Loading

Master Chimie

  • Durée des études : 2 ans
  • Crédits : 120
  • 9 Parcours :

    Consultez un parcours en cochant la case


Objectifs

L’objectif de ce parcours est de faire connaître aux étudiants les moyens chimiques, physiques et biotechnologiques utilisés dans la transformation de la biomasse (plantes, bois, algues) en ses composants (cellulose, hemicellulose, lignine) et ensuite la valorisation de ces composants en biocarburants et/ou en synthons chimiques. En effet, on pourra utiliser la lignocellulose pour les biocarburants mais aussi des sucres, des huiles végétales et des produits riches en carbone et hydrogène tels que les terpènes pour synthétiser divers synthons et molécules plate-formes en chimie de base et en chimie fine. Le but est donc de savoir comment substituer ces molécules à celles issues de la matière non-renouvelable, voire comment générer de nouveaux produits, et en ce sens la formation s’inscrit dans la problématique actuelle de la « chimie durable ».

Par essence multidisciplinaire, le parcours comprendra des notions de chimie et de biologie (surtout végétale) en mettant l’accent sur les catalyses (hétérogène, homogène et enzymatique), mais aussi sur des notions de génie des procédés chimiques, biologiques et biotechnologiques afin de pouvoir mettre en œuvre des réactions dans les conditions les plus « vertes » possibles en respectant la sécurité et l’environnement. A l’issue de la formation, l’étudiant saura concevoir des procédés adaptés à la transformation des composants végétaux pour produire les molécules recherchées en utilisant la meilleure méthode en fonction des contraintes  environnementales et du coût de production.

Objectifs

Le parcours Catalyse et Procédés (CP) est proposé conjointement par l’Université Lille1, Sciences et Technologies (Lille1), l’École Centrale de Lille (EC Lille), l’École Nationale Supérieure de Chimie de Lille (ENSCL) et l’IFP School de Rueil Malmaison (IFPEN) qui collaborent depuis longtemps sur le plan pédagogique mais également en recherche. Créé en 2004, ce parcours a pour objectif de fournir aux étudiants une double compétence en catalyse et en génie des réacteurs dans une optique du développement de nouveaux procédés propres pour l’industrie.

Les enseignements permettront notamment aux étudiants d’acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension de l’acte catalytique et de la cinétique de la réaction. S'il s'agit principalement de procédés de raffinage et de pétrochimie, ces mêmes connaissances s'appliquent aussi dans le développement de procédés issus de la biomasse. Cette spécialisation prépare les étudiants à rapidement rejoindre une équipe de recherche. Ils poursuivent ainsi dans de nombreux cas leur formation avec un doctorat.

A l'issue de la formation les étudiants devront être capables de :

- comprendre et analyser l'ensemble des phénomènes mis en jeu en catalyse homogène et hétérogène,
- maîtriser la préparation et la caractérisation d'un catalyseur hétérogène, suivant un cahier des charges précis,
- choisir et mettre en œuvre les différents modèles thermodynamiques pour la simulation de procédés,
- maîtriser les bases de la modélisation cinétique et de la simulation des procédés continus ainsi que l'utilisation des principaux logiciels de simulation,
- modéliser et optimiser les différents types de réacteurs utilisés en catalyse hétérogène,
- posséder une 'culture' énergétique
- interpréter les résultats des essais en laboratoire et des programmes pilote
- comprendre les défis de la transition énergétique et l'utilité du mix énergétique avec la valorisation des composés issus de la biomasse avec en particulier les biocarburants et les polymères biosourcés.
- décrire les principaux procédés mis en œuvre dans les domaines du raffinage et de la pétrochimie.

Objectifs

Le parcours Chimie, Matériaux pour l’Energie, environnement CM2E s’inscrit dans une problématique actuelle concernant le développement technologique durable en prenant en compte la préservation de l’environnement. Son objectif est de former de futurs cadres scientifiques ayant une vision globale du cycle de vie des matériaux de la transformation de matières premières à la production de déchets qui peuvent être recyclés ou détruits. Un accent particulier est mis sur l’étude des matériaux utilisés dans les activités de production propre et de stockage de l’énergie, mais aussi sur les notions de cycle de vie, d’eco-conception et de recyclage en réponse à la demande sociétale (cf. 34 plans de reconquête du Ministère du Redressement Productif, septembre 2013), ainsi qu’aux contraintes environnementales actuelles et futures.

Cette formation est adossée aux projets soutenus par la région Nord Pas de Calais, dont l’ambition clairement affichée est d’être au premier plan de l’innovation pour le développement durable en s’appuyant sur une synergie forte entre les acteurs régionaux de la chimie : industriels, chercheurs et formateurs académiques. Une demande de labellisation a été adressée aux pôles de compétitivité TEAM2  «Technologies de l’Environnement Appliquées aux Matières et Matériaux» et MAUD « Matériaux et Applications pour une Activité Durable » intéressés par les objectifs de la spécialité qui pourront à terme soutenir l’innovation développée dans le cadre de stages de Master. Par ailleurs les laboratoires associés au parcours CM2E sont en contact avec de nombreux partenaires industriels nationaux et internationaux sur des problématiques liés au traitement de la matière minérale et de la chimie du solide.

Ce parcours s’intègre parfaitement dans le tissu industriel régional où secteur de la chimie représente environ ¼ des emplois régionaux, mais il a une vocation nationale et internationale sur les problématiques de l’énergie et du développement durable.

Objectifs

* Maîtriser les principaux outils conceptuels et expérimentaux nécessaires pour comprendre, concevoir et caractériser des mélanges complexes rencontrés dans les industries de formulation et de spécialité.
* Etre capable de gérer, de façon autonome et dans un temps imparti, une étude technique ou scientifique.
* Savoir exploiter des travaux expérimentaux et transmettre de façon claire, sous forme écrite et orale, les résultats obtenus et les interprétations.
* Maîtriser l'anglais technique etscientifique écrit. Le niveau devra être plus élevé pour les étudiants du parcours recherche. Ils devront être capables de suivre des cours et de faire un exposé en anglais.

Objectifs

Le parcours Chimie et Matériaux du Nucléaire propose aux étudiants de Master 2 une formation en lien avec une problématique énergétique au cœur des préoccupations actuelles. Sa spécificité et son identité propre découlent des thèmes complémentaires qui sont abordés, à savoir le cycle du combustible, la tenue des matériaux, et la sureté nucléaires vus du côté chimie. Un des points forts du parcours est qu’il s’appuie sur un partenariat pérenne entre plusieurs laboratoires de l’Université de Lille1 et des professionnels du domaine du nucléaire (CEA, AREVA, EDF, IRSN, …). Certains de ces collaborations ont d’ailleurs abouti à la création de Laboratoires de Recherche Communs (LRC) permettant de valoriser les compétences et complémentarités scientifiques de chacun des partenaires. En outre, le parcours CMS fait partie intégrante du volet formation d’un projet déposé dans le cadre du CPER 2014-2020. Ce projet, intitulé Combustible, Matériaux et Suretés des installations nucléaires (CoMaSur) s’inscrit dans le Réseau Thématique “Energie” du PRES Lille Nord de France, et est soutenu par le Pôle Economie, Formation, Recherche et Développement de la Région Nord Pas de Calais.

Objectifs

Objectifs

Le master Ingénierie des Systèmes Polymères (ISP) a pour objectif de former des scientifiques (niveau expert), capables de prendre en charge des problèmes liés à la conception et à l'étude de polymères fonctionnels pour des applications ciblées dans les industries chimiques (matières plastiques et composites) et dans les domaines de l'emballage, santé, cosmétique, environnement.

L' élaboration, la caractérisation, l'évaluation des propriétés et la mise en oeuvre des polymères dans leur ensemble seront enseignées. Une importance particulière sera accordée à l'innovation: nouvelles voies de synthèse pour le contrôle de l'architecture macromoléculaire, concept de chimie verte, nanostructuration pour de nouvelles applications (nanovecteurs, nanoelectronique, nanocomposites, polymères nanoporeux..) .

Objectifs

Le parcours Maîtrise et optimisation des procédés industriels (MOPI) du master Chimie forme des cadres pouvant répondre aux besoins des industriels, mais aussi au monde de la recherche en perpétuelle évolution. Ils doivent être capables de concevoir des produits de performances et de rendre ces performances peu sensibles dans la chaîne de fabrication ou au vieillissement, et d'élever la qualité en amont de la conception.

Les étudiants doivent aussi êtres capables de repenser tout un système de production dans une démarche de développement durable et du respect de l'environnement, enjeu majeur, présent et futur pour notre société.

Ils doivent être compétents dans de multiples domaines comme la chimie, l'instrumentation, la biotechnologie, l'agroalimentaire. Ils doivent optimiser les systèmes de production, les méthodes de maintenance, la gestion de la qualité et de management du personnel.

L'utilisation de logiciels spécifiques, sur les outils statistiques et les méthodes d'optimisation, doit en outre leur permettre de développer des connaissance dans l'analyse et le traitement de données en informatique.

Cette formation se base principalement sur le secteur de la chimie en permettant aux étudiants d'acquérir de bonnes connaissances théoriques et expérimentales. Cette formation se base également sur le secteur de l'agroalimentaire mais peut être transposable à d'autres secteurs tels que l'industrie des transports, l'environnement.....

Pôles d'intérêt

  • Production : maîtrise et optimisation des procédés chimiques ou biotechnologiques en matière de conception de produits de performances, de coût et de qualité dans le respect de l'environnement et du développement durable
  • Optimisation : optimisation des techniques d'analyse, optimisation des procédés de chimie industrielle ou biotechnologique, modélisation mathématiques.

Objectifs

Le parcours Traitement des Eaux du master Chimie permet d'acquérir des compétences dans les procédés de traitement des eaux potables et le traitement des eaux usées urbaines, industrielles et pluviales. Il forme ainsi des professionnels sachant :

  • Gérer une station d'épuration (mise en route, exploitation,....)
  • Dimensionner une station de traitement des eaux (conception)
  • Gérer les réseaux de distribution et de collecte des eaux
  • Envisager les traitements adaptés aux contaminations spécifiques par les différents procédés de traitement : coagulation, floculation, membranes, boues activées,....
  • Suivi et détermination des paramètres de qualité et de pollution des eaux

Le semestre 3 est consacré à l'acquisition de compléments de connaissances théoriques et pratiques spécifiques à la spécialité proposée, le traitement des eaux.

Le semestre 4 est dédié à une UE Application Pratique et à un stage de longue durée en entreprise publique ou privée, dans un bureau d'études ou une collectivité territoriale ou dans un laboratoire de recherche.
 

Spécificités

Projets

Le projet bibliographique effectué d’octobre à février porte sur une synthèse de la littérature existante et les perspectives proposées dans la littérature la plus récente sur un sujet précis. Le projet bibliographique est mené en partenariat avec des industriels (IFPEN, Solvay, Total etc) ou des chercheurs confirmés sur des sujets d’intérêt fondamental ou industriel. Ce projet permet à l’étudiant d’appréhender la gestion d’un projet avec la notion de livrables et des délais précis. Les étudiants doivent ensuite présenter devant un jury les résultats de leur synthèse bibliographique en s’aidant des outils informatiques.

Stages

La formation par la recherche est une caractéristique essentielle de ce parcours et permet à l’étudiant d’avoir une première approche d’un véritable travail de recherche. L’Initiation à la Recherche s’effectue sous forme d’un stage de 4 à 6 mois au sein d’une équipe de recherche, avec un tutorat individuel assuré par un chercheur confirmé. Des étudiants rejoignent chaque année les laboratoires publics de recherche du domaine en France (IRCELYON, LRS, LCS, LGPC, ....) ou à l’étranger (Japon, Chine…) et des laboratoires de recherche industriels pour effectuer leur stage. Ce stage permet à l’étudiant d’avoir une première approche d’un véritable travail de recherche.

Partenariats

Le parcours Catalyse et Procédés bénéficie d’un partenariat fort avec l’IFP School. L’implication des professionnels issus de l’IFPEN, IFP School et AXENS est forte dans le parcours avec une contribution à 42% des enseignements.

Des partenaires industriels sont également impliqués tous les ans dans les propositions et le suivi de sujets pour les études bibliographiques.

Spécificités

-

Spécificités

Quatre idées directrices ont présidé à l'élaboration du master :
1. Conférer une dimension internationale à la formation en dispensant certains des enseignements (du parcours recherche) en anglais et en proposant des stages de recherche dans des laboratoires étrangers.
2. Adjoindre au parcours professionnel, un parcours recherche auquel participeront d'autres centres universitaires français et étrangers reconnus dans le domaine de la formulation
3. Ouvrir la formation à un plus large éventail d'étudiants (étudiants de l'université, élèves-ingénieurs, étudiants étrangers).
4. Offrir aux étudiants la possibilité de personnaliser leur parcours en proposant des modules optionnels mieux adaptés à la diversité de leur formation antérieure

Spécificités

L'aspect professionnalisation est intégré de manière forte au parcours. Le Master est adossé à des laboratoires qui sont des composantes des Fédérations FR2638 (Institut des Molécules et de la Matière Condensée de Lille 1) et FDBM 4123 (Biomatériaux Dispositifs Médicaux de Lille 2). Ces laboratoires ont une visibilité socio-économique internationale, nationale et régionale via les pôles de compétitivité associés (Matikem, Nutrition Santé Longévité, Uptex…) . Ceci favorise l'insertion professionnelle des étudiants.

Le stage (orientation industrielle ou recherche) constitue une étape clé du projet professionnel de l'étudiant et peut être effectué à l étranger. Il est validé par l'équipe pédagogique et encadré par un tuteur académique.

Un étudiant motivé et ayant trouvé une entreprise partenaire peut demander à valider le suivi de cette formation dans le cadre d'un contrat de professionnalisation.

Spécificités

La formation se déroule sur deux semestres, le contenu académique se fait essentiellement sur 2 jours par semaine (jeudi et vendredi)

Ce régime offre à l'étudiant la possibilité de suivre la formation en alternance avec une entreprise en bénéficiant d'un contrat de professionnalisation sur l'année (3 jours entreprise du lundi au mercredi de septembre à fin février puis 100% entreprise de mars à septembre).

Les étudiants effectuant la formation de façon classique ont un projet d'optimisation à effectuer durant les 3 jours (lundi mardi mercredi) et un stage de 6 mois (début mars à fin août)

Spécificités

Les enseignements dispensés en grande partie par des professionnels (Agence de l'Eau, Véolia Eau, Suez Environnement, Saint-Dizier Environnement, etc.... font la spécifité du Master.

L'association A Prop'Eau, crééé en 1993, association loi 1901, est gérée par les étudiants et a pour but principal la valorisation de la dimension humaine de la formation. Elle permet de rester en liaison avec les anciens étudiants, d'organiser chaque année un séminaire sur un thème spécifique du traitetement des eaux, d'intervenir dans les écoles en expliquant au xenfants les techniques utilisées pour les eaux usées et eaux potables et ainsi les sensibiliser aux problèmes de l'eau; de développer autonomie et initiatives.


Les savoirs

En s’appuyant sur deux IEED (IFMAS et PIVERT) et sur le pôle IAR, le parcours doit permettre de former, par la recherche et par la professionnalisation, des chercheurs et ingénieurs capables de s’impliquer dans les problématiques de valorisation de la biomasse, d’innover dans les procédés de conversion et de contribuer au remplacement des procédés utilisant les ressources fossiles. Il n’est pas question de remplacer tous les procédés antérieurs mais de savoir reconnaître les « niches » justifiant la mise en œuvre de nouvelles réactions ou d’adapter les réactions de synthèse aux molécules issues du traitement de la biomasse. Depuis longtemps, les laboratoires partenaires sont en contact avec des partenaires industriels nationaux et internationaux sur les thématiques traitées, ce qui garantira les emplois futurs.

Le master ayant vocation à demander le label Erasmus-Mundus auprès de la commission européenne, et donc à se développer chez nos partenaires européens (Italie, Allemagne, Grèce, …), les enseignements seront dispensés en anglais.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Relying on two IEED (IFMAS and PIVERT) and on the IAR center, the course must allow to form, through research and professionalization, researchers and engineers to become involved in biomass valuation issues , innovation in conversion processes and contribute to the replacement processes using fossil resources. There is no question of replacing all previous methods but to recognize the "spots" justifying the implementation of new reactions or adapt the synthesis reactions to molecules derived from biomass processing. Historically, the partner laboratories are in contact with national and international industrial partners on the topics addressed, which will guarantee future jobs.

The master aspiring to apply for Erasmus-Mundus label at the European Commission

Les savoirs

La formation proposée permettra à l'étudiant d'acquérir tout le savoir nécessaire à l'étude de systèmes catalytiques depuis la compréhension des phénomènes au niveau moléculaire jusqu'à la conception de nouveaux procédés industriels. La double compétence en Catalyse et en Génie des réacteurs résulte de l'organisation des enseignements en 2 parties, à savoir,
-L'enseignement de « catalyse » qui permet aux étudiants de posséder les connaissances de base nécessaires à la compréhension de l'acte catalytique. Les deux grandes familles de catalyse, hétérogène et homogène, sont présentées et illustrées par des exemples d'applications industrielles.
-L'enseignement sur les « Réacteurs catalytiques » qui permet aux étudiants de posséder les connaissances de base nécessaires à la compréhension des aspects liés au réacteur et notamment à la modélisation des phénomènes qui s'y produisent (du réacteur idéal au réacteur hétérogène au sein duquel les transferts de chaleur et de matière s'avèrent très complexes).
Un enseignement en langue vivante vient compléter ces enseignements obligatoires
Mots clefs: Catalyses, Préparation et caractérisation des catalyseurs, Cinétiques réactionnelles, Réacteurs catalytiques, Simulation de procédés, Énergies fossiles et biomasse

Les savoirs

Les connaissances acquises dans le cadre de cette formation concernent essentiellement:

  • les méthodes de synthèse et de caractérisation de chimie du solide,  les concepts de base sur les relations structures-propriétés des matériaux inorganique utilisés ou à venir, pour les solutions de stockage et de conversion de l'énergie actuelles et en développement. (Spé2: CM2E3 et CM2E4) 
  • le développement de stratégies pour recycler et valoriser la matière minérale Spé1: (CM2E1 et CM2E2)

Avec pour objectifs de:

  • Savoir concevoir et développer des procédés de recyclage de la matière minérale
  • Savoir concevoir et développer de nouveaux matériaux en général et pour la production et le stockage de l’énergie en particulier.
  • Savoir utiliser les principes de l’éco-conception

Les savoirs

* Physico-chimie des interfaces et des systèmes dispersés
* Matières premières entrant dans la composition des formules
* Plans d'expériences et analyse de données pour la formulation
* Spécificités des principaux domaines de la formulation (détergents, cosmétiques, agroalimentaire, peintures, adhésifs etc)
* Analyse chimique de produits formulés complexes
* Bibliographie et bibliométrie scientifique et industrielle

Les savoirs

La formation proposée dans le cadre du parcours Chimie et Matériaux du Nucléaire a pour objectif de fournir aux étudiants des compétences sur des aspects spécifiques du nucléaire :

  • maîtrise des verrous technologiques et de l’état actuel des connaissances relatives au cycle du combustible nucléaire, que ce soit en amont de son utilisation, ou en aval,
  • les particularités physico-chimiques des matériaux mis en ouvre dans les installations nucléaires, et leur tenue sous irradiation,
  • la sureté nucléaire et la chimie des produits de fission, que ce soit dans une situation de fonctionnement normale ou une situation incidentelle

Les savoirs

Les compétences acquises concernent la chimie macromoléculaire avancée, le comportement des polymères en solution et à l'état solide, les techniques de caractérisation avancées, les matériaux polymères à fonctionalité ciblée et pour les nanotechnologies, la mise en oeuvre et conception d'objets avec des critères de developpement durable.

La spécialisation intervient par le biais des applications servant à illustrer les enseignements et le choix de l'UE optionnelle qui propose trois axes (les dispositifs medicaux, la qualité, le developpement durable). Ils sont dispensés par des enseignants-chercheurs compétents dans les domaines innovants et porteurs tels que les polymères bioactifs et biomatériaux, les polymères biosourcés, les polymères stimulables, les polymères à nanocharges (argile, nanotubes de carbone).

Les savoirs

  • Déterminer des objectifs de production. Mise en oeuvre, optimisation et suivi de fabrication, process de fabrication dans les domaines de la chimie, de l'énergie, de l'agroalimentaire.
  • Concevoir et effectuer des travaux de conception et de développement des nouveaux produits ou des nouveaux procédés industriels dans un esprit de développement durable.
  • Planifier et organiser la production.
  • Ordonner et gérer les flux des matières et de produits.
  • Animer et Diriger des équipes de techniciens ou de cadres.

Les savoirs

La formation permets aux candidats

  • d'acquérir des compétences en : chimie analytique, génie des procédés de traitement des eaux, dimensionnement de station d'épuration, procédés de filtrations, ...
  • de comprendre les processus physico-chimiques qui contrôlent l'évolution de la qualité des eaux potables et usées (ruissellements, de process, urbaines et industrielles, etc) ainsi que celle des déchets (en particulier des boeus de station d'épuration).
  • d'élaborer des procédures d'intervention (curatives et préventives) qui s'inscrivent dans la logique d'un développement durable, en réponse aux besoins des gestionnaires (collectivités territoriales, Etat), articulées avec les approches socio-économiques développées par ces gestionnaires.

 

Les savoir-faire

Relying on two IEED (IFMAS and PIVERT) and on the IAR center, the course must allow to form, through research and professionalization, researchers and engineers to become involved in biomass valuation issues , innovation in conversion processes and contribute to the replacement processes using fossil resources. There is no question of replacing all previous methods but to recognize the "spots" justifying the implementation of new reactions or adapt the synthesis reactions to molecules derived from biomass processing. Historically, the partner laboratories are in contact with national and international industrial partners on the topics addressed, which will guarantee future jobs.

The master aspiring to apply for Erasmus-Mundus label at the European Commission

Les savoir-faire

A l'issue de la formation les étudiants devront être capables de:
- comprendre et analyser l'ensemble des phénomènes mis en jeu en catalyse homogène et hétérogène,
- de maîtriser le préparation (synthèse du support, dépôt de la phase active.....) et la caractérisation ( FX, XPS, Microscopie électronique.....) d'un catalyseur hétérogène, suivant un cahier des charges précis,
- choisir et mettre en oeuvre les différents modèles thermodynamiques,
-maîtriser les bases de la modélisation cinétique et de la simulation des procédés continus ainsi que l'utilisation des principaux logiciels de simulation,
- modéliser et optimiser les différents types de réacteurs utilisés en catalyse hétérogène,
- posséder une 'culture' énergétique,
- décrire les principaux procédés mis en 'uvre dans les domaines du raffinage et de la pétrochimie,
- comprendre les défis de la transition énergétique avec la valorisation des composés issus de la biomasse avec en particulier les biocarburants
- connaître les différentes méthodes de modélisation moléculaire et leur utilisation en catalyse

Les savoir-faire

L’objectif de ce parcours est de former des cadres scientifiques développant une expertise dans le secteur de la recherche et des éco-industries. Les domaines correspondants ont trait à la production et la transformation de la matière minérale, au recyclage et à la valorisation de déchets minéraux.

Le parcours CM2E vise à donner aux étudiants des compétences scientifiques en chimie et physicochimie des solides, avec les connaissances fondamentales qui y sont associées, tout en permettant une double orientation Professionnel-Recherche, mise en avant par ses 2 spécialités. Des interventions sont proposées soit vers des métiers en relation avec la recherche (Spé2) soit vers des métiers se situant plus en aval : eco-conception-deconstruction-recyclage-valorisation (Spé1). Par ailleurs la connaissance d’une langue étrangère (anglais), l’approche de la culture d’entreprise et de la législation ne sont pas  négligés faisant l’objet d’une UE obligatoire. 

L’objectif est  de donner aux étudiants un champ de compétences élargi leur permettant de s’adapter à différentes situations professionnelles, dans les domaines définis précédemment.

Les étudiants issus de ce parcours  pourront donc pourvoir des postes en ingénierie, études et conseils techniques, recherche et développement, management de projet ou de programme, enseignement et recherche publique (après un doctorat), diffusion de la connaissance scientifique, collectivités territoriales. Dans des branches d’activités  variées : transports (automobile…), énergie (énergie électrique, conversion et stockage de l'énergie…), chimie, électrochimie, micro-électronique, gestion des déchets, secteur tertiaire (ingénierie, affaires, conseil…).

Les savoir-faire

* Savoir décrypter une formule chimique en terme de relation structure - propriété d'usage (couleur, solubilité, capacité d'adsorption, pouvoir moussant ou détergent).

* Comprendre les phénomènes physico-chimiques intervenant au cours de la préparation, du stockage et de la mise en oeuvre des produits formulés.

* Etre capable, à propos d'un sujet complexe de formulation, de trouver et faire la synthèse des documents bibliographiques blancs (Chemical Abstract, revues scientifiques et techniques) et gris (proceedings de congrès, notices fournisseurs, entretiens avec des experts)

Les savoir-faire

Le parcours a pour objectif de former des cadres pouvant intégrer le secteur du nucléaire et capables d’expertiser des problématiques liées au cycle du combustible, aux propriétés des matériaux mis en œuvre, ainsi qu’à la sureté nucléaire. La formation leur propose d’acquérir des compétences élargies, associant des connaissances fondamentales à leur application au secteur du nucléaire. Les étudiants ayant suivi le parcours CMN disposeront d’une formation leur permettant de s’orienter soit vers une carrière professionnelle, soit de poursuivre leur formation par la recherche via une thèse de doctorat. Ils pourront intégrer des postes diversifiés aussi bien en département recherche et développement qu’en ingénierie.

Les savoir-faire

Grâce à un socle commun de connaissances des matériaux macromoléculaires accompagné de compétences dans des secteurs innovantsauquel il faut ajouter une formation  dans la pratique de l'anglais , la gestion de projer, le management, les étudiants auront les outils nécessaires pour répondre à une problématique liée à l Ingénierie des Systèmes Polymères.

Les savoir-faire

Savoir mettre en place des méthodes d'optimisation pour maîtriser et optimiser des procédés industriels chimiques ou biotechnologiques, en matière de conception de produits de performance, les coûts et la qualité, dans le respect de l'environnement et du développement durable. L'utilisation de logiciels très spécifiques en statistiques, optimisation et simulation de procédés, permet de développer des connaissances en informatique pour l'analyse et le traitement des données. Une initiation au "Supply Chain Management" permet de découvrir un savoir-faire d'application qui vise une mise en oeuvre ou une gestion opérationnelle, soit le respect sur le terrain de l'enchaînement des tâches, ainsi que le bon fonctionnement dans une organisation concernée.

Les savoir-faire

Les étudiants acquièrent entre autres, une spécialité dans la conception et le dimensionnement de station d'épuration, dans le traitement des boues et dans l'analyse et la gestion des eaux.

Le Master Traitement des Eaux est une formation de cadre supérieur dans le traitement des eaux potables, de process, et des eaux usées et donne la possibilité aux étudiants d'intégrer le monde socio-économique dans les domaines suivants : Bureau d'études, direction de station d'épuration, conception et mise en route de station d'épuration, Agences de l'eau, Produits de traitement, Laboratoire d'analyse appliquée à l'environnement, etc.


Tableau des semestres

Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

- Present the different kinds of land and marine plants that can be used in a biorefinery.

- Describe the opportunities and difficulties of working with biological material

- Describe the contribution of plant biomass in a bioeconomy

- Present the different types of biorefinary and land products.

5

- Identify the function of a catalytic reactor – difference between ideal and real reactor

- model the function of a heterogeneous catalytic reactor

- optimize a heterogeneous catalytic reactor for a given objective

5
  • To explore the feasibility of thermal pretreatment of biomass
  • To obtain a knowledge of the large diversity of biomass sizes, shapes, compositions, and other parameters
  • To identify the effect of each pretreatment on the cellulose, hemicellulose and lignin
  • To obtain a knowledge of the chain of biomass valorization
5

• Develop skills in catalysts synthesis (chemical complexes of transition metals, supported, colloids,...), in catalytic reaction for biomass transformation through homogeneous, heterogeneous and enzymatic catalysis.

10

- Academic English: how to differentiate between spoken English and formal English, and use the appropriate terms and expressions in a formal essay/letter/thesis

- Presentation English: how to give good, clear and concise PP Presentation. How to prepare it, express yourself clearly, address your audience, react to questions, etc.

- CVs and covering letters: how to write a modern, clear, attractive CV well adapted to your goals. How to write a covering letter that will stand out and emphasise your qualities in good, accurate English

- Lab English: how to describe lab experiments (including materials, equipment, set up, conclusions) with audio exercises providing examples in international context

- Part of the course is also specifically aimed at students who need to improve their proficiency, with vocabulary and grammar exercises, audio and video documents, and interaction.

5
Liste des UEs optionnelles
Français 0
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires
Brf6-Transferable Skills - Bibliographic Review 5
Liste des UEs optionnelles

Be able to manage a clear research topic and provide a structured report of the work, evidencing results, problems, potential solutions,…

25
Français 0
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

Bonne connaissance des différents catalyses et catalyseurs

Compréhension des phénomènes mis en jeu en catalyse hétérogène.

Connaître les principaux types de réactions en chimie organométallique et les applications en catalyse homogène industrielle

Compréhension des notions théoriques en catalyse enzymatique et des applications

Les matières :

Catalyse Enzymatique
Catalyse hétérogène
Catalyse homogène
5

o Connaissances sur les diverses méthodes de préparation des supports

o Connaissances des bases théoriques et pratiques de la préparation des phases actives des catalyseurs hétérogènes (massiques et supportées) en insistant sur les points délicats afin que l’étudiant soit capable de proposer et de réaliser seul un mode opératoire de fabrication de catalyseur.

o Sensibiliser l’étudiant à l’extrapolation de l’échelle laboratoire à l’échelle industrielle

Caractéristiques texturales et structurales des matériaux catalytiques

o Compréhension des propriétés des supports de catalyseurs et des catalyseurs

o Interpréter les informations déduites des diverses caractérisations physiques des solides divisés à propriétés catalytiques

o Connaître les conditions d’application et les limites d’applicabilité de chacune de ces techniques

Les matières :

Analyse physicochimique des catalyseurs
Caractérisation des catalyseurs par spectroscopie vibrationn
Préparation et mise au point de catalyseur industriel
Supports de catalyseurs
5

L’objectif de l’UE Cinétique réactionnelle et Thermodynamique est de donner aux étudiants les connaissances pour développer et analyser les modèles cinétiques en particulier pour les applications catalytiques. L’étudiant devra également être capable de comprendre et de sélectionner des modèles thermodynamiques adaptés aux différents problèmes rencontrés lors de la simulateur de procédés.

Les matières :

Cinétique réactionnelle avancée
Harmonisation cinétique
Thermodynamique appliquée
6

Les objectifs de l’UE Réacteurs catalytiques sont d’apporter les connaissances pour :

o mesure, identification et modélisation des écarts à l’idéalité de l’écoulement dans un réacteur réel

o optimisation de réacteurs réels en fonction d’un objectif donné

o modélisation des réacteurs catalytiques hétérogènes

Les matières :

Analyse de l'opération d'agitation
Introduction au calcul de réacteur
Réacteurs hétérogènes
5

L’objectif général du cours est de permettre aux étudiants d'avoir une vue synthétique des différents procédés de pétrochimie, de comprendre les raisons de l'existence de ces différents procédés ainsi que les conditions opératoires sur lesquels ils ont été construits.

Les matières :

Biomasse
Procédés de Pétrochimie 1
Procédés de pétrochimie 2
Raffinage et procédés pétrochimiques
4

Cette Unité d’enseignement permet aux étudiants de réaliser un projet de simulation d’un procédé pour faire découvrir par la pratique un logiciel de simulation de procédés. L’initiation et la prise en main du logiciel sont abordées dans cette UE. Les travaux pratiques illustrent quant à eux les notions théoriques vues dans les autres UE.

Les matières :

Simulation de procédés
TP analyse texturale
TP Réacteur
5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

L'anglais occupe une place très importante dans le milieu de la recherche académique et privé. La partie Anglais de l’UE aborde les aspects spécifiques liés au domaine scientifique.

La partie Gestion de projet permettra aux étudiants de mieux structurer leur organisation pour mener à bien leurs projets.

Les matières :

Anglais
Gestion de projet
5

L'objectif de l’UE Projet bibliographique est de faire un point sur la bibliographie sur un sujet précis, d'en écrire une synthèse et de la présenter oralement devant un jury. L'objectif est de former les étudiants à la recherche bibliographique et à l'analyse de la littérature scientifique.

Les matières :

Projet bibliographique
5

Le stage de recherche est un stage d'initiation aux méthodes de la recherche scientifique dans le domaine de la Catalyse ou des Procédés.

Le stage s’effectue dans un centre de recherches, universitaire ou industriel, en France ou à l’étranger. Le sujet de stage fait l’objet d’une validation par le directeur des études. Une convention de stage entre l'étudiant, l'organisme d'accueil et l'établissement d'enseignement est obligatoirement signée préalablement.

Les matières :

Stage
20
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

- Maitriser les concepts et connaitre les normes et certifications qui régulent les domaines du recyclage, de l’éco-conception et de la valorisation. - Savoir utiliser de façon critique les outils et les méthodes d’évaluation (Analyse de Cycle de Vie, Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires…) du domaine. - Acquérir les bases de l’éco-conception et de la démarche Haute Qualité Environnementale et mettre en pratique ces concepts sur un produit particulier. - Connaître les principales filières de recyclage et de valorisation des déchets en général et des déchets reliées à la chimie en particulier.

5

Les matières :

CM2E2-1: Mécanismes de dégradation des matériaux inorganique

Cette matière a pour objectif de fournir les concepts et méthodes pour connaître les mécanismes de dégradation spécifiques aux matériaux inorganiques, et les conséquences sur leurs applications et productions industrielles.

Elle s’articule sur un ensemble de cas d’étude qui abordent les comportements en milieux biologiques, les contacts alimentaires, les phénomènes de corrosion à haute température.

CM2E2-2: Matrices de confinement des déchets nucléaires

Cette matière décrit la problématique des déchets nucléaires, qui s’inscrit dans le cycle du combustible nucléaire.

Le cycle du combustible nucléaire inclut la gestion des effluents ne pouvant pas être recyclés. Le module présentera les différentes alternatives aux solutions de stockage ultime des déchets nucléaires, incluant les déchets de haute mais aussi de faible et moyenne activité. Une part importante sera consacrée à la vitrification pour laquelle la France possède une expertise internationale.

5

Les matières :

CM2E3-1: Couches minces, Nanotechnologies et Nanomatériaux

Les objectifs de ce module sont de connaître et comprendre le principe de fonctionnement de techniques de synthèse et de caractérisation de nanomatériaux et de couches minces, de comprendre et interpréter des phénomènes physico-chimiques mis en jeu dans des matériaux nanostructurés et de connaître différentes méthodes de simulations numériques à l’échelle du nanomètre.

CM2E3-2: Matériaux vitreux pour l'Energie

Ce module a pour objectif d’étudier les matériaux vitreux destinés à des applications innovantes en lien avec l’énergie.

5

Les matières :

CM2E4-1: Concepts, Synthèses, Propriétés et Applications

Ce module a été conçu pour permettre à l’étudiant d’appréhender les enjeux technologiques associés aux matériaux pour le développement des énergies nouvelles et montrer comment la chimie du solide est au service de l’innovation technologique. L’objectif est la compréhension des concepts de la chimie du solide pour concevoir et développer des matériaux nouveaux avec des propriétés physiques déterminées en  fonction des applications recherchées.

CM2E4-2: Propriétés Physiques et Caractérisations associées

Ce module a été conçu pour permettre à l’étudiant(e) d’acquérir des  connaissances sur les principales propriétés physiques, et leurs techniques de caractérisations associées, de matériaux en développement pour les énergies nouvelles. L’objectif est la compréhension de ces techniques, pour savoir choisir celles qui seront les plus pertinentes, en fonction des propriétés physiques à mettre en évidence pour les applications recherchées. Ces caractérisations sont essentielles pour le développement et l’optimisation de nouveaux matériaux.

5

Approfondissement de l’anglais   

Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

5
Liste des UEs optionnelles

L’objectif de cette UE est de former les étudiants à comprendre et à utiliser différentes techniques de caractérisations des surfaces des matériaux.

5

Acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour intégrer des activités liées au cycle du combustible nucléaire, tant industrielles que de recherche

5

This course focuses on crystallography and diffraction techniques. It is divided into two parts:

Part 1: theoretical aspects of the X-ray diffraction

Part 2: technical aspects and processing of powder diffractograms

The aims of this unit are:

•             To give a solid background on basic crystallography.

•             To give a solid background in diffraction techniques.

•             To highlight modern advances in XRD instrumentation and techniques.

5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

A travers des visites de sites industriels, de conférences et de projet bibliographique cette UE doit permettre à l’étudiant de connaitre les problématiques des industries et de la recherche de la spécialité.

5
CM2E-PE: Projet de fin d'étude 25
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

Le cours se propose de faire acquérir aux étudiants les outils conceptuels nécessaires à la chimie des tensioactifs, à l’élaboration et à la compréhension des systèmes dispersés liquides/gaz (mousses) et liquides/liquides (microémulsions et émulsions).

Les matières :

Colloïdes et systèmes dispersés
Physicochimie de la formulation
5

Le cours se propose 1) d’étudier les comportements, en écoulement, des fluides non-newtoniens et des conséquences sur leur mélange et sur les propriétés en application des formulations à rhéologie complexe et 2) de comprendre les caractéristiques des matériaux pulvérulents et 3) d'avoir des notions sur la technologie de la microfluidique et de ses applications à la formulation d'émulsions.

Les matières :

Physicochimie et formulation
Rhéologie des fluides complexes, Génie des mélanges
Technologie de la microfluidique, Microfluidique & émulsions
Technologie des solides divisés
5

Les objectifs du modules sont de :

  • Appréhender les différentes facettes des parfums, des spécialités et des produits finis cosmétiques : nomenclature INCI, synthèse des matières premières, réglementation, structure chimique, analyse, rôle des grandes familles d’ingrédients
  • Comprendre la composition d’une formule cosmétique et être capable de relier la composition chimique à son mode d’action
  • Savoir évaluer les propriétés physicochimiques ainsi que les performances en application des matières premières et des produits finis cosmétiques
  • Connaître les mécanismes d’action des principaux actifs cosmétiques ainsi que les méthodes de vectorisation
  • Savoir élaborer expérimentalement un produit cosmétique en s’appuyant sur une analyse de la littérature et des contacts fournisseurs et savoir le caractériser sur les plans physico-chimique et sensoriel

Les matières :

Formulation cosmétique
Parfums et cosmétiques, Analyse sensorielle, Modélisation moléculaire/méth prédi
5
  • Maîtriser l’anglais technique du domaine pour comprendre les articles scientifiques, rédiger un rapport, comprendre un cours et exposer ses résultats en anglais
  • Amener les étudiants à mieux comprendre les fonctionnements des entreprises
  • Connaître les étapes de création d’un produit sous ses différents aspects : techniques, financiers, réglementaires, brevets, marques et marketing
  • Construction d’un projet professionnel et valorisation de son cursus et de ses expériences à travers le CV et lors des entretiens

Les matières :

Anglais
Développement durable
Stratégie et Marketing
5

Les objectifs du cours et du projet sur les plans d'expériences sont 1) d’apprendre à gérer des systèmes dépendant d’un grand nombre de paramètres avec ou sans interactions, 2) de savoir optimiser un procédé ou une préparation dépendant de plusieurs paramètres en recourant aux plans d’expériences (méthodes de criblage (matrices d’Hadamard, factorielles complètes ou fractionnaires), optimisation ponctuelle (Simplexe), surfaces de réponses (composites, Doehlert), plans de mélanges (Scheffé), algorithme d’échange de conception de « matrices sur mesure » et 3) de savoir analyser des tableaux de données par des méthodes statistiques (optimisation simultanée de plusieurs réponses par la fonction de désirabilité, visualisation graphique des données par Analyse en Composantes Principales). L'objectif du cours sur les techniques de caractérisation des systèmes dispersés est de savoir maîtriser les techniques de RMN avancée, de zétamétrie et de diffusion (DLS, SLS, SANS, SAXS) pour la caractérisation des systèmes dispersés et colloïdaux (tensioactifs, cristaux liquides, microémulsions, émulsions). L'objectif des travaux pratiques est d'appliquer à la physicochimie et à la formulation les différents outils, techniques et méthodes.

Les matières :

Conception d'un plan d'expériences
Cristaux liquides, RMN avancés des systèmes organisés, Zétamétrie
Optimisation d'un cocktail, PE avancés et analyse de données
Physicochimie et caractérisation
Plans d'expériences classiques
5
Liste des UEs optionnelles

Les objectifs de ce module sont 1) d’apporter aux étudiants des connaissances sur les propriétés et les applications des polymères en illustrant les concepts en particulier dans trois domaines d’application : la microencapsulation, les peintures et les adhésifs, 2) de familiariser les étudiants aux techniques de caractérisation des polymères en solution et des peintures et 3) des les familiariser avec 2 spécialités chimiques importantes dans les peintures et autres domaines de la formulation : les agents rhéologiques et les colorants.

Les matières :

Agents rhéologiques, Colorants et pigments
Collage, Microencapsulation, Polymères hydrophiles
Peintures et encres
5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

Les matières :

Projet en Laboratoire
Veille technologique, Projet bibliographique
5

Mise en pratique, dans un contexte industriel, des connaissances acquises au cours du cursus

Apprentissage du mode de fonctionnement et des contraintes du monde industriel

25
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

Approfondissement de l’anglais   

Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

5

L’objectif de cette UE est de donner aux étudiants les les principes de base en termes de prévention et de sureté nucléaire : évaluation des risques selon le scénario accidentel, évaluation des impacts environnementaux et sanitaires, comportement chimique (réactivité) des principaux matériaux radioactifs susceptibles d’être émis à l’atmosphère.

5

Acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour intégrer des activités liées au cycle du combustible nucléaire, tant industrielles que de recherche

5

Comprendre les différentes sources d’endommagement propres aux matériaux métalliques du nucléaire 

Connaitre les principales familles d’alliages métalliques, les modes de dégradation

5

Connaissance des différentes filières de réacteurs électrogènes et comprendre le fonctionnement de tout type de réacteur et notamment des REP. Comprendre le pilotage d’un REP. Connaitre les différents projets de réacteurs du futur (fission, ADS, fusion), leurs avantages et leurs inconvénients.

5

Module 1 : Démantèlement:  Quel que soit le modèle énergétique qui sera adopté pour les prochaines décennies, les centrales nucléaires actuellement en fonctionnement devront au terme de leur durée d’exploitation être démantelées. Le démantèlement du nucléaire est une industrie en émergence : il n’y a pas aujourd’hui, ni en France, ni dans le nord de l’Europe, de filière d’industrielle spécialisée sur ce sujet. Le marché présente cependant des perspectives réelles : le démantèlement de certaines centrales en France dont Fessenheim à partir de 2016, la fin du nucléaire en Allemagne à l’horizon 2020, la sortie du nucléaire au Japon d’ici 2040. L’initiative Nucléi, mise en oeuvre par la CCI avec le soutien de la Région Nord Pas de Calais, vise à faciliter l’accès des 250 entreprises régionales intéressées au marché du nucléaire civil.

Module 2 : Matrices de confinement des déchets nucléaires : problématiques et prédiction du comportement à long terme Le cycle du combustible nucléaire inclut la gestion des effluents ne pouvant pas être recyclés. Le module présentera les différentes alternatives aux solutions de stockage ultime des déchets nucléaires, incluant les déchets de haute mais aussi de faible et moyenne activité. Une part importante sera consacrée à la vitrification pour laquelle la France possède une expertise internationale.

Les matières :

CMN1-1 Gestion des déchets et démantèlement
CM2E2-2: Matrices de confinement des déchets nucléaires

Cette matière décrit la problématique des déchets nucléaires, qui s’inscrit dans le cycle du combustible nucléaire.

Le cycle du combustible nucléaire inclut la gestion des effluents ne pouvant pas être recyclés. Le module présentera les différentes alternatives aux solutions de stockage ultime des déchets nucléaires, incluant les déchets de haute mais aussi de faible et moyenne activité. Une part importante sera consacrée à la vitrification pour laquelle la France possède une expertise internationale.

5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires
UE Stage 30
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

Comprendre les bases de la simulation atomique et moléculaire par dynamique moléculaire classique et quantique. Savoir réaliser des simulations numériques de la structure, propriétés physico-chimique, et réactivité de molécules via des logiciels freeware.

5

Les réactions photoinduites sont fondamentales dans la science moderne: dépollution, cellules photovoltaïques, composants opto-electroniques basés sur les molécules organiques, en sont des exemples d'applications concrets.

  Ainsi, le but de ce cours est de donner des compétences solides en photochimie organique depuis les notions de bases théoriques (diagramme de Jablonski, processus fondamentaux...) jusqu'à la mise en  évidence expérimentale basée sur les spectroscopie résolues en temps. En effet, les réactions photoinduites en chimie organique étant ultra rapides, de la femtoseconde à la nanoseconde,  la spectroscopie transistoire va permettre de "photographier" le processus initié par le photon via l'absorption (ou fluorescence) des états excités.  C'est une chance inestimable pour l'étudiant d'avoir accès au parc laser du LASIR (TP+visite), unique en france,  afin de mieux appréhender ce type de réaction.

Un deuxième volet de ce cours de photochimie organique abordera la photo-dégradation de molécules organiques à travers l'étude des mécanismes réactionnels conduisant à de nouveaux produits. Des exemples concrets appliqués à la dépollution seront ainsi étudiés.

 

La deuxième partie de ce cours sera suive par une partie plus applicative introduisant l'électronique moléculaire  dans laquelle  l'éauipe "Nanosctructures et Composants Moléculaires NCM" de l'IEMN possède une expertise reconnue sur le plan national et international. Les étudiants seront initiés aux differentes technologies de mise en forme des molécules organiques dans des composants et dispositifs électroniques :jonctions tunnels, switchs électro-optiques,  et transistors à effet de champs à commande électrique et optique.  On s'interessera notamement les  photofonctionnelles étudiées en première partie

5

Dans les matériaux poreux, sous l’effet du confinement, la réactivité chimique peut être considérablement modifiée par rapport à celle observée en solution ou de manière massique. Les nano- ou micro-volumes peuvent ainsi jouer le rôle de nano- ou microréacteurs dans lesquels il est possible de contrôler et orienter des réactions chimiques. L’objectif de l’UE est de présenter et caractériser différents types de matériaux poreux, de montrer la (photo)réactivité sous confinement et de savoir interpréter les mécanismes réactionnels observés dans des espaces à géométrie restreinte. Les techniques spectroscopiques (Raman, IR, RPE, RMN) permettant d’analyser cette réactivité seront abordées dans ce module. La conduite de réactions en flux au sein de ces micro- nanodispositifs et ses conséquences sur la réactivité (cinétique, transfert énergétique, sélectivité, …) sera également abordée.

5

L’objectif est de présenter les concepts théoriques, les développements récents en instrumentation spectroscopique et les dernières applications spécifiques qui en découlent. Après une introduction aux éléments communs (sources, laser, monochromateurs, détecteur) aux différents types de spectroscopies (vibrationnelle, fluorescence…), les appareils de routine et technologiquement avancés seront présentés, en particulier en imagerie et spectroscopies résolues dans le temps. Les bases théoriques de ces dernières techniques seront introduites.

5

Fournir les bases fondamentales pour appréhender les diagnostics des décharges et la réactivité des procédés plasma utilisés dans un large domaine d’applications (énergie, environnement, bio-ingénierie, micro et nanotechnologies, couches  minces, matériaux innovants…). 

5

Approfondissement de l’anglais   

Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

5
Semestre 4
Liste des UEs optionnelles
Label de Chimie théorique 6

A l’issue de ce stage, l’étudiant aura les compétences pour :

-Une perception globale du laboratoire d’accueil sur le plan des axes de recherche, des techniques utilisées, des financements, et de la gestion

-Autonomie, créativité et initiative pour face à un problème à traiter seul ou en équipe.

24
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

L’objectif de ce cours est d’étudier les différentes méthodes de polymérisation et de modification chimique de surface permettant le contrôle des paramètres physicochimiques des polymères tels que masses molaires, fonctionnalité, et architecture

5

Etude des Relations structures-comportements des macromolécules dans leurs  différents états (solution, fondu  solide). Elargir les compétences respectives des chimistes et des physiciens des polymères

5

Approfondissement de l’anglais   

Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

5

L’objectif de ce cours est a) d’ Acquérir  la connaissance des éléments physiques associés aux techniques spécifiques et avancées de mise en oeuvre et d’analyse des polymères b) de maitriser expérimentalement ces techniques et connaitre leur limites c) savoir choisir la technique la mieux adaptée à l’information recherchée.

5

Apporter des compétences dans des applications très précises des polymères, qui ne sont pas abordées dans les cours fondamentaux dédiés à la synthèse, la structure et les propriétés des polymères en général.

5
Liste des UEs optionnelles

L’UE optionnelle permet  d’élargir les compétences  des étudiants à des domaines connexes en interface avec les matériaux polymères  Ces domaines peuvent être à caractère scientifique mais aussi règlementaire (qualité, industrialisation, veille stratégique…). Cette UE permettra également de réunir différents publics étudiants et sera très formateur sur l’exercice de communication « transdisciplinaire ».

5

L’UE permet  d’élargir les compétences  des étudiants à des domaines connexes en interface avec les matériaux polymères  Ces domaines peuvent être à caractère scientifique mais aussi règlementaire (qualité, industrialisation, veille stratégique…). Cette UE permettra également de réunir différents publics étudiants et sera très formateur sur l’exercice de communication « transdisciplinaire ».

5

L’UE permet  d’élargir les compétences  des étudiants à des domaines connexes en interface avec les matériaux polymères  Ces domaines peuvent être à caractère scientifique mais aussi règlementaire (qualité, industrialisation, veille stratégique…). Cette UE permettra également de réunir différents publics étudiants et sera très formateur sur l’exercice de communication « transdisciplinaire ».

5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

Utiliser les connaissances et compétences acquises en Master de spécialisation polymère pour résoudre une problématique industrielle. Tenir compte des contraintes imposées par le contexte professionnel (délais courts, contraintes économiques, relation avec la hiérarchie…)

25

Maîtriser les données bibliographiques. Accroître l’autonomie des étudiants en leur confiant un sujet d’étude complexe. Utiliser les connaissances de l’UE ISP4 pour mener à bien le sujet d’étude.

5
Liste des UEs optionnelles
encadrement de projet de recherche 0
suivi de stage-rapport-soutenance 0
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires
  • Savoir construire et analyser des outils d'aide à la décision pour la maîtrise des procédés.
  • Concevoir à partir d'un modèle expériemental (synthèse chimique, méthode analytique,...) un modèle mathématique permettant d'optimiser une démarche afin d'améliorer l'efficacité et la compétitivité du système étudié
  • Expliquer les moyens utilisés permettant de contrôler un processus
  • Donner aux étudiants les outils nécessaires à la validation et à la modélisation pour l'exploitation des données expérimentales
6

Acquérir une connaissance solide des opérations unitaires de procédés chimiques ou biologiques, ainsi que de l'optimisation des procédés associés.

 

8

Mise en place de manière pratique du module traitement et acquisitions de données par le biais de l'expérimentation en optimisant soit différentes techniques d'analyses RMN, IR, Chromatographie GC/MS, HPLC, spectroscopie Raman,.... soit un procédé de laboratoire sous la forme de projets

6

Maîtriser les outils et méthodes de management
Etre de capable de tenir un poste de responsables Qualité (optimisation, anticipation, innovation) ; de piloter un projet et de manager les équipes (dynamisation et prise de décision) ; de fixer des objectifs et d'évaluer le personnel (entretien individuel annuel) ; mettre en place un sytsème de veille (normative, réglementaire,....)

5
Gestion de Production 5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

Mise en pratique, dans un contexte industriel ou laboratoire de recherche, des connaissances acquises au cours du cursus.

20
  • Donner une lecture réaliste, large et attractive de l'entreprise et de l'industrie en général.
  • Sensibiliser les étudiants aux dimensions organisationnelles, économiques, stratégiques, juridiques, environnementales des entreprises, grandes ou petites.
  • Inspirer des parcours professionnels plus ouverts et plus flexibles, en relation avec l'évolution des situations professionnelles.
5
Liste des UEs optionnelles

Permettre aux étudiants de modéliser de façon descendante un système technique industriel, développer un produit nouveau avec les techniques de l'analyse de la valeur.

5

Perfectionner la communication en français et en anglais

5
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

4

Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

4

- Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

- Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

4

Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

4

renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

3

Détails des objectifs

Partie théorique :

- Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

- Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

- Initiation aux plans d’expérience.

 

Partie pratique :

A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

7

Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

4

S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

4

Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

4
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

5

 

Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

5

- Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

- Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

- Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

- Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

- Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

5

 

-apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

- savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

5

Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

5

ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

5

Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

 

Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

5

ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

- Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

- Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

- Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

5

Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

 

Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

5

Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

 

Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

5

Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

5

Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

5

Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

5

- Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

- Donner une vue d’ensemble sur :

     * les procédés de traitements de surface

     * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

5

Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

5

Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

- le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

- la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

- les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

5

Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

5

Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

5

Les matières :

Anglais scientifique

Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

Culture d'entreprise

favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

4
Liste des UEs optionnelles

Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

2

Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

6

 Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires
  • Introduction sur les différents procédés de traitement des eaux usées, de process et industrielles.
5
  • Introduction sur les différents choix de filières de potabilisation des eaux naturelles (traitements chimiques, stérilisation, désinfection,...)
  • Connaissance des différents procédés à membranes et traitement par oxydation directe
5
  • Maîtrise de l'anglais scientifique et technique
  • Connaissance du fonctionnement et principales fonctions occupées dans une entreprise

Les matières :

Anglais
  • Maîtrise de l'anglais scientifique et technique
Gestion Projet - Culture Entreprise
5
  • Introduction sur les différents procédés biologiques de traitement des eaux usées et industrielles.
  • Dimensionnement des ouvrages.
5
  • Connaissance des différentes filières de traitement et valorisation des boues.
  • Connaissance de la législation, normes européennes.
5
Liste des UEs optionnelles
  • Connaissance de base en génie civil et de la mécanique des fluides
5
  • Comprendre les concepts physico-chimiques élémentaires dans le milieu aquatique
5
  • Eléments de microbiologie générale
  • Principaux microorganismes, parasites et agents infectieux susceptibles de se rencontrer dans les eaux potables, eaux usées et eaux de process et leurs environnements.
  • Conduite d'une analyse bactériologique de l'eau
  • Validation desnormes en vigueur en relation avec l'accréditation COFRAC
  • Maladies à transmission hydrique et santé publique
5
  • Savoir gérer une base de données et la traiter avec les outils de statistiques.
5
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires
  • Première application sur le terrain, contact avec le milieu professionnel
  • Savoir résoudre un problème sur le traitement des eaux
10
  • Remplir les objectifs de la formation
  • Spécialisation dans le domaine du traitement des eaux

Les matières :

Rapport
Soutenance
stage
20
  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Brf1-Plant biomass production and valorisation (5 ECTS)

        - Present the different kinds of land and marine plants that can be used in a biorefinery.

        - Describe the opportunities and difficulties of working with biological material

        - Describe the contribution of plant biomass in a bioeconomy

        - Present the different types of biorefinary and land products.

      • Brf2-Bio and chemical processes (5 ECTS)

        - Identify the function of a catalytic reactor – difference between ideal and real reactor

        - model the function of a heterogeneous catalytic reactor

        - optimize a heterogeneous catalytic reactor for a given objective

      • Brf3-Biomass pretreatment and thermal treatment (5 ECTS)

        • To explore the feasibility of thermal pretreatment of biomass
        • To obtain a knowledge of the large diversity of biomass sizes, shapes, compositions, and other parameters
        • To identify the effect of each pretreatment on the cellulose, hemicellulose and lignin
        • To obtain a knowledge of the chain of biomass valorization
      • Brf4-Chemicals and Fuel from Biomass (10 ECTS)

        • Develop skills in catalysts synthesis (chemical complexes of transition metals, supported, colloids,...), in catalytic reaction for biomass transformation through homogeneous, heterogeneous and enzymatic catalysis.

      • Brf5-English (5 ECTS)

        - Academic English: how to differentiate between spoken English and formal English, and use the appropriate terms and expressions in a formal essay/letter/thesis

        - Presentation English: how to give good, clear and concise PP Presentation. How to prepare it, express yourself clearly, address your audience, react to questions, etc.

        - CVs and covering letters: how to write a modern, clear, attractive CV well adapted to your goals. How to write a covering letter that will stand out and emphasise your qualities in good, accurate English

        - Lab English: how to describe lab experiments (including materials, equipment, set up, conclusions) with audio exercises providing examples in international context

        - Part of the course is also specifically aimed at students who need to improve their proficiency, with vocabulary and grammar exercises, audio and video documents, and interaction.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Français (0 ECTS)

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • Brf6-Transferable Skills - Bibliographic Review (5 ECTS)

    • Liste des UEs optionnelles
      • Brf7-Stage de Recherche (25 ECTS)

        Be able to manage a clear research topic and provide a structured report of the work, evidencing results, problems, potential solutions,…

      • Français (0 ECTS)

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • CP1 Catalyses (5 ECTS)

        Bonne connaissance des différents catalyses et catalyseurs

        Compréhension des phénomènes mis en jeu en catalyse hétérogène.

        Connaître les principaux types de réactions en chimie organométallique et les applications en catalyse homogène industrielle

        Compréhension des notions théoriques en catalyse enzymatique et des applications

        Les matières :

        Catalyse Enzymatique
        Catalyse hétérogène
        Catalyse homogène
      • CP2 Préparation et Caractérisation de catalyseurs (5 ECTS)

        o Connaissances sur les diverses méthodes de préparation des supports

        o Connaissances des bases théoriques et pratiques de la préparation des phases actives des catalyseurs hétérogènes (massiques et supportées) en insistant sur les points délicats afin que l’étudiant soit capable de proposer et de réaliser seul un mode opératoire de fabrication de catalyseur.

        o Sensibiliser l’étudiant à l’extrapolation de l’échelle laboratoire à l’échelle industrielle

        Caractéristiques texturales et structurales des matériaux catalytiques

        o Compréhension des propriétés des supports de catalyseurs et des catalyseurs

        o Interpréter les informations déduites des diverses caractérisations physiques des solides divisés à propriétés catalytiques

        o Connaître les conditions d’application et les limites d’applicabilité de chacune de ces techniques

        Les matières :

        Analyse physicochimique des catalyseurs
        Caractérisation des catalyseurs par spectroscopie vibrationn
        Préparation et mise au point de catalyseur industriel
        Supports de catalyseurs
      • CP3 Cinétique réactionnelle et Thermodynamique (6 ECTS)

        L’objectif de l’UE Cinétique réactionnelle et Thermodynamique est de donner aux étudiants les connaissances pour développer et analyser les modèles cinétiques en particulier pour les applications catalytiques. L’étudiant devra également être capable de comprendre et de sélectionner des modèles thermodynamiques adaptés aux différents problèmes rencontrés lors de la simulateur de procédés.

        Les matières :

        Cinétique réactionnelle avancée
        Harmonisation cinétique
        Thermodynamique appliquée
      • CP4 Réacteurs catalytiques (5 ECTS)

        Les objectifs de l’UE Réacteurs catalytiques sont d’apporter les connaissances pour :

        o mesure, identification et modélisation des écarts à l’idéalité de l’écoulement dans un réacteur réel

        o optimisation de réacteurs réels en fonction d’un objectif donné

        o modélisation des réacteurs catalytiques hétérogènes

        Les matières :

        Analyse de l'opération d'agitation
        Introduction au calcul de réacteur
        Réacteurs hétérogènes
      • CP5 Energie fossile et Biomasse (4 ECTS)

        L’objectif général du cours est de permettre aux étudiants d'avoir une vue synthétique des différents procédés de pétrochimie, de comprendre les raisons de l'existence de ces différents procédés ainsi que les conditions opératoires sur lesquels ils ont été construits.

        Les matières :

        Biomasse
        Procédés de Pétrochimie 1
        Procédés de pétrochimie 2
        Raffinage et procédés pétrochimiques
      • CP6 Projet et expérimentation (5 ECTS)

        Cette Unité d’enseignement permet aux étudiants de réaliser un projet de simulation d’un procédé pour faire découvrir par la pratique un logiciel de simulation de procédés. L’initiation et la prise en main du logiciel sont abordées dans cette UE. Les travaux pratiques illustrent quant à eux les notions théoriques vues dans les autres UE.

        Les matières :

        Simulation de procédés
        TP analyse texturale
        TP Réacteur
  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • CP7 Anglais et Gestion de projet (5 ECTS)

        L'anglais occupe une place très importante dans le milieu de la recherche académique et privé. La partie Anglais de l’UE aborde les aspects spécifiques liés au domaine scientifique.

        La partie Gestion de projet permettra aux étudiants de mieux structurer leur organisation pour mener à bien leurs projets.

        Les matières :

        Anglais
        Gestion de projet
      • CP8 Projet bibliographique (5 ECTS)

        L'objectif de l’UE Projet bibliographique est de faire un point sur la bibliographie sur un sujet précis, d'en écrire une synthèse et de la présenter oralement devant un jury. L'objectif est de former les étudiants à la recherche bibliographique et à l'analyse de la littérature scientifique.

        Les matières :

        Projet bibliographique
      • CP9 Initiation à la Recherche (20 ECTS)

        Le stage de recherche est un stage d'initiation aux méthodes de la recherche scientifique dans le domaine de la Catalyse ou des Procédés.

        Le stage s’effectue dans un centre de recherches, universitaire ou industriel, en France ou à l’étranger. Le sujet de stage fait l’objet d’une validation par le directeur des études. Une convention de stage entre l'étudiant, l'organisme d'accueil et l'établissement d'enseignement est obligatoirement signée préalablement.

        Les matières :

        Stage
  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • CM2E1: Recyclage, Eco-conception et Valorisation (REV) (5 ECTS)

        - Maitriser les concepts et connaitre les normes et certifications qui régulent les domaines du recyclage, de l’éco-conception et de la valorisation. - Savoir utiliser de façon critique les outils et les méthodes d’évaluation (Analyse de Cycle de Vie, Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires…) du domaine. - Acquérir les bases de l’éco-conception et de la démarche Haute Qualité Environnementale et mettre en pratique ces concepts sur un produit particulier. - Connaître les principales filières de recyclage et de valorisation des déchets en général et des déchets reliées à la chimie en particulier.

      • CM2E2: Interaction Matière Minérale et Environement (5 ECTS)

        Les matières :

        CM2E2-1: Mécanismes de dégradation des matériaux inorganique

        Cette matière a pour objectif de fournir les concepts et méthodes pour connaître les mécanismes de dégradation spécifiques aux matériaux inorganiques, et les conséquences sur leurs applications et productions industrielles.

        Elle s’articule sur un ensemble de cas d’étude qui abordent les comportements en milieux biologiques, les contacts alimentaires, les phénomènes de corrosion à haute température.

        CM2E2-2: Matrices de confinement des déchets nucléaires

        Cette matière décrit la problématique des déchets nucléaires, qui s’inscrit dans le cycle du combustible nucléaire.

        Le cycle du combustible nucléaire inclut la gestion des effluents ne pouvant pas être recyclés. Le module présentera les différentes alternatives aux solutions de stockage ultime des déchets nucléaires, incluant les déchets de haute mais aussi de faible et moyenne activité. Une part importante sera consacrée à la vitrification pour laquelle la France possède une expertise internationale.

      • CM2E3: Matériaux technologiques de demain (5 ECTS)

        Les matières :

        CM2E3-1: Couches minces, Nanotechnologies et Nanomatériaux

        Les objectifs de ce module sont de connaître et comprendre le principe de fonctionnement de techniques de synthèse et de caractérisation de nanomatériaux et de couches minces, de comprendre et interpréter des phénomènes physico-chimiques mis en jeu dans des matériaux nanostructurés et de connaître différentes méthodes de simulations numériques à l’échelle du nanomètre.

        CM2E3-2: Matériaux vitreux pour l'Energie

        Ce module a pour objectif d’étudier les matériaux vitreux destinés à des applications innovantes en lien avec l’énergie.

      • CM2E4: Matériaux Inorganiques pour l'Energie (5 ECTS)

        Les matières :

        CM2E4-1: Concepts, Synthèses, Propriétés et Applications

        Ce module a été conçu pour permettre à l’étudiant d’appréhender les enjeux technologiques associés aux matériaux pour le développement des énergies nouvelles et montrer comment la chimie du solide est au service de l’innovation technologique. L’objectif est la compréhension des concepts de la chimie du solide pour concevoir et développer des matériaux nouveaux avec des propriétés physiques déterminées en  fonction des applications recherchées.

        CM2E4-2: Propriétés Physiques et Caractérisations associées

        Ce module a été conçu pour permettre à l’étudiant(e) d’acquérir des  connaissances sur les principales propriétés physiques, et leurs techniques de caractérisations associées, de matériaux en développement pour les énergies nouvelles. L’objectif est la compréhension de ces techniques, pour savoir choisir celles qui seront les plus pertinentes, en fonction des propriétés physiques à mettre en évidence pour les applications recherchées. Ces caractérisations sont essentielles pour le développement et l’optimisation de nouveaux matériaux.

      • UE Anglais-gestion de projet et culture d'entreprise (5 ECTS)

        Approfondissement de l’anglais   

        Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

    • Liste des UEs optionnelles
      • Méthodes de caractérisation des surfaces des matériaux (5 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de former les étudiants à comprendre et à utiliser différentes techniques de caractérisations des surfaces des matériaux.

      • CMN2 : Cycle du Combustible Nucléaire (5 ECTS)

        Acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour intégrer des activités liées au cycle du combustible nucléaire, tant industrielles que de recherche

      • X-Ray Diffraction (5 ECTS)

        This course focuses on crystallography and diffraction techniques. It is divided into two parts:

        Part 1: theoretical aspects of the X-ray diffraction

        Part 2: technical aspects and processing of powder diffractograms

        The aims of this unit are:

        •             To give a solid background on basic crystallography.

        •             To give a solid background in diffraction techniques.

        •             To highlight modern advances in XRD instrumentation and techniques.

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • CM2E-Pro: ouverture sur le monde industriel (5 ECTS)

        A travers des visites de sites industriels, de conférences et de projet bibliographique cette UE doit permettre à l’étudiant de connaitre les problématiques des industries et de la recherche de la spécialité.

      • CM2E-PE: Projet de fin d'étude (25 ECTS)

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Physicochimie de la Formulation,Colloïdes,Systèmes dispersés (5 ECTS)

        Le cours se propose de faire acquérir aux étudiants les outils conceptuels nécessaires à la chimie des tensioactifs, à l’élaboration et à la compréhension des systèmes dispersés liquides/gaz (mousses) et liquides/liquides (microémulsions et émulsions).

        Les matières :

        Colloïdes et systèmes dispersés
        Physicochimie de la formulation
      • Procédés de Formulation (5 ECTS)

        Le cours se propose 1) d’étudier les comportements, en écoulement, des fluides non-newtoniens et des conséquences sur leur mélange et sur les propriétés en application des formulations à rhéologie complexe et 2) de comprendre les caractéristiques des matériaux pulvérulents et 3) d'avoir des notions sur la technologie de la microfluidique et de ses applications à la formulation d'émulsions.

        Les matières :

        Physicochimie et formulation
        Rhéologie des fluides complexes, Génie des mélanges
        Technologie de la microfluidique, Microfluidique & émulsions
        Technologie des solides divisés
      • Parfums, Cosmétiques, Analyse sensorielle, Modélisation (5 ECTS)

        Les objectifs du modules sont de :

        • Appréhender les différentes facettes des parfums, des spécialités et des produits finis cosmétiques : nomenclature INCI, synthèse des matières premières, réglementation, structure chimique, analyse, rôle des grandes familles d’ingrédients
        • Comprendre la composition d’une formule cosmétique et être capable de relier la composition chimique à son mode d’action
        • Savoir évaluer les propriétés physicochimiques ainsi que les performances en application des matières premières et des produits finis cosmétiques
        • Connaître les mécanismes d’action des principaux actifs cosmétiques ainsi que les méthodes de vectorisation
        • Savoir élaborer expérimentalement un produit cosmétique en s’appuyant sur une analyse de la littérature et des contacts fournisseurs et savoir le caractériser sur les plans physico-chimique et sensoriel

        Les matières :

        Formulation cosmétique
        Parfums et cosmétiques, Analyse sensorielle, Modélisation moléculaire/méth prédi
      • Anglais et culture d'entreprise (5 ECTS)

        • Maîtriser l’anglais technique du domaine pour comprendre les articles scientifiques, rédiger un rapport, comprendre un cours et exposer ses résultats en anglais
        • Amener les étudiants à mieux comprendre les fonctionnements des entreprises
        • Connaître les étapes de création d’un produit sous ses différents aspects : techniques, financiers, réglementaires, brevets, marques et marketing
        • Construction d’un projet professionnel et valorisation de son cursus et de ses expériences à travers le CV et lors des entretiens

        Les matières :

        Anglais
        Développement durable
        Stratégie et Marketing
      • Stratégies, Méthodologies et Caractérisation en Formulation (5 ECTS)

        Les objectifs du cours et du projet sur les plans d'expériences sont 1) d’apprendre à gérer des systèmes dépendant d’un grand nombre de paramètres avec ou sans interactions, 2) de savoir optimiser un procédé ou une préparation dépendant de plusieurs paramètres en recourant aux plans d’expériences (méthodes de criblage (matrices d’Hadamard, factorielles complètes ou fractionnaires), optimisation ponctuelle (Simplexe), surfaces de réponses (composites, Doehlert), plans de mélanges (Scheffé), algorithme d’échange de conception de « matrices sur mesure » et 3) de savoir analyser des tableaux de données par des méthodes statistiques (optimisation simultanée de plusieurs réponses par la fonction de désirabilité, visualisation graphique des données par Analyse en Composantes Principales). L'objectif du cours sur les techniques de caractérisation des systèmes dispersés est de savoir maîtriser les techniques de RMN avancée, de zétamétrie et de diffusion (DLS, SLS, SANS, SAXS) pour la caractérisation des systèmes dispersés et colloïdaux (tensioactifs, cristaux liquides, microémulsions, émulsions). L'objectif des travaux pratiques est d'appliquer à la physicochimie et à la formulation les différents outils, techniques et méthodes.

        Les matières :

        Conception d'un plan d'expériences
        Cristaux liquides, RMN avancés des systèmes organisés, Zétamétrie
        Optimisation d'un cocktail, PE avancés et analyse de données
        Physicochimie et caractérisation
        Plans d'expériences classiques
    • Liste des UEs optionnelles
      • Polymères fonctionnels et revêtements (5 ECTS)

        Les objectifs de ce module sont 1) d’apporter aux étudiants des connaissances sur les propriétés et les applications des polymères en illustrant les concepts en particulier dans trois domaines d’application : la microencapsulation, les peintures et les adhésifs, 2) de familiariser les étudiants aux techniques de caractérisation des polymères en solution et des peintures et 3) des les familiariser avec 2 spécialités chimiques importantes dans les peintures et autres domaines de la formulation : les agents rhéologiques et les colorants.

        Les matières :

        Agents rhéologiques, Colorants et pigments
        Collage, Microencapsulation, Polymères hydrophiles
        Peintures et encres
  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • Veille technologique en formulation (5 ECTS)

        Les matières :

        Projet en Laboratoire
        Veille technologique, Projet bibliographique
      • Stage (25 ECTS)

        Mise en pratique, dans un contexte industriel, des connaissances acquises au cours du cursus

        Apprentissage du mode de fonctionnement et des contraintes du monde industriel

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • UE Anglais-gestion de projet et culture d'entreprise (5 ECTS)

        Approfondissement de l’anglais   

        Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

      • CMN5 : Sûreté des Installations Nucléaires (5 ECTS)

        L’objectif de cette UE est de donner aux étudiants les les principes de base en termes de prévention et de sureté nucléaire : évaluation des risques selon le scénario accidentel, évaluation des impacts environnementaux et sanitaires, comportement chimique (réactivité) des principaux matériaux radioactifs susceptibles d’être émis à l’atmosphère.

      • CMN2 : Cycle du Combustible Nucléaire (5 ECTS)

        Acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour intégrer des activités liées au cycle du combustible nucléaire, tant industrielles que de recherche

      • CMN3 : Fiabilité des Matériaux Métalliques du Nucléaire (5 ECTS)

        Comprendre les différentes sources d’endommagement propres aux matériaux métalliques du nucléaire 

        Connaitre les principales familles d’alliages métalliques, les modes de dégradation

      • CMN4 : Technologie des Réacteurs (5 ECTS)

        Connaissance des différentes filières de réacteurs électrogènes et comprendre le fonctionnement de tout type de réacteur et notamment des REP. Comprendre le pilotage d’un REP. Connaitre les différents projets de réacteurs du futur (fission, ADS, fusion), leurs avantages et leurs inconvénients.

      • CMN1 : Déchets, Démantèlement, Décontamination (5 ECTS)

        Module 1 : Démantèlement:  Quel que soit le modèle énergétique qui sera adopté pour les prochaines décennies, les centrales nucléaires actuellement en fonctionnement devront au terme de leur durée d’exploitation être démantelées. Le démantèlement du nucléaire est une industrie en émergence : il n’y a pas aujourd’hui, ni en France, ni dans le nord de l’Europe, de filière d’industrielle spécialisée sur ce sujet. Le marché présente cependant des perspectives réelles : le démantèlement de certaines centrales en France dont Fessenheim à partir de 2016, la fin du nucléaire en Allemagne à l’horizon 2020, la sortie du nucléaire au Japon d’ici 2040. L’initiative Nucléi, mise en oeuvre par la CCI avec le soutien de la Région Nord Pas de Calais, vise à faciliter l’accès des 250 entreprises régionales intéressées au marché du nucléaire civil.

        Module 2 : Matrices de confinement des déchets nucléaires : problématiques et prédiction du comportement à long terme Le cycle du combustible nucléaire inclut la gestion des effluents ne pouvant pas être recyclés. Le module présentera les différentes alternatives aux solutions de stockage ultime des déchets nucléaires, incluant les déchets de haute mais aussi de faible et moyenne activité. Une part importante sera consacrée à la vitrification pour laquelle la France possède une expertise internationale.

        Les matières :

        CMN1-1 Gestion des déchets et démantèlement
        CM2E2-2: Matrices de confinement des déchets nucléaires

        Cette matière décrit la problématique des déchets nucléaires, qui s’inscrit dans le cycle du combustible nucléaire.

        Le cycle du combustible nucléaire inclut la gestion des effluents ne pouvant pas être recyclés. Le module présentera les différentes alternatives aux solutions de stockage ultime des déchets nucléaires, incluant les déchets de haute mais aussi de faible et moyenne activité. Une part importante sera consacrée à la vitrification pour laquelle la France possède une expertise internationale.

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • UE Stage (30 ECTS)

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Dynamique moléculaire quantique et classique (5 ECTS)

        Comprendre les bases de la simulation atomique et moléculaire par dynamique moléculaire classique et quantique. Savoir réaliser des simulations numériques de la structure, propriétés physico-chimique, et réactivité de molécules via des logiciels freeware.

      • Photoréactivité (5 ECTS)

        Les réactions photoinduites sont fondamentales dans la science moderne: dépollution, cellules photovoltaïques, composants opto-electroniques basés sur les molécules organiques, en sont des exemples d'applications concrets.

          Ainsi, le but de ce cours est de donner des compétences solides en photochimie organique depuis les notions de bases théoriques (diagramme de Jablonski, processus fondamentaux...) jusqu'à la mise en  évidence expérimentale basée sur les spectroscopie résolues en temps. En effet, les réactions photoinduites en chimie organique étant ultra rapides, de la femtoseconde à la nanoseconde,  la spectroscopie transistoire va permettre de "photographier" le processus initié par le photon via l'absorption (ou fluorescence) des états excités.  C'est une chance inestimable pour l'étudiant d'avoir accès au parc laser du LASIR (TP+visite), unique en france,  afin de mieux appréhender ce type de réaction.

        Un deuxième volet de ce cours de photochimie organique abordera la photo-dégradation de molécules organiques à travers l'étude des mécanismes réactionnels conduisant à de nouveaux produits. Des exemples concrets appliqués à la dépollution seront ainsi étudiés.

         

        La deuxième partie de ce cours sera suive par une partie plus applicative introduisant l'électronique moléculaire  dans laquelle  l'éauipe "Nanosctructures et Composants Moléculaires NCM" de l'IEMN possède une expertise reconnue sur le plan national et international. Les étudiants seront initiés aux differentes technologies de mise en forme des molécules organiques dans des composants et dispositifs électroniques :jonctions tunnels, switchs électro-optiques,  et transistors à effet de champs à commande électrique et optique.  On s'interessera notamement les  photofonctionnelles étudiées en première partie

      • Réactivité en milieu confiné (5 ECTS)

        Dans les matériaux poreux, sous l’effet du confinement, la réactivité chimique peut être considérablement modifiée par rapport à celle observée en solution ou de manière massique. Les nano- ou micro-volumes peuvent ainsi jouer le rôle de nano- ou microréacteurs dans lesquels il est possible de contrôler et orienter des réactions chimiques. L’objectif de l’UE est de présenter et caractériser différents types de matériaux poreux, de montrer la (photo)réactivité sous confinement et de savoir interpréter les mécanismes réactionnels observés dans des espaces à géométrie restreinte. Les techniques spectroscopiques (Raman, IR, RPE, RMN) permettant d’analyser cette réactivité seront abordées dans ce module. La conduite de réactions en flux au sein de ces micro- nanodispositifs et ses conséquences sur la réactivité (cinétique, transfert énergétique, sélectivité, …) sera également abordée.

      • Techniques spectroscopiques photoniques (5 ECTS)

        L’objectif est de présenter les concepts théoriques, les développements récents en instrumentation spectroscopique et les dernières applications spécifiques qui en découlent. Après une introduction aux éléments communs (sources, laser, monochromateurs, détecteur) aux différents types de spectroscopies (vibrationnelle, fluorescence…), les appareils de routine et technologiquement avancés seront présentés, en particulier en imagerie et spectroscopies résolues dans le temps. Les bases théoriques de ces dernières techniques seront introduites.

      • Physique et chimie des plasma (5 ECTS)

        Fournir les bases fondamentales pour appréhender les diagnostics des décharges et la réactivité des procédés plasma utilisés dans un large domaine d’applications (énergie, environnement, bio-ingénierie, micro et nanotechnologies, couches  minces, matériaux innovants…). 

      • UE Anglais-gestion de projet et culture d'entreprise (5 ECTS)

        Approfondissement de l’anglais   

        Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

  • Semestre 4
    • Liste des UEs optionnelles
      • Label de Chimie théorique (6 ECTS)

      • Stage (24 ECTS)

        A l’issue de ce stage, l’étudiant aura les compétences pour :

        -Une perception globale du laboratoire d’accueil sur le plan des axes de recherche, des techniques utilisées, des financements, et de la gestion

        -Autonomie, créativité et initiative pour face à un problème à traiter seul ou en équipe.

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Polymérisations avancées et chimie de surface (5 ECTS)

        L’objectif de ce cours est d’étudier les différentes méthodes de polymérisation et de modification chimique de surface permettant le contrôle des paramètres physicochimiques des polymères tels que masses molaires, fonctionnalité, et architecture

      • Polymère: Comportements en solution et à l'état solide (5 ECTS)

        Etude des Relations structures-comportements des macromolécules dans leurs  différents états (solution, fondu  solide). Elargir les compétences respectives des chimistes et des physiciens des polymères

      • UE Anglais-gestion de projet et culture d'entreprise (5 ECTS)

        Approfondissement de l’anglais   

        Formation socioéconomique. Sensibilisation au fonctionnement d’une entreprise

      • Polymères et techniques specifiques (5 ECTS)

        L’objectif de ce cours est a) d’ Acquérir  la connaissance des éléments physiques associés aux techniques spécifiques et avancées de mise en oeuvre et d’analyse des polymères b) de maitriser expérimentalement ces techniques et connaitre leur limites c) savoir choisir la technique la mieux adaptée à l’information recherchée.

      • Matériaux polymères de performance (5 ECTS)

        Apporter des compétences dans des applications très précises des polymères, qui ne sont pas abordées dans les cours fondamentaux dédiés à la synthèse, la structure et les propriétés des polymères en général.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Interface Polymères: Dispositifs médicaux (5 ECTS)

        L’UE optionnelle permet  d’élargir les compétences  des étudiants à des domaines connexes en interface avec les matériaux polymères  Ces domaines peuvent être à caractère scientifique mais aussi règlementaire (qualité, industrialisation, veille stratégique…). Cette UE permettra également de réunir différents publics étudiants et sera très formateur sur l’exercice de communication « transdisciplinaire ».

      • Interface Polymères: Développement Durable (5 ECTS)

        L’UE permet  d’élargir les compétences  des étudiants à des domaines connexes en interface avec les matériaux polymères  Ces domaines peuvent être à caractère scientifique mais aussi règlementaire (qualité, industrialisation, veille stratégique…). Cette UE permettra également de réunir différents publics étudiants et sera très formateur sur l’exercice de communication « transdisciplinaire ».

      • Interface Polymères: Qualité (5 ECTS)

        L’UE permet  d’élargir les compétences  des étudiants à des domaines connexes en interface avec les matériaux polymères  Ces domaines peuvent être à caractère scientifique mais aussi règlementaire (qualité, industrialisation, veille stratégique…). Cette UE permettra également de réunir différents publics étudiants et sera très formateur sur l’exercice de communication « transdisciplinaire ».

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • Stage (25 ECTS)

        Utiliser les connaissances et compétences acquises en Master de spécialisation polymère pour résoudre une problématique industrielle. Tenir compte des contraintes imposées par le contexte professionnel (délais courts, contraintes économiques, relation avec la hiérarchie…)

      • Projet de recherche (5 ECTS)

        Maîtriser les données bibliographiques. Accroître l’autonomie des étudiants en leur confiant un sujet d’étude complexe. Utiliser les connaissances de l’UE ISP4 pour mener à bien le sujet d’étude.

    • Liste des UEs optionnelles
      • encadrement de projet de recherche (0 ECTS)

      • suivi de stage-rapport-soutenance (0 ECTS)

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Acquisition et Traitement des Données (6 ECTS)

        • Savoir construire et analyser des outils d'aide à la décision pour la maîtrise des procédés.
        • Concevoir à partir d'un modèle expériemental (synthèse chimique, méthode analytique,...) un modèle mathématique permettant d'optimiser une démarche afin d'améliorer l'efficacité et la compétitivité du système étudié
        • Expliquer les moyens utilisés permettant de contrôler un processus
        • Donner aux étudiants les outils nécessaires à la validation et à la modélisation pour l'exploitation des données expérimentales
      • Optimisation pour le Génie des Procédés (8 ECTS)

        Acquérir une connaissance solide des opérations unitaires de procédés chimiques ou biologiques, ainsi que de l'optimisation des procédés associés.

         

      • Optimisation des Procédés de Laboratoires (6 ECTS)

        Mise en place de manière pratique du module traitement et acquisitions de données par le biais de l'expérimentation en optimisant soit différentes techniques d'analyses RMN, IR, Chromatographie GC/MS, HPLC, spectroscopie Raman,.... soit un procédé de laboratoire sous la forme de projets

      • Qualité - Certification - Développement Durable (5 ECTS)

        Maîtriser les outils et méthodes de management
        Etre de capable de tenir un poste de responsables Qualité (optimisation, anticipation, innovation) ; de piloter un projet et de manager les équipes (dynamisation et prise de décision) ; de fixer des objectifs et d'évaluer le personnel (entretien individuel annuel) ; mettre en place un sytsème de veille (normative, réglementaire,....)

      • Gestion de Production (5 ECTS)

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • STAGE (20 ECTS)

        Mise en pratique, dans un contexte industriel ou laboratoire de recherche, des connaissances acquises au cours du cursus.

      • Approche de l'Entreprise (5 ECTS)

        • Donner une lecture réaliste, large et attractive de l'entreprise et de l'industrie en général.
        • Sensibiliser les étudiants aux dimensions organisationnelles, économiques, stratégiques, juridiques, environnementales des entreprises, grandes ou petites.
        • Inspirer des parcours professionnels plus ouverts et plus flexibles, en relation avec l'évolution des situations professionnelles.
    • Liste des UEs optionnelles
      • Conduite de Projet (5 ECTS)

        Permettre aux étudiants de modéliser de façon descendante un système technique industriel, développer un produit nouveau avec les techniques de l'analyse de la valeur.

      • Anglais (5 ECTS)

        Perfectionner la communication en français et en anglais

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • TC5 : Chimie inorganique et chimie du solide (4 ECTS)

        Connaître les spécificités des métaux de transition, des lanthanides et des actinides par rapport aux éléments s et p. Acquérir de connaissances approfondies en structure des états solides. Maitriser les éléments de symétrie présents dans les solides et leurs associations possibles. Utilisation des connaissances pour relier propriétés physico-chimiques et structure.

      • TC6 : Spectroscopie moléculaire (4 ECTS)

        Acquérir des compléments théoriques de spectroscopie rotationnelle, vibrationnelle et électronique permettant une analyse approfondie des spectres Raman, infrarouge, micro-onde et UV-visible.

        Etre capable d’interpréter les structures fines de ces spectres.

        Etre capable d’interpréter un spectre expérimental à partir des notions théoriques.

        Acquérir les bases de la spectroscopie de fluorescence en solution et de ses applications.

      • TC7 : Cinétique chimique et catalyse (4 ECTS)

        - Acquérir  des connaissances avancées en cinétique chimique;

        - Savoir  mettre en place des méthodes expérimentales en catalyse hétérogène et identifier les principaux mécanismes  réactionnels.

      • TC4 : Chimie organique et macromoléculaire (4 ECTS)

        Approfondissement et acquisition des bases en synthèses de molécules organiques et de polymères. Connaitre la synthèse et de la réactivité de synthons et de monomères, rétrosynthèse.  Connaitre les grands mécanismes de polymérisation, en chaîne et par étapes, ainsi que les procédés (masse, solution, émulsion) ; connaitre les lois des cinétiques de polymérisation et de contrôle des masses molaires. Avoir les bases pour aborder par la suite les polymérisations radicalaires contrôlées, les matériaux polymères avancés, et les polymères de spécialités (formulation, matériaux avancés, biomatériaux etc.)

      • TC2: Anglais (3 ECTS)

        renforcement de l’anglais dans la conversation et à l’écrit, ouverture au vocabulaire technique du domaine.

      • TC3: Chimie expérimentale (7 ECTS)

        Détails des objectifs

        Partie théorique :

        - Acquisitions des connaissances de base du traitement du signal.

        - Acquisitions des fondements de l’approche statistique des résultats de la mesure et de leur approche par des méthodes avancées d’estimation.

        - Initiation aux plans d’expérience.

         

        Partie pratique :

        A travers 52 H de TP, les étudiants appliqueront d’une part, les notions théoriques développées dans le cadre des UE de tronc commun qu’ils auront choisies et d’autre part, découvriront différentes techniques d'analyses chimiques présentées dans l’UE TC1 ‘’Méthodes d'analyses chimiques’’ pour aboutir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux.

      • TC8 : Chimie des solutions (4 ECTS)

        Comprendre les réactions en solution dans l’eau ;

        Appréhender de façon critique toutes les étapes de l’analyse en incluant les prélèvements de l’échantillon dans son environnement d’origine ;

        savoir utiliser l’électrochimie en solution pour tous types de dosage.

      • TC9 : Génie des procédés et réactivité (4 ECTS)

        S’initier au domaine du génie des procédés par l’utilisation de schémas blocs et l’application des connaissances en réactivité à l’échelle industrielle

      • TC1 : Techniques d'analyse (4 ECTS)

        Le module apporte une vue transversale de techniques d'analyses avec pour objectif de parvenir à la résolution de structure moléculaires et à la caractérisation de matériaux. L'enseignement exploite l'expertise reconnue des plateaux techniques de la Fédération de Recherches Chevreul (FR2638): RMN, spectrométrie de masse, analyses thermiques et spectroscopie optique. Le module est basé sur deux aspects : d’une part il introduit les bases conceptuelles pour la compréhension des méthodes d’analyses abordées, et d’autre part des travaux dirigés apportent la méthode de résolution de structures moléculaires ou de matériaux inorganiques.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • CEM 4:Les matériaux: physicochime, propriétés et outils d'in (5 ECTS)

        Relier la structure des différentes classes de matériaux à leurs comportements et aux applications. Apporter les connaissances nécessaires aux critères de choix des matériaux dans des domaines d'applications innovants. Sensibiliser à l’importance de la chimie en tant qu’outil d’innovation  des matériaux.

      • REC 4 : Compléments de physique (5 ECTS)

         

        Etre capable de comprendre et de résoudre un problème de physique de niveau agrégation.

        Etre capable de construire une stratégie pédagogique pour le présentation d’un phénomène physique.

      • CPI3 : Valorisation chimique biomasse végétale et bioénergie (5 ECTS)

        - Appréhender le monde des bio-raffineries ainsi que la diversité de la biomasse utilisée ainsi que les contraintes inhérentes à son utilisation.

        - Identifier les différents types de synthons issus de la biomasse.

        - Acquérir des connaissances sur les différents modes de transformation de la biomasse.

        - Connaître les diverses transformations de la biomasse pour les applications énergétiques.

        - Mettre en œuvre de différents modes de synthèses de matériaux poreux pour la transformation de la biomasse.

        Mots-clés : biomasse, bio-raffineries, catalyse.

      • CPI5 : Droit de l'environnement (5 ECTS)

         

        -apprendre les principes du Droit, les institutions en charge de missions environnementales (Etat, collectivités territoriales, organismes spécialisés, acteurs privés), le sens des principales lois environnementales.

        - savoir faire la différence entre un texte de loi, un décret et connaît les différentes institutions

      • CPI 6 : Génie des procédés thermiques et physichimiques (5 ECTS)

        Acquérir une connaissance d’opérations unitaires de procédés de séparation physico-chimiques et d’échange thermique

      • CPI 7 : Physochimie des colloiides et des systèmes dispersés (5 ECTS)

        ü Connaître les théories et les principaux concepts physicochimiques nécessaires à la compréhension des systèmes colloïdaux

        ü Maîtriser les propriétés physicochimiques des systèmes colloïdaux au regard des nombreux domaines d'applications dans lesquels on les rencontre (pharmacie, cosmétique, peintures, détergence, traitement des eaux, catalyse ...)

        ü Appréhender les fluides complexes, les interactions moléculaires aux interfaces et les interactions entre objets qui régissent les propriétés fonctionnelles des systèmes colloïdaux

        ü Connaître les différentes techniques de caractérisation des systèmes colloïdaux

        Mots-clés : colloïdes, dispersions, suspensions, nanoparticules, systèmes organisés, émulsions, mousses, aérosols, fluides complexes....

      • CPI1 : Chimie et physicochimie des eaux (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs de la qualité de l’eau

        introduction sur les procédés de traitement des eaux, mise en place des filières de traitement des eaux (eaux potables, eaux usées et eaux de process)

         

        Mots-clés : Eau, traitement, membranes, coagulation, floculation, STEP

      • CPI2 : Spécialités chimique et formulation industrielle (5 ECTS)

        ü Appréhender le monde de la formulation et maîtriser la chimie et la physicochimie des spécialités et des produits formulés

        - Connaître la chimie de performance dans laquelle les opérations de synthèse visent à obtenir une spécialité chimique définie par ses propriétés d’usage et non par sa structure chimique et sa pureté -

        - Savoir décrypter une formule chimique en termes de relation structure - propriété d’usage

        - Etre capable, en partant d’un produit commercialisé, de récupérer les informations nécessaires pour comprendre la logique d’une formule, son mode de fonctionnement et son procédé de préparation.

        Mots-clés : Formulation, spécialités chimiques, fluides complexes, détergence, cosmétiques, peintures, encres, fonction d'usage, propriétés fonctionnelles, cahier des charges

      • CPI4 : Ecotoxicologie (5 ECTS)

        Connaitre les bases de l'écotoxicologie (définition, concepts, historique, origines et flux de polluants, notions élémentaires : toxicités aigue et chronique, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation et bioamplification…).

        Connaître la réglementation nationale (circulaires et décrets d'application), européenne (directives européennes et en particulier la directive REACH) et internationales (OMS par exemple).

         

        Mots-clés : toxicité aigue,  toxicité chronique, bioessai, DL, CI, DHTP, DJT, bioaccumulation, bioamplification.

      • CPI 8 : Traitement des effleunts de procédés industriels (5 ECTS)

        Quantification des paramètres indicateurs des pollutions industrielles

        introduction sur les procédés de traitement des effluents liquides, solides et gazeux

         

        Mots-clés : Effluent, Eau, Gaz, déchets solide,  traitement, membranes, coagulation, floculation, air, déchet, incinération, oxydation.

      • CEM 1 : L'énergie nucléaire, réacteurs, combustible, sureté (5 ECTS)

        Donner une vue d’ensemble des problématiques liées à l’énergie électronucléaire : les systèmes nucléaires actuels et futurs (réacteurs et combustibles), leurs évolutions, les problèmes sociétaux (sûreté, acceptabilité, gestion des déchets…).

      • CEM 2 : Polymère de la macromolécule à l'objet (5 ECTS)

        Compléter les connaissances du chimiste macromoléculaire. Mouvements que la macromolécule effectue aux différentes échelles, en solution et à l’état solide. Variété d’organisations que peut adopter un ensemble de chaînes macromoléculaires réunies dans un échantillon macroscopique et les techniques de caractérisations spécifiques. Socle de connaissances solides pour envisager un approfondissement ultérieur notamment dans le domaine des polymères innovants et de leurs applications

      • CEM 3 : Techniques expérimentales d'études des solides (5 ECTS)

        Donner une large introduction aux méthodes instrumentales indispensables à l’étude des solides

        Permettre d’orienter ces études vers les solutions les plus appropriées.

      • CEM 5 : Modif. et caractérisation de surface des matériaux (5 ECTS)

        - Appréhender les notions de surface et d’interface et comprendre les relations entre caractéristiques de surface et propriétés d’emploi (adhésion, aspect, anti-corrosion, résistance abrasion, biocompatibilité….)

        - Donner une vue d’ensemble sur :

             * les procédés de traitements de surface

             * les techniques de caractérisation de surface et leur domaine d’application

      • REC 1 : Différentes approches pour la prédiction de la réact (5 ECTS)

        Exposer les différents modèles de prédictions de la réactivité en chimie ; les appliquer à des cas simples en chimie organique ou inorganique.

        Donner les bases de certains des modèles quantiques permettant de calculer les grandeurs utilisées pour la prédiction.

      • CEM 6 : Interactions matériaux, environnment et énergie (5 ECTS)

        Cette UE s’articulera autour des notions d’impact environnemental et de filières énergétiques pour acquérir des connaissances sur:

        - le bilan d’impact environnemental des polymères depuis leur  synthèse jusqu’à leur utilisation dans les principaux domaines d’applications.

        - la problématique énergétique actuelle associée à l’utilisation d’énergie fossile : Sensibilisation aux situations socio-économiques et aux impacts environnementaux associés  pour mieux comprendre les principes de valorisation actuelle et future des énergies fossiles dites « classiques ».

        - les concepts et les enjeux impliqués dans l’étude et le développement des matériaux  pour les nouveaux systèmes de production et de stockage de l’énergie 

      • REC 2 : Dynamique moléculaire (5 ECTS)

        Cet enseignement part du constat que les méthodes de modélisation classique et quantique sont devenues un outil essentiel et complémentaire aux méthodes expérimentales pour analyser les propriétés physico-chimique des systèmes moléculaire étudiés.  Elles permettent une interprétation au niveau moléculaire des propriétés physico-chimiques des systèmes étudiés.  Ce module introduit d’une part les bases pour comprendre ces méthodes et d’autre part les travaux pratiques sur ordinateur illustrent l’application de ces méthodes dans différent domaine de la chimie.

      • REC 3: Chimie et lumière (5 ECTS)

        Les objectifs de ce cours sont de donner des bases solides sur l'interaction lumière-matière et de comprendre comment la lumière interagit avec un objet. Les notions de bases théoriques sur les différents types de radiation, leur production et détection, les types d’interaction rayonnement-matière, etc. seront abordées. L’étudiant découvrira les potentialités uniques offertes par l’utilisation de la lumière dans la caractérisation des matériaux au niveau atomique et moléculaire à travers des techniques expérimentales d’analyses avancés (spectroscopie photoélectronique, Rayonnement synchrotron, etc., L’instrumentation, les applications et des exemples représentatifs seront présentés.   

      • TC10 Anglais scientifique et culture d'entreprise (4 ECTS)

        Les matières :

        Anglais scientifique

        Renforcement de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral.

        Culture d'entreprise

        favoriser la connaissance du milieu de l'entreprise. Acquérir des connaissances d'analyse comptable. Découvrir la démarche qualité au sein de l'entreprise. Initiation à l'entreprenariat et à la créativité. Savoir entreprendre une veille startégique.

    • Liste des UEs optionnelles
      • Chimie verte en chimie fine (2 ECTS)

        Cette unité d’enseignement regroupe l'application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique.
        L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

      • TC 11 : Stage (6 ECTS)

        Mise en pratique dans un contexte industriel ou en laboratoire de recherche, des connaissances acquises dans le parcours Licence et master.

        Appréhender le mode de fonctionnement et les contraintes de fonctionnement du monde industriel ou du monde de la recherche.

      • CPI9 Chimie verte et développement durable (5 ECTS)

         Application d'un ensemble de principes visant à réduire ou à éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques lors de la conception, la fabrication et l'utilisation de produits issus de l'industrie chimique. L’objectif sera de sensibiliser les étudiants aux principes de la chimie pour le développement durable, vers une synthèse organique éco-compatible.

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Procédés de Traitement des Eaux (5 ECTS)

        • Introduction sur les différents procédés de traitement des eaux usées, de process et industrielles.
      • Eaux Potables (5 ECTS)

        • Introduction sur les différents choix de filières de potabilisation des eaux naturelles (traitements chimiques, st