions dépendant d’une seule ou de plusieurs variables en utilisant les théorèmes de changement de variable et d’intégration par partie.
        • Sait résoudre des équations différentielles du 1er ordre à coefficient variable et du 2ème ordre à coefficients constants
        • Maîtrise le formalisme complexe.
      • Génie des matériaux et procédés (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de faire le lien entre le matériau constituant une pièce mécanique, la façon de l’obtenir et ses caractéristiques autorisant son application dans des domaines précis. Il aura une vision de ce qui est fait industriellement en fonderie et possèdera des connaissances pratiques des différentes techniques utilisées dans le domaine de la chaudronnerie.

      • Démarche de conception globale (5 ECTS)

        A l’issue de l’enseignement, l’étudiant est capable de :

        à partir d'une problématique de conception :

        • analyser le besoin par les outils de l'analyse fonctionnelle et écrire un cahier des charges ;
        • mettre en place une démarche permettant d'aboutir à une maquette Cao  du système ;
        • écrire les exigences fonctionnelles garantissant le fonctionnement du système 
        • exploiter la maquette CAO en vue d'usiner tout ou partie de la solution (CFAO, prototypage rapide,..)
      • Thermodynamique 1 (5 ECTS)

        L’objectif de ce cours  est d’enseigner les transferts d’énergie (travail et chaleur) des systèmes fermés de milieux continus en lien avec les machines thermiques.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • sait mettre en pratique les deux principes de la thermodynamique pour des systèmes simples de gaz parfaits, de liquides, de solides et de mélanges liquide-vapeur.
      • Mécanique : applications industrielles et recherche (5 ECTS)

        Cet enseignement s’inscrit dans la continuité du cours “Bases de la Mécanique”. L’objectif est de poursuivre l’apprentissage de la cinématique et de la statique des solides rigides en se confrontant à un système réel.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • établir un schéma cinématique simple d’un mécanisme à partir d’une animation 3D du système
        • résoudre un problème avancé de cinématique en 3D et d’utiliser la formule de Willis pour calculer les vitesses de rotation des engrenages composant un train epicycloïdal
        • à partir d’une description locale des efforts (distribution surfacique et volumique) de calculer le torseur des action mécaniques résultant.
        • résoudre un problème complexe de statique en 3D.
        • utiliser le principe fondamental de la dynamique et le théorème de la puissance cinétique pour résoudre des problèmes complexes de mécanique du point

        De plus,

        • il connaît le fonctionnement des principaux organes composant un véhicule automobile (moteur à combustion, cardan, différentiel, embrayage, frein, suspension)

        il a une vision large des domaines de recherche de pointe en mécanique que ce soit dans l’industrie ou dans le monde académique

      • Projet Personnel et Professionnel 3 (2 ECTS)

        L’UE 3PE3 a pour objectif d’aborder avec l’étudiant la notion de compétences transférables dans le monde professionnel. Il s’agit d’aider l’étudiant à analyser les expériences qu’il a acquises dans le cadre de sa formation ou de ses activités extra universitaires (jobs d’été, stages, activités sportives ou associatives, mandats électifs…) et de l’aider à les traduire en compétences, de lui donner une méthodologie et les outils lui permettant d’enrichir lui-même son portefeuille de compétences dans la suite de son parcours.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • mobiliser ses   différentes expériences, à opérer sur celles-ci un retour réflexif et à les présenter dans le cadre d'un argumentaire élaboré pour un recrutement
      • Langues (3 ECTS)

      • LV2 Bonus (0 ECTS)

      • EPS Bonus (0 ECTS)

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • Outils mathématiques pour la mécanique 2 (4 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de poursuivre l’apprentissage des notions d’algèbre de première année afin de fournir aux étudiants tous les outils mathématiques dont ils auront besoin dans les cours disciplinaires.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • a une bonne culture des espaces vectoriels (définition d’un espace vectoriel, notions de bases, de sous espace vectoriel, de dimension , …)
        • connaît la définition d’une application linéaire, d’un endormophisme et sait calculer les éléments propres d’un endomorphisme
        • sait manipuler les matrices (changement de bases, diagonalisation, calcul des vecteurs propres)
        • connaît la définition du déterminant et sait utiliser les principales méthodes pour calculer le déterminant d’une matrice carrée
      • Introduction au calcul scientifique (4 ECTS)

        L’objectif de cette UE est d’apprendre à utiliser les logiciels de calcul numérique Matlab et de calcul formel maple pour résoudre des problèmes de mathématiques liés à des problèmes de mécanique.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • connaît la différence entre calcul formel et calcul numérique et a compris quels sont les champs d’application de ces deux types de logiciels
        • sait programmer et utiliser les principales fonctions mathématiques de Matlab
        • sait débugger un programme
        • sait utiliser les fonctions de représentation graphique de Matlab
        • sait mettre en oeuvre les principales fonctions du logiciel Maple
      • Dynamique des solides rigides (4 ECTS)

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • calculer les principales caractéristiques inertielles d’un solide (centre d’inertie, moment d’inertie, matrice d’inertie, axes principaux d’inertie)
        • établir les torseurs cinétiques et dynamiques d’un solide en mouvement
        • résoudre un problème avancé de dynamique des solides rigides en utilisant le principe fondamental de la dynamique ou les théorèmes de conservation de l’énergie
      • Langues (2 ECTS)

      • Mécanique du point (5 ECTS)

        L'objectif de ce module est de se familiariser avec les méthodes analytiques d'étude et de modélisation des phénomènes physique, et  d'acquérir une formation de base en Mécanique du Point.

         

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • mettre en œuvre les hypothèses de la mécanique classique.
        • isoler un objet assimilable à un point matériel.
        • choisir  du système de coordonnées (cartésiennes, cylindrique, sphérique,..) pour décrire le mouvement d'un mobile.
        • calculer les accélérations d'un mobile pour une trajectoire quelconque.
        • appliquer les formules pratiques de cinématique de Lagrange pour calculer les vitesses et accélérations
        • faire l’inventaire et analyser les actions extérieures s'exerçant sur un point matériel.
        • assimiler les techniques de calcul du mouvement d’un mobile soumis à une force centrale.
        • mettre en œuvre le principe de conservation de l’énergie pour résoudre un problème de mécanique du point.
        • calculer les déviations de la chute libre d’un corps au voisinage du globe terrestre en tenant compte des forces d’inertie (Géophysique)
        • aborder un problème de vibrations d’un mobile.
      • Dynamique des fluides (5 ECTS)

        L’objectif de ce cours est d’introduire les équations régissant la dynamique des fluides parfaits incompressibles, c’est à dire correspondant à des très hauts nombres de Reynolds.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant est capable de :

        • résoudre des problèmes simples de dynamique des fluides en utilisant soit la forme locale ou intégrale des équations d’Euler, soit le théorème de Bernoulli ou encore la méthode des variables complexes.

        De plus, il a une vision globale des conditions qui peuvent aboutir à des écoulements complexes.

      • Méthodes et projets expérimentaux 1 (4 ECTS)

        L’objectif des UE “Méthodes et projets experimentaux “est de permettre à nos étudiants :

        • d’apprendre les sciences mécaniques par l’expérience et la pratique
        • de confronter l’expérience et la théorie
        • de se familiariser avec les principales méthodes expérimentales en mécanique
        • de développer une démarche expérimentale de façon autonome.
      • Techniques d'expression et de communication 1 (2 ECTS)

    • Liste des UEs optionnelles
      • Bonus sport (0 ECTS)

        Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

        Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

  • Semestre 5
    • Liste des UEs obligatoires
      • Base de la mécanique des milieux continus (5 ECTS)

        Cette UE incontournable de la mécanique macroscopique offre un point de vue unificateur sur l'ensemble de la mécanique. Elle décrit les notions essentielles de la mécanique des milieux déformables.

      • Méthodes numériques élémentaires (5 ECTS)

        Ce cours permet aux étudiants de comprendre l’importance et la nécessite des méthodes numériques en mécanique et Génie mécanique. A travers des travaux pratiques sur ordinateur, les étudiants auront à appliquer les connaissances du cours pour résoudre  des problèmes pratiques et  réels de conception en mécanique.

      • Outils mathématiques pour la mécanique 3 (première partie) (3 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de fournir les bases mathématiques nécessaire aux étudiants pour les socles connexes et disciplinaires et en particulier pour la compréhension des méthodes numérique. La formation de Licence étant en complète restructuration les unités de mathématique de Licence 1 ne sont pas encore figées (les informations données précédemment le sont uniquement à titre indicatif). Le contenu des unités d’enseignement « Outils Mathématiques pour la mécanique » sera déterminé une fois celui des unités de Mathématique de Licence 1 arrêté.

      • Langues (3 ECTS)

        Bilan sur les compétences attendues en fin de L3 :

        Compréhension écrite :     B2

        Compréhension orale :      B2

        Production écrite :   B2

        Production orale :    B2

        Interaction orale :    B2

      • Outils mathématiques pour la mécanique (2ème partie) (2 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de fournir aux étudiants des outils mathématiques avancés qui leurs seront utiles dans la résolution de problèmes de mécanique.

         

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • connaît les fondements mathématiques des séries de Fourrier et des transformées de Fourrier et de Laplace
        • savent utiliser ces théories pour résoudres des problèmes de mécanique (problèmes d’ondes ou de diffusion).
      • Mécanique des fluides incompressibles (5 ECTS)

        L’objectif de cet UE est d’étudier les équations de Navier-Stokes incompressibles.

         

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • connaît la signification physique des termes qui composent les équations de conservation de la masse, de la quantité de mouvement et de l’énergie
        • sait faire l’analyse dimensionnelle d’un problème et simplifier les équations correspondantes
        • est capable en utilisant la méthodes des similitudes expérimentales de dimensionner une expérience de mécanique des fluides
        • connaît les formes simplifées des équations de Navier-Stokes et leur domaine de validité
        • savent résoudre les équations de Navier-Stokes dans des cas classiques (Couette / Poiseuille)
      • Statique des structures (5 ECTS)

        La présente UE porte sur la théorie des poutres élastiques. Les équations correspondantes sont obtenues de manière rigoureuse a` partir de celles de l'élasticité? tridimensionnelle. En outre, des méthodes énergétiques permettant d'obtenir des solutions exactes ou des solutions approchées sont présentées.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • connaissent la théorie des poutres élastiques
        • savent utiliser des méthodes énergétiques (travaux virtuels – théorème de l’énergie – méthode de Ritz – méthode des éléments finis) pour obtenir des solutions exactes ou approchées des problèmes d’élasticité
      • TICE / C2I (2 ECTS)

        Dans la poursuite des activités TICE du semestre 3, des activités en auto-formation tuteurée ou non seront mises en place pour s’assurer que tout étudiant SMI puisse valider son C2i – niveau 1 avant le terme de la Licence.

  • Semestre 6
    • Liste des UEs obligatoires
      • Programmation en C pour le numérique (5 ECTS)

        Cette UE a pour objectif d’apprendre à utiliser le langage C pour le numérique.

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • programmer en C sous environnement Unix (structurer un programme, faire appel à des librairies, utiliser des structures de contrôle, déboguer un code, faire un makefile, …)
        • connait les avantages et inconvénients d’un langage compilé par rapport à un langage précompilé (type Matlab (calcul vectorialisé  / boucles récursives)
        •  connaît les principales bibliothèques sur lequel un numéricien peut s’appuyer pour construire un code numérique (GSL, …)
      • Ondes, oscillateurs et vibrations (5 ECTS)

        L’objectif de cette UE est double : (i) enseigner la physique des oscillateurs linéaires et non linéaires et notamment les phénomènes de résonnance et (ii) fournir une introduction à la physique des ondes. 

        A l’issue de cet enseignement, l’étudiant :

        • a une vision claire des phénomène résonances et des conditions qui peuvent mener à une équation d’oscillateur
        • connaît les principales caractéristiques d’un oscillateur linéaire (amortissement, régime transitoire, phase, amplitude)
        • sait étudier le comportement d’un oscillateur non linéaire ayant des nonlinéarités cubique et quadratiques
        • est capable de calculer les équations d’un oscillateur couplé
      • Dynamique et stabilité des structures (5 ECTS)

        Ce cours constitue les premières applications à caractère industriel des notions de MMC mais en dynamique. Les notions de stabilité sont introduites comme cas limite de la dynamique.

      • Thermodynamique 2 (4 ECTS)

        Cette UE s’incrit dans la continuité du premier cours de Thermodynamique. Elle vise non seulement à approfondir les bases de la themodynamique acquises au S3 mais surtout à étudier les transitions de phases, les systèmes ouverts et les phénomènes hors équilibre.

        Mots clefs : Transferts énergétiques (solides - fluides - convection libre - convection forcée - instabilité)

      • Méthodes et projets expérimentaux 2 (3 ECTS)

        Au sein de la formation de Mécanique, un accent particulier est mis sur les méthodes et projets expérimentaux. L’objectif de ces enseignements (MPE 1 à 3) est de permettre à nos étudiants :

        • d’apprendre les sciences mécaniques par l’expérience et la pratique
        • de confronter l’expérience et la théorie
        • de se familiariser avec les principales méthodes expérimentales en mécanique
        • de développer une démarche expérimentale de façon autonome.

        A la fin de la formation, les étudiants devront être capables de concevoir des dispositifs expérimentaux répondant à une problématique scientifique.

        La première UE MPE-1 au S4 vise à se familiariser avec un certain nombre de méthodes expérimentales, d’apprendre à suivre un protocole expérimental pour répondre à une question scientifique et de mettre en œuvre ces compétences nouvellement acquises dans un premier projet. Cette UE constituant le premier contact des étudiants avec les méthodes expérimentales, ils y seront fortement encadrés

        Lors de la seconde UE MPE-2 au S6, les étudiants doivent apprendre à répondre à une question scientifique via un dispositif expérimental existant. Ils auront donc un projet à réaliser sur l’un des bancs de TP expérimentaux. Cette UE pourra être poursuivie dans le projet intégrateur.

        Enfin l’UE MPE-3 au S7 a pour objectif d’apprendre aux étudiants à développer eux même un dispositif expérimental répondant à une problématique.

        Pour l’ensemble des ces UE, les étudiants auront accès aux nombreux bancs de TP disponibles au Département de Mécanique  (Soufflerie de couche limite / Soufflerie supersoniques / Butée Michell / Instabilité de Taylor Couette / Ecoulements en milieux poreux, …) mais aussi à certains équipement présents au LML et à l’IEMN (Machines de Tractions servo-hydrauliques / Machines de traction-torsion / Canal de cavitation / Plateforme microfluifique).

      • Techniques d'expression et de communication 2 (2 ECTS)

        Objectifs de l’UE :

        Découverte d’une communication professionnelle efficace, tant à l’écrit qu’à l’oral

         

        Compétences visées :

        • Savoir présenter de façon claire, concise et ordonnée une activité professionnelle
        • Savoir faire un exposé maîtrisé et intéressant sur cette même activité
      • Langues (2 ECTS)

        Bilan sur les compétences attendues en fin de L3 :

        Compréhension écrite :     B2

        Compréhension orale :      B2

        Production écrite :   B2

        Production orale :    B2

        Interaction orale :    B2

      • Projet intégrateur (4 ECTS)

        Par groupe de 2 ou 3 étudiants, encadré tout au long du semestre par un ou plusieurs enseignants, enseignants-chercheurs ou chercheurs du(des) laboratoire(s) support de la formation, ce projet a pour vocation de mettre en pratique sur un sujet spécifique, multidisciplinaire si possible, les concepts théoriques, les techniques de calcul, les moyens expérimentaux abordés lors du cursus de licence. Des projets industriels pourront être considérés. Ce projet peut constituer une préparation au stage de spécialisation de licence (en entreprise ou en laboratoire).


Prérequis

En Licence 1, les titulaires d’un Bac Scientifique, peuvent intégrer de plein droit la formation. 

La première année se découpe en un premier semestre commun à tous les étudiants arrivant à l’Université Lille 1 via le portail SESI (Sciences Exactes et Sciences de l’Ingénieur) et un second semestre où les étudiants commencent à s’orienter progressivement en sélectionnant deux  blocs optionnels parmi les mentions suivantes : Mathématique / Physique / Physique-Chimie / Chimie / EEA / Mécanique / Génie Civil / Informatique.

A l’issue du S2, les étudiants pourront s’orienter vers l’une des mentions choisie dans les blocs optionnels. Les étudiant souhaitant poursuivre dans la mention Mécanique devront donc avoir choisi le bloc mécanique.

La mention Mécanique débute donc à proprement parler en licence 2 à partir du semestre 3. Bien sûr les étudiants issus de licence 1 et 2 et ayant validé leur année peuvent intégrer respectivement la Licence 2 et la Licence 3. De plus la formation est ouverte :

  • aux étudiants de classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs (CPGE) souhaitant se réorienter à l’Université à la fin de leur première ou deuxième année
  • aux étudiants titulaires d’un DUT ou BTS
  • aux étudiants étrangers 

Ces trois publics peuvent rejoindre la formation suite à une validation des études à un niveau (L2 ou L3) qui dépend de leur bagage scientifique. Il est prévu aussi d’accueillir des étudiants des 2 universités partenaires de notre formation pour des semestres d’échange.

Prérequis

En Licence 1, les titulaires d’un Bac Scientifique, peuvent intégrer de plein droit la formation. 

La première année se découpe en un premier semestre commun à tous les étudiants arrivant à l’Université Lille 1 via le portail SESI (Sciences Exactes et Sciences de l’Ingénieur) et un second semestre où les étudiants commencent à s’orienter progressivement en sélectionnant deux  blocs optionnels parmi les mentions suivantes : Mathématique / Physique / Physique-Chimie / Chimie / EEA / Mécanique / Génie Civil / Informatique.

A l’issue du S2, les étudiants pourront s’orienter vers l’une des mentions choisie dans les blocs optionnels. Les étudiant souhaitant poursuivre dans la mention Mécanique devront donc avoir choisi le bloc mécanique.

La mention Mécanique débute donc à proprement parler en licence 2 à partir du semestre 3. Bien sûr les étudiants issus de licence 1 et 2 et ayant validé leur année peuvent intégrer respectivement la Licence 2 et la Licence 3. De plus la formation est ouverte :

  • aux étudiants de classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs (CPGE) souhaitant se réorienter à l’Université à la fin de leur première ou deuxième année
  • aux étudiants titulaires d’un DUT ou BTS
  • aux étudiants étrangers 

Ces trois publics peuvent rejoindre la formation suite à une validation des études à un niveau (L2 ou L3) qui dépend de leur bagage scientifique. Il est prévu aussi d’accueillir des étudiants des 2 universités partenaires de notre formation pour des semestres d’échange.

En L1 Admission Post Bac

Pour les candidats détenteurs d'un diplôme non européen : demande d'admission préalable

En L2 et L3

Accès en formation continue

Pour tout renseignement concernant l’information et l’orientation du public en reprise d’études après un arrêt de 2 ans ou plus, la Validation des Acquis et de l'Expérience (VAE) et la Validation des Acquis Professionnels (VAP), contacter le Service Formation Continue : Tél. 03 20 43 45 23

Droits de scolarité

Pour l'année universitaire 2016-2017, les droits de scolarité en formation initiale s'échelonnent selon les niveaux de formation : 184 € (cursus licence, DUT, DEUST) ; 256 € (cursus master) ; 391 € (cursus doctorat et HDR) et 610 € (cursus ingénieur). A cela s'ajoutent 215€ pour la Sécurité Sociale et 5,10 € de droits universitaires.


Poursuite d'études et insertion professionnelle

Le parcours Génie Mécanique permet de s’orienter ensuite vers un Master de génie mécanique en local ou sur le plan national, ou d’intégrer une école d’ingénieur.

 

Le public visé se projettera dans des activités de:

 

  • conception/procédés/dimensionnement,
  • relation matériaux/structure,
  • technologie des composants mécaniques,

 

pour le travail d’un cadre en Bureau d’Etudes/Bureau des Méthodes/Procédés. Ses compétences sont axées sur la conception, les procédés de mise en forme, la simulation et la modélisation.

 

Poursuite d'études et insertion professionnelle

Le parcours Sciences Mécaniques et Ingénierie permet de s’orienter ensuite vers un Master de Mécanique en local, au niveau national ou au niveau international, ou encore d’intégrer l’une des très nombreuses écoles d’ingénieurs proposant une spécialisation en mécanique.

Les métiers visés en fin de formation sont :

  • Les métiers de l’Ingénierie R&D dans les entreprises des secteurs du transport, (automobile, aéronautique, ferroviaire, naval), du spatial, de l’énergie (nucléaire, énergies fossiles, énergies renouvelables), de la construction et de l’environnement.
  • Le métier d’expert technique en entreprise dans le domaine de la mécanique
  • La gestion de projets scientifiques et techniques dans le domaine de la mécanique
  • L’enseignement supérieur et la recherche (Maître de conférence, Chercheur CNRS, …)

Les secteurs industriels employant nos diplômés sont les secteurs des transports (automobile, aéronautique, ferroviaire, naval), de l’énergie (nucléaire, énergies fossiles, énergies renouvelables), de la construction mais aussi d’autres domaines tels que la biomécanique, la musique ou encore la météorologie.


Composantes

Personnes à contacter

Première année

Responsable
Mohamed M'Zari
Secrétariat
03 20 05 87 28
julie.dupont@univ-lille1.fr

Deuxième année

Responsable
Ahlem ALIA
Secrétariat
nadine.leu@univ-lille1.fr

Troisième année

Responsable
Abdelbacet.Oueslati@univ-lille1.fr
Secrétariat
03.20.43.42.39
christelle.rapez@univ-lille1.fr

Première année

Responsable
Mohamed M'Zari
Secrétariat
03 20 05 87 28
julie.dupont@univ-lille1.fr

Deuxième année

Responsable
Ahlem ALIA
Secrétariat
nadine.leu@univ-lille1.fr

Troisième année

Responsable
Abdelbacet OUESLATI
Secrétariat
03 20 43 42 39
sec-pedagogique-math@univ-lille1.fr