Loading
Vous êtes ici : Accueil > Formation > catalogue des formations

Master Nutrition et sciences des aliments

  • Durée des études : 2 ans
  • Crédits : 120
  • 2 Parcours :

    Consultez un parcours en cochant la case


Objectifs

Former des cadres pour assister les chefs d'entreprise dans la définition de stratégies nouvelles :

  • Démarche d'élaboration de produits nouveaux : de l'idée au lancement.
  • Démarche qualité à travers l'ingénierie analytique et les systèmes de gestion de la qualité. Maîtriser les outils multimedia permettant les communications intra et inter entreprises, comprendre les facteurs environnementaux tant internes qu'externes à l'entreprise, analyser la demande des consommateurs et la structure des marchés et renforcer les liens entre les hommes de l'entreprise.

Objectifs

Former des cadres et des chercheurs en biotechnologie pour les entreprises et les instituts de recherche.

Ce parcours de master permet aux étudiants qui le souhaitent de réaliser leur projet de fin d’études en recherche dans des laboratoires d’accueil spécialisés en bioprocédés (Institut Ch Viollette, équipe ProBioGEM) ou en biotechnologies et améliorations végétales (Institut Ch Viollette, équipe SADV). Il permet également une spécialisation en entreprise en bioprocédés industriels notamment enzymatiques et microbiens pour la génération de principes actifs, ainsi qu’en extraction et purification de biomolécules et d’ingrédients agro-alimentaires.

Les diplômés peuvent poursuivre en thèse de doctorat au sein de l’école doctorale Science de la matière, du rayonnement et de l’environnement  à Lille 1 ou viser une insertion professionnelle en entreprise.

Plus d'infos :

www.master-agro.com

qualimapa.univ-lille1.fr/accueil.htm

Spécificités

A partir d'un enseignement de biologie ou biotechnologique le parcours se diversifie avec des apports en marketing, sciences humaines économiques et de gestion ainsi qu'un perfectionnement en nutrition

Formation aux techniques d'analyse des composés alimentaires, nutrition et double compétence marketing.



Spécificités

Bioprocédés, biotechnologies végétales, biotechnologies microbiennes, production, recherche.


Les savoirs

Deux sessions de contrôle des connaissances ont lieu chaque semestre selon le rythme des enseignements. Le contrôle porte sur des épreuves écrites et orales. L'anonymat des copies est respecté. Le travail personnel des étudiants dans le cadre des projets sera également évalué par l'équipe enseignante. Les UE sont capitalisables et une compensation est prévue chaque fin de semestre. Il n'y a pas de compensation entre les semestres S4 et S3. Au semestre S4 l'évaluation est réalisée par la rédaction et la soutenance du mémoire de stage.

Les savoirs

La méthode est essentiellement orientée sur le projet en vue de l'autonomisation du futur professionnel.

Les projets et le stage de fin de cycle sont suivis individuellement. L'orientation thématique ainsi que professionnelle ou recherche est donnée à la fois par les mémoires et le lieu du projet en labo ou de stage en entreprise.

  • Analyser les découvertes dans leur contexte scientifique, comprendre l’évolution des savoirs
  • Maîtriser les procédés de fermentation pour l’obtention de molécules naturelles d’intérêt pour les industries alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques
  • Maîtriser les outils enzymatiques pour la production de peptides bioactifs
  • comprendre les techniques de séparations et de purification des molécules naturelles d’intérêt en alimentaire et cosmétologie
  • Comprendre les techniques d’extraction des matières végétales, caractériser les molécules naturelles d’intérêt
  • Communiquer à l’écrit et à l’oral en anglais scientifique
  • Maîtriser les outils informatiques d’analyse des biomolécules
  • Connaître le monde de la recherche académique et industrielle, connaitre les modes de financements nationaux et internationaux
  • Etre capable de construire des études statistiques
  • Connaître le milieu professionnel, les filières et la R&D du privé
  • Développer un esprit critique par rapport aux progrès de la science, prendre conscience de la fragilité de certains dogmes
  • (Etre capable de mener à bien un projet expérimental de recherche, de le rédiger, de l’exposer et de le défendre)
  • (Etre capable de mener à bien un projet R&D ou de recherche industrielle, de le rédiger, de l’exposer et de le défendre)
  • Mener une étude bibliographique
  • Rédiger des projets
  • Affiner son esprit d’analyse et son esprit critique

 

 

Les savoir-faire

La méthode est essentiellement orientée projet pour une autonomisation du futur professionnel. Ainsi les projets et stage de fin de cycle sont suivis individuellement sur site ou à distance avec l'usage d'outils de TCAO

Tableau des semestres

Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Maîtriser les processus d’Assurance Qualité en Industrie Agroalimentaire :

  savoir s’assurer du contrôle et de l’analyse la qualité des produits alimentaires ;

 appliquer les démarches qualité produits, assurances qualité des essais en laboratoire, qualité des matériaux et des     emballages ;

   maîtriser les notions d'hygiène en IAA et être capable d’évaluer leurs impacts sur la qualité des produits ;

   être capable d’intervenir dans la conception des locaux au niveau de l'hygiène ;

   maîtriser et mettre en application les bonnes pratiques de fabrication, ICH, FDA, méthode HACCP,

  pouvoir constituer un dossier de demande d'Agrément vétérinaire,

  être en recherche permanente d’amélioration,

  être capable de répondre aux attentes des organismes certificateurs.

Appliquer un Système Qualité en Industrie Agroalimentaire :

  mettre en application la Démarche qualité Système (référentiel Iso 9001v2000),

  réaliser le décryptage méthodique de la norme pour une mise en œuvre efficace du référentiel, traçabilité,

  participer aux audits qualité système et produits (référentiel IFS et BRC) et constitution du rapport d'audit,

  pouvoir estimer les coûts (humains, financier…) de la mise en place d’une démarche qualité.

Les matières :

Rapport
Soutenance
stage
5

Théorie : chromatographie, électrophorèse, PCR, ELISA, purification de protéines, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, planification du travail pratique.

Les travaux pratiques sont dispensés par journées complètes pour toujours favoriser la manipulation directe par l'étudiant.

Pratique : PCR, ELISA, purification de protéines natives ou étiquetées, électrophorèse 2D, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, ...

Compétences : maîtrise des outils nécessaires à la réalisation des essais et tests en laboratoire

10
  • Economie du secteur agro alimentaire (place du secteur Agroalimentaire dans l’économie nationale, mondialisation, globalisation et marchés internationaux, agriculture, pêche, produits Agroalimentaires, produits de la mer et Europe, grands groupes du secteur Agroalimentaire)
  • Grande distribution organisation et logistique (histoire de la GMS, concentration du secteur, groupes de la distribution, merchandising en Agroalimentaire, implantations commerciales)
  • Marketing de base (variables marketing, comportement du consommateur, place de la stratégie marketing dans la stratégie globale de l’entreprise, communication publicitaire, les spécificités en agroalimentation)

Compétences : Compétences aussi bien en B to B qu’en marketing consommateurs. La stratégie marketing complète ces dimensions. Par une approche hédoniste et sociologique, cette discipline concourt à l’innovation dans le domaine alimentaire.

5

En suivant une approche d’illustration grâce aux aspects nutritionnels,  procédés de fabrication et additifs alimentaires :

          Les polysaccharides à usage industriel en se focalisant sur les structures permettant soit la stabilisation, soit l’épaississement ou la gélification, les édulcorants,

          Les protéines animales ou végétales en privilégiant tout ce qui entraînera des modifications de conformation en relation avec la « structuration des protéines dénaturées »,

          La matière grasse alimentaire animale et végétale en étudiant plus précisément les modalités de remplacement dans les produits à faible teneur en matière grasse ou à teneur spécifique en acide gras polyinsaturés,

          Les réactions de brunissement enzymatique et non enzymatique avec leur répercussion sur la qualité des produits.

Le cours est illustré par des travaux pratiques qui sont effectués S2 dans le cadre du module MB5

 

Compétences : Maîtrise des structures moléculaires formant la base de l’alimentation à visée humaine et des modifications moléculaires qu’elles peuvent subir au cours des processus agroalimentaires, maîtrise des relations structure/propriétés fonctionnelles des molécules alimentaires, maîtrise des applications des molécules naturelles pour différents procédés Agroalimentaires.

Pré-requis pour les aspects de formulation de produits en IAA.

Rédaction et présentation de projet

5
Liste des UEs optionnelles

Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

0

travail opérationnel sur le projet professionnel de l’étudiant, en 3 déclinaisons :

  • des travaux de groupes :
    • Identification et choix des M2,
    • Processus de candidature (CV – lettre de motivation - simulation d’entretien),
    • Identification des métiers cibles,
    • Connaissance des marchés de l’emploi.
  • des travaux individuels :
    • Accompagnement dans la rédaction du portefeuille d’expériences et de compétences,
    • Entretiens face à face

 

  • des rencontres avec des professionnels :
    • Conférences « autour des fonctions de l’entreprise »,
    • Journée des métiers de l’UFR de Biologie
    • Visite d’entreprise.

 

Compétences : Mieux connaître et identifier les métiers d’intérêt, connaître et identifier de « nouveaux » débouchés, être opérationnel dans une démarche de recherche de stage, M2 et/ou emploi, développer un réseau

5

Éléments de statistique descriptive. Notions fondamentales de probabilité. Notions d'échantillonnage. Estimation ponctuelle. Généralités sur les tests d'hypothèses. Tests usuels. Ajustement de données par des lois. Modèles de régression et tests associés. Présenter et faire appliquer les méthodes modernes pour l'assurance et l'amélioration continue de la qualité, de la fiabilité, de la sécurité, de la protection de l'environnement en présentant des applications pratiques choisies au plus près des préoccupations des participants. (Un mini-projet plus poussé sera proposé aux étudiants qui auraient suivi l’UE dans le M1 parcours QUALIMAPA avant d’entrer en M2 parcours IBVEM).

Compétences : utilisation de l’outil statistique pour l’amélioration des performances de n’importe quel processus présentant des variations. Maîtrise du logiciel R.

5

Les plantes et les microorganismes synthétisent et stockent plusieurs dizaines de milliers de molécules qualifiées de métabolites secondaires ou substances naturelles.   Longtemps considérées comme des déchets, l'implication de ces molécules dans le fonctionnement des organismes qui les produisent est maintenant clairement admise. Certains de ces composés secondaires exercent d'intéressantes propriétés biologiques et pharmaceutiques. D'où leur valorisation également dans des domaines aussi variés que la médecine et les biopesticides. En faisant références aux résultats les plus récents de la littérature scientifique, ce module présentera l'intérêt des métabolites secondaires issus des végétaux et des microorganismes (champignons) dans différents secteurs dont l'agriculture, l'agro-alimentaire ou encore le domaine de la santé.

 Contenu

Les voies de biosynthèse des métabolites secondaires (composés phénoliques, terpènes et alcaloïdes) ;  Fonctions écologiques et physiologiques de ces molécules chez les végétaux et les microorganismes de type champignons ; le métabolisme du stress chez les végétaux. Intérêt en biotechnologies et application médicales.

Introduction aux techniques d'étude des métabolites secondaires et de sélection

 

Compétences :

Compréhension des aspects physiologiques du métabolisme secondaire chez les végétaux et l’application des outils biochimiques, moléculaires et génétiques pour les recherches fondamentales et appliquées dans ce domaine.

5
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Eléments de base de mécanique des fluides

Les différents transferts: thermiques et matières

Opérations unitaires :

Stérilisation, pasteurisation des produits Agroalimentaires

Concentration

Séchage

Compétences : connaissance et maîtrise des méthodes et outils de production

5
  • Concepts, méthodes et outils dla démarche projet appliquée aux projets industriels agroalimentaires dont le cycle est explicité en préalable
  • Résolution de problèmes ; gestion des connaissances

   TCAO (Travail Collaboratif Assisté par Ordinateur) : présentation de la démarche, prise en main d'une plate-forme de TCAO.

    Réalisation d'un Projet industriel de fourniture de biens ou services : chaque groupe de TD est divisé en 4 ou 5 sous-groupes en interaction et en compétition (1 sous-groupe = 5-6 étudiants), chaque sous-groupe fonctionnant à tour de rôle comme Maître d'œuvre, Maître d'ouvrage, Réalisateur/concepteur engagés dans la définition, la direction, la gestion, la réalisation et l'évaluation d’un projet de fourniture biens ou services décliné suivant les différentes phases d’un processus d’appel d’offre compétitif (appel d’offre, proposition technico-commerciale, adjudication).

   Le travail fait l'objet de réunions d'avancement ainsi que d'une remise de nombreux documents de suivi et de synthèse (offre finale écrite et soutenue oralement), le tout dans un environnement de TCAO. Les aspects techniques d’un projet industriel sont abordés ainsi que ses dimensions financières et règlementaires. Les étudiants doivent justifier leur travail de façon détaillée ; il leur est également demandé de s’auto-évaluer – individuellement et collectivement - et d’évaluer leurs partenaires de travail.

Compétences : capacité à gérer toutes les étapes d’un projet, maîtrise de l’outil informatique de gestion de projet en mode collaboratif, maîtrise  des différents outils de planification, chiffrage et gestion de projet (diagramme de Gantt, WBS/PBS, digramme de fabrication, carte des coûts, etc.), maîtrise des outils de communication écrite et orale

5

30 h : Formation en laboratoire de langue pour consolider le niveau. Puis 20 h enseignement en anglais d’une thématique scientifique ou industrielle.

Compétences : communication écrite et orale en anglais courant et scientifique

5
Liste des UEs optionnelles

Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

0

Physiologie (12h) : anatomie et fonctionnement du système digestif, motricité, flore bactérienne intestinale et régulation de la prise alimentaire.

- Biochimie nutritionnelle (28h) : Composition biochimique des aliments et leur transformation en nutriments. Absorption, transport et répartition des nutriments dans l'organisme (nutrition azotée, lipidique, glucidique: aspect qualitatif et quantitatif). Les besoins énergétiques et nutritionnels ainsi que les mécanismes de régulation métabolique seront développés en mettant en évidence les cycles inter-organes. Nutrition minérale et caractéristiques structurales/fonctionnelles des vitamines. Métabolisme de l’éthanol et systèmes anti-oxydants.

Compétences acquises: Maîtrise des mécanismes biochimiques et physiologiques au cours de la nutrition. Savoir établir la qualité nutritionnelle d’un aliment. Capacité à définir le devenir des nutriments, en fonction de l’état nutritionnel d’un individu, en s’appuyant sur les connaissances acquises en licence concernant les voies métaboliques. Mettre en évidence les liens entre alimentation/santé.

5

Acquérir les connaissances de base en microbiologie alimentaire, que ce soit l’utilisation des micro-organismes dans les process de fabrication (fermentation, productions primaires et secondaires) ou leur rôle dans l’altération des aliments et certaines pathologies notamment humaines. Acquérir les notions de bases de l’hygiène microbiologique et ses applications en entreprise ou dans les collectivités, en lien avec les notions de contrôle qualité et d’assurance qualité (démarche HACCP, marche en avant, first in-first out etc...)

Acquisition d’une démarche d’analyse, de suivi de qualité microbiologique

Illustration des ces notions en TP.

5

La biochimie alimentaire est illustrée par des applications Agroalimentaires des techniques d'analyse : dosages biochimiques du lait. Evaluation de l'origine d'un café par dosage de la caféine. Dosage des acides gras des huiles, du beurre et de la margarine. Etudes des colorants et des conservateurs alimentaires. Caractérisation des protéines du gluten. Dosage de l'azote et de la teneur protéique des aliments. Qualité des eaux par électrophorèse capillaire. Recherche de fraudes par techniques PCR et ELISA. Analyse sensorielle selon normes AFNOR.

Toutes les applications sont en place simultanément et les étudiants travaillent en binômes sur chacun des ateliers indépendants. Une grande autonomie est donc laissée aux étudiants pour développer leurs capacités d'adaptation et d'analyse critique. Les ateliers fonctionnent comme différents services d’une entreprise. Le coût du matériel et des consommables est évalué. Un professionnel intervient en TD sur la gestion d’entreprise. Une sensibilisation hygiène & sécurité est également dispensée.

Compétences : Pratique en biochimie alimentaire et analytique, contrôle qualité ou biotechnologie ; Respect des règles Hygiène & Sécurité ; Chiffrage coût analyse.

10

Culture in vitro : le matériel végétal nécessaire aux manipulations sera préparé par des techniques de culture in vitro (micropropagation, embryogenèse somatique...). La préparation des milieux de culture, les mises en culture, transferts, entretien des cultures et récolte du matériel végétal seront effectuées par les étudiants.

• Puces à ADN : Les étudiants utiliseront du matériel récolté et caractérisé pour réaliser une analyse du transcriptome. Ils effectueront l’extraction et la quantification de l’ARN, la transcription inverse avec marquage, l’hybridation sur microarray, la lecture des images et l’analyse des données avec des outils bioinformatiques dédiés (GenePix Pro6, R, TreeView, J-express).

• Electrophorèse 2-D : Les protéines solubles seront extraites à partir des échantillons préalablement obtenus en culture in vitro. Après quantification, les protéines  seront séparées par électrophorèse bi-dimensionnelle en conditions dénaturantes. Après coloration, les modifications du protéome seront mises en évidence par analyse d’images (SameSpots, Progenesis).

• Bioprocédés permettant d’obtenir une biomolécule à partir d’une cellule microbienne : mise en œuvre et conduite d’un fermenteur pour une culture en batch de cellules microbiennes produisant des enzymes intracellulaires.

• Opérations d’extraction et de purification en fonction de la nature de la biomolécule produite par des techniques séparatives chromatographiques (lit fixe, lit expansé), contraintes et difficultés des bioprocédés dans la fabrication de biomolécules. Les matériels utilisés sont à l’échelle semi-pilote comme ceux  utilisées dans les labos de recherche et développement industriels en biotechnologie.

10

Les analyses In Silico sont devenues des outils incontournables à la mise en place et à la mise en oeuvre des programmes de recherche. Dans ce module, les moyens permettant d'appréhender scientifiquement un projet de recherche et de l'intégrer dans son contexte économique et social seront présentés. Les outils indispensables à l'élaboration et à la mise en place d'un projet de recherche seront décrits : analyses bibliographiques, consultation des bases de données, veille bibliographique, recherche de financement, prise en compte du contexte national et international. Sur la base d'interventions d'acteurs du laboratoire  régional de recherche en agroalimentaire et biotechnologie : Institut Charles Viollette, les thématiques développées dans les différentes équipes seront exposées (amorçage de la réflexion sur le choix des stages de M2). Les aspects de la valorisation de la recherche et de la politique d’innovation régionale seront abordés par des représentants des collectivités locales, la BPI, j’Innove, INPI, les pôles de compétitivités NSL, Aquimer, et d’excellence Agroé……

Des exemples de création d’entreprises issues de la recherche seront données, ainsi que de travaux collaboratifs avec des industriels (GIS, contractuel).

Compétences :

• Connaissance du monde de la recherche académique et industrielle : être capable d'intégrer un sujet de recherche dans son contexte scientifique, dans le contexte financier et dans les tissus régional, national et international.

• Utilisation des bases de données scientifiques et de la recherche bibliographique sur internet.

• Compréhension et exploitation d'articles scientifiques en anglais (synthèse d'articles et analyse critique).

• Connaissance du financement de la recherche

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

utiliser et exploiter les données qualitatives ou utiliser de façon expérimentale les statistiques, sont autant nécessaires en atelier de production qu’en laboratoire d’analyses biologiques ou lors de l’exploitation de données recueillies lors d’enquêtes marketing ou sensorielles. .L’enseignement sera surtout orienté sur les méthodologies d’études ainsi que l’analyse statistique, en particulier l’analyse multivariée/clustering/typologies des clients ainsi qu’aux modèles d’équations structurelles qui semblent être un « must », aujourd’hui, en matière de mesure de la satisfaction des clients.

Compétences acquises: Collecte et analyse d’informations internes et externes ; capacité à élaborer un profil produit (élaboration de descripteur, leur mesure, leur analyse), un questionnaire d’études et en terme sensoriel un profil produit y compris en ligne.

5

UE mixte comprenant des éléments de nutrition, de physiologie, de sociologie, de qualité nutritionnelle. Dans le monde de l’alimentaire, les sciences de la nutrition sont devenues des « technologies-clés », il est indispensable que les étudiants puissent capitaliser les différents éléments  constitutifs : sociologiques, réglementaires, chimiques, qualité La dimension sociale de l’alimentation est prise en compte sous plusieurs aspects, d’une part la nutrition comme discipline spécifique mais aussi une vision sociologique en intégrant l’alimentation dans le monde d’aujourd’hui, les tendances qui se dessinent et l’évolution réglementaire. La communication des aspects nutritionnels est également traitée.

Compétences acquises: Définir des profils nutritionnels, gérer les aspects réglementaires liés à l’alimentation et à la santé publique, gestion du développement de produit nouveau et conception –design de produit à valeur nutritionnelle, recherche et intégration d’ingrédients, d’arômes, d’additifs en formulation.

8

2 familles d’outils de communication sont traités :

  • Maîtriser l’anglais est devenu un impératif sur le marché de l’emploi, dans la démarche d’internalisation, il est nécessaire que les étudiants s’investissent sur la pratique de la langue internationale,
  • d’autre part, il y a une prépondérance des enjeux TIC dans la démarche de communication de l’entreprise (informatique, communication graphique, site internet, supports multimédia, communautés…) il s’agit pour les étudiants de savoir utiliser et appliquer les outils de gestion informationnelle actuels

Compétences acquises: Utilisation d’outils de production multimédia, réalisation de sites web, vitrines multimédia, travail communautaire en ligne.

5

Cette UE (49h de cours) doit permettre aux étudiants d'acquérir les bases d'une double compétence managériale afin d'élaborer la démarche marketing stratégique  nécessaire pour assurer le développement durable d’une entreprise, ainsi que de manager la démarche d’innovation de la conception marketing au lancement .

 

Cette UE est composée de cours complémentaires permettant

A- d’élaborer une démarche marketing complète de l’offre 
B-  de générer ( créativité), concevoir, développer et lancer sur le marché des projets d'innovation,

C-  de conduire des missions de veille stratégique pour détecter les opportunités de développement

D-  d’aborder le développement international de l’entreprise
 

Compétences acquises:

  • Analyse stratégique
  • Stratégies de développement 
  • Segmentation marketing & positionnement marketing
  •  Stratégies concurrentielles
  • Stratégies de marque 
  • Stratégies de capital client  &fidélisation
  • Stratégies de conception, de développement et de lancement d’innovations
  • Créativité
  • Méthodologies  de veille concurrentielle et technologique : informations clés, sources d’information, méthodes de recherche, traitement et analyse de l’information

Marketing international

10
Projet 2
Semestre 4
Liste des UEs obligatoires

L’objectif est double d’une part renforcer la connaissance du marché en appréhendant le fonctionnement du consommateur et de pratiquer une surveillance « intelligente » du marché (consommateur, concurrence, technologie…) par la démarche de veille afin de détecter des opportunités de développement et d’autre part d’aborder tous les éléments du marketing mixte pour mettre en œuvre les actions du marketing opérationnel telles que définies dans un plan marketing (prix, commercialisation, communication, produit). Il s’agit également d’avoir une culture de la communication publicitaire ainsi que d’acquérir la connaissance des circuits et pratiques du secteur Agroalimentaire

Compétences acquises:    Elaborer un plan marketing

  Mettre en place (démarche et  actions associées) des actions de commercialisation et de  communication

   Analyser le comportement du consommateur

  Mettre en place une démarche de veille et d’intelligence stratégique (concurrentielle, technologique, consommateur)

 

5
Liste des UEs optionnelles

Projet obligatoire en plus du stage

L’activité Projet Majeur est répartie sur les deux semestres S3 et S4, temps fort et particulièrement structurant de la formation, aussi bien en terme de travail à fournir que de compétences à mobiliser ou à acquérir. Au travers de l’un des 3 ou 4 projets majeurs définis en partenariat avec des entreprises, les étudiants vont devoir développer leurs aptitudes au travail en groupe en s’aidant notamment des méthodes et outils proposés par les TIC, mettre en œuvre les compétences nécessaires à la gestion de projet ainsi que les autres compétences transversales (nutrition, marketing, technologie alimentaire, évaluation sensorielle, etc.) acquises dans les différents enseignements du master, savoir définir des problématiques multidisciplinaires et exploiter des connaissances spécifiques à leur résolution, développer une démarche scientifique de « résolution de problèmes » : identifier et collecter des informations pertinentes et fiables, les analyser de façon raisonnée et argumentée pour aboutir à un diagnostic ainsi qu’à des propositions réalistes et judicieuses, restituer le travail sous forme de rapports périodiques et/ou d’exposés synthétiques, conviviaux et répondant clairement aux objectifs et à la problématique posée. Evaluation à mi-parcours

Compétences acquises: travailler en équipe, savoir définir des problématiques transversales, exploiter les connaissances spécifiques adaptées à leur résolution.

10

Le stage obligatoire de fin d’études peut être réalisé en France ou dans un pays étranger. Chaque étudiant est encadré par un maître de stage dans l’entreprise et d’un tuteur  désigné par la structure (enseignant de Polytech’Lille  ou de Lille 1). L’étudiant acquiert les compétences de terrain

15
Semestre Unité d'enseignement Crédits :
Semestre 1
Liste des UEs obligatoires

Maîtriser les processus d’Assurance Qualité en Industrie Agroalimentaire :

  savoir s’assurer du contrôle et de l’analyse la qualité des produits alimentaires ;

 appliquer les démarches qualité produits, assurances qualité des essais en laboratoire, qualité des matériaux et des     emballages ;

   maîtriser les notions d'hygiène en IAA et être capable d’évaluer leurs impacts sur la qualité des produits ;

   être capable d’intervenir dans la conception des locaux au niveau de l'hygiène ;

   maîtriser et mettre en application les bonnes pratiques de fabrication, ICH, FDA, méthode HACCP,

  pouvoir constituer un dossier de demande d'Agrément vétérinaire,

  être en recherche permanente d’amélioration,

  être capable de répondre aux attentes des organismes certificateurs.

Appliquer un Système Qualité en Industrie Agroalimentaire :

  mettre en application la Démarche qualité Système (référentiel Iso 9001v2000),

  réaliser le décryptage méthodique de la norme pour une mise en œuvre efficace du référentiel, traçabilité,

  participer aux audits qualité système et produits (référentiel IFS et BRC) et constitution du rapport d'audit,

  pouvoir estimer les coûts (humains, financier…) de la mise en place d’une démarche qualité.

Les matières :

Rapport
Soutenance
stage
5

Théorie : chromatographie, électrophorèse, PCR, ELISA, purification de protéines, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, planification du travail pratique.

Les travaux pratiques sont dispensés par journées complètes pour toujours favoriser la manipulation directe par l'étudiant.

Pratique : PCR, ELISA, purification de protéines natives ou étiquetées, électrophorèse 2D, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, ...

Compétences : maîtrise des outils nécessaires à la réalisation des essais et tests en laboratoire

10
  • Economie du secteur agro alimentaire (place du secteur Agroalimentaire dans l’économie nationale, mondialisation, globalisation et marchés internationaux, agriculture, pêche, produits Agroalimentaires, produits de la mer et Europe, grands groupes du secteur Agroalimentaire)
  • Grande distribution organisation et logistique (histoire de la GMS, concentration du secteur, groupes de la distribution, merchandising en Agroalimentaire, implantations commerciales)
  • Marketing de base (variables marketing, comportement du consommateur, place de la stratégie marketing dans la stratégie globale de l’entreprise, communication publicitaire, les spécificités en agroalimentation)

Compétences : Compétences aussi bien en B to B qu’en marketing consommateurs. La stratégie marketing complète ces dimensions. Par une approche hédoniste et sociologique, cette discipline concourt à l’innovation dans le domaine alimentaire.

5

En suivant une approche d’illustration grâce aux aspects nutritionnels,  procédés de fabrication et additifs alimentaires :

          Les polysaccharides à usage industriel en se focalisant sur les structures permettant soit la stabilisation, soit l’épaississement ou la gélification, les édulcorants,

          Les protéines animales ou végétales en privilégiant tout ce qui entraînera des modifications de conformation en relation avec la « structuration des protéines dénaturées »,

          La matière grasse alimentaire animale et végétale en étudiant plus précisément les modalités de remplacement dans les produits à faible teneur en matière grasse ou à teneur spécifique en acide gras polyinsaturés,

          Les réactions de brunissement enzymatique et non enzymatique avec leur répercussion sur la qualité des produits.

Le cours est illustré par des travaux pratiques qui sont effectués S2 dans le cadre du module MB5

 

Compétences : Maîtrise des structures moléculaires formant la base de l’alimentation à visée humaine et des modifications moléculaires qu’elles peuvent subir au cours des processus agroalimentaires, maîtrise des relations structure/propriétés fonctionnelles des molécules alimentaires, maîtrise des applications des molécules naturelles pour différents procédés Agroalimentaires.

Pré-requis pour les aspects de formulation de produits en IAA.

Rédaction et présentation de projet

5
Liste des UEs optionnelles

Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

0

travail opérationnel sur le projet professionnel de l’étudiant, en 3 déclinaisons :

  • des travaux de groupes :
    • Identification et choix des M2,
    • Processus de candidature (CV – lettre de motivation - simulation d’entretien),
    • Identification des métiers cibles,
    • Connaissance des marchés de l’emploi.
  • des travaux individuels :
    • Accompagnement dans la rédaction du portefeuille d’expériences et de compétences,
    • Entretiens face à face

 

  • des rencontres avec des professionnels :
    • Conférences « autour des fonctions de l’entreprise »,
    • Journée des métiers de l’UFR de Biologie
    • Visite d’entreprise.

 

Compétences : Mieux connaître et identifier les métiers d’intérêt, connaître et identifier de « nouveaux » débouchés, être opérationnel dans une démarche de recherche de stage, M2 et/ou emploi, développer un réseau

5

Éléments de statistique descriptive. Notions fondamentales de probabilité. Notions d'échantillonnage. Estimation ponctuelle. Généralités sur les tests d'hypothèses. Tests usuels. Ajustement de données par des lois. Modèles de régression et tests associés. Présenter et faire appliquer les méthodes modernes pour l'assurance et l'amélioration continue de la qualité, de la fiabilité, de la sécurité, de la protection de l'environnement en présentant des applications pratiques choisies au plus près des préoccupations des participants. (Un mini-projet plus poussé sera proposé aux étudiants qui auraient suivi l’UE dans le M1 parcours QUALIMAPA avant d’entrer en M2 parcours IBVEM).

Compétences : utilisation de l’outil statistique pour l’amélioration des performances de n’importe quel processus présentant des variations. Maîtrise du logiciel R.

5

Les plantes et les microorganismes synthétisent et stockent plusieurs dizaines de milliers de molécules qualifiées de métabolites secondaires ou substances naturelles.   Longtemps considérées comme des déchets, l'implication de ces molécules dans le fonctionnement des organismes qui les produisent est maintenant clairement admise. Certains de ces composés secondaires exercent d'intéressantes propriétés biologiques et pharmaceutiques. D'où leur valorisation également dans des domaines aussi variés que la médecine et les biopesticides. En faisant références aux résultats les plus récents de la littérature scientifique, ce module présentera l'intérêt des métabolites secondaires issus des végétaux et des microorganismes (champignons) dans différents secteurs dont l'agriculture, l'agro-alimentaire ou encore le domaine de la santé.

 Contenu

Les voies de biosynthèse des métabolites secondaires (composés phénoliques, terpènes et alcaloïdes) ;  Fonctions écologiques et physiologiques de ces molécules chez les végétaux et les microorganismes de type champignons ; le métabolisme du stress chez les végétaux. Intérêt en biotechnologies et application médicales.

Introduction aux techniques d'étude des métabolites secondaires et de sélection

 

Compétences :

Compréhension des aspects physiologiques du métabolisme secondaire chez les végétaux et l’application des outils biochimiques, moléculaires et génétiques pour les recherches fondamentales et appliquées dans ce domaine.

5
Semestre 2
Liste des UEs obligatoires

Eléments de base de mécanique des fluides

Les différents transferts: thermiques et matières

Opérations unitaires :

Stérilisation, pasteurisation des produits Agroalimentaires

Concentration

Séchage

Compétences : connaissance et maîtrise des méthodes et outils de production

5
  • Concepts, méthodes et outils dla démarche projet appliquée aux projets industriels agroalimentaires dont le cycle est explicité en préalable
  • Résolution de problèmes ; gestion des connaissances

   TCAO (Travail Collaboratif Assisté par Ordinateur) : présentation de la démarche, prise en main d'une plate-forme de TCAO.

    Réalisation d'un Projet industriel de fourniture de biens ou services : chaque groupe de TD est divisé en 4 ou 5 sous-groupes en interaction et en compétition (1 sous-groupe = 5-6 étudiants), chaque sous-groupe fonctionnant à tour de rôle comme Maître d'œuvre, Maître d'ouvrage, Réalisateur/concepteur engagés dans la définition, la direction, la gestion, la réalisation et l'évaluation d’un projet de fourniture biens ou services décliné suivant les différentes phases d’un processus d’appel d’offre compétitif (appel d’offre, proposition technico-commerciale, adjudication).

   Le travail fait l'objet de réunions d'avancement ainsi que d'une remise de nombreux documents de suivi et de synthèse (offre finale écrite et soutenue oralement), le tout dans un environnement de TCAO. Les aspects techniques d’un projet industriel sont abordés ainsi que ses dimensions financières et règlementaires. Les étudiants doivent justifier leur travail de façon détaillée ; il leur est également demandé de s’auto-évaluer – individuellement et collectivement - et d’évaluer leurs partenaires de travail.

Compétences : capacité à gérer toutes les étapes d’un projet, maîtrise de l’outil informatique de gestion de projet en mode collaboratif, maîtrise  des différents outils de planification, chiffrage et gestion de projet (diagramme de Gantt, WBS/PBS, digramme de fabrication, carte des coûts, etc.), maîtrise des outils de communication écrite et orale

5

30 h : Formation en laboratoire de langue pour consolider le niveau. Puis 20 h enseignement en anglais d’une thématique scientifique ou industrielle.

Compétences : communication écrite et orale en anglais courant et scientifique

5
Liste des UEs optionnelles

Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

0

Physiologie (12h) : anatomie et fonctionnement du système digestif, motricité, flore bactérienne intestinale et régulation de la prise alimentaire.

- Biochimie nutritionnelle (28h) : Composition biochimique des aliments et leur transformation en nutriments. Absorption, transport et répartition des nutriments dans l'organisme (nutrition azotée, lipidique, glucidique: aspect qualitatif et quantitatif). Les besoins énergétiques et nutritionnels ainsi que les mécanismes de régulation métabolique seront développés en mettant en évidence les cycles inter-organes. Nutrition minérale et caractéristiques structurales/fonctionnelles des vitamines. Métabolisme de l’éthanol et systèmes anti-oxydants.

Compétences acquises: Maîtrise des mécanismes biochimiques et physiologiques au cours de la nutrition. Savoir établir la qualité nutritionnelle d’un aliment. Capacité à définir le devenir des nutriments, en fonction de l’état nutritionnel d’un individu, en s’appuyant sur les connaissances acquises en licence concernant les voies métaboliques. Mettre en évidence les liens entre alimentation/santé.

5

Acquérir les connaissances de base en microbiologie alimentaire, que ce soit l’utilisation des micro-organismes dans les process de fabrication (fermentation, productions primaires et secondaires) ou leur rôle dans l’altération des aliments et certaines pathologies notamment humaines. Acquérir les notions de bases de l’hygiène microbiologique et ses applications en entreprise ou dans les collectivités, en lien avec les notions de contrôle qualité et d’assurance qualité (démarche HACCP, marche en avant, first in-first out etc...)

Acquisition d’une démarche d’analyse, de suivi de qualité microbiologique

Illustration des ces notions en TP.

5

La biochimie alimentaire est illustrée par des applications Agroalimentaires des techniques d'analyse : dosages biochimiques du lait. Evaluation de l'origine d'un café par dosage de la caféine. Dosage des acides gras des huiles, du beurre et de la margarine. Etudes des colorants et des conservateurs alimentaires. Caractérisation des protéines du gluten. Dosage de l'azote et de la teneur protéique des aliments. Qualité des eaux par électrophorèse capillaire. Recherche de fraudes par techniques PCR et ELISA. Analyse sensorielle selon normes AFNOR.

Toutes les applications sont en place simultanément et les étudiants travaillent en binômes sur chacun des ateliers indépendants. Une grande autonomie est donc laissée aux étudiants pour développer leurs capacités d'adaptation et d'analyse critique. Les ateliers fonctionnent comme différents services d’une entreprise. Le coût du matériel et des consommables est évalué. Un professionnel intervient en TD sur la gestion d’entreprise. Une sensibilisation hygiène & sécurité est également dispensée.

Compétences : Pratique en biochimie alimentaire et analytique, contrôle qualité ou biotechnologie ; Respect des règles Hygiène & Sécurité ; Chiffrage coût analyse.

10

Culture in vitro : le matériel végétal nécessaire aux manipulations sera préparé par des techniques de culture in vitro (micropropagation, embryogenèse somatique...). La préparation des milieux de culture, les mises en culture, transferts, entretien des cultures et récolte du matériel végétal seront effectuées par les étudiants.

• Puces à ADN : Les étudiants utiliseront du matériel récolté et caractérisé pour réaliser une analyse du transcriptome. Ils effectueront l’extraction et la quantification de l’ARN, la transcription inverse avec marquage, l’hybridation sur microarray, la lecture des images et l’analyse des données avec des outils bioinformatiques dédiés (GenePix Pro6, R, TreeView, J-express).

• Electrophorèse 2-D : Les protéines solubles seront extraites à partir des échantillons préalablement obtenus en culture in vitro. Après quantification, les protéines  seront séparées par électrophorèse bi-dimensionnelle en conditions dénaturantes. Après coloration, les modifications du protéome seront mises en évidence par analyse d’images (SameSpots, Progenesis).

• Bioprocédés permettant d’obtenir une biomolécule à partir d’une cellule microbienne : mise en œuvre et conduite d’un fermenteur pour une culture en batch de cellules microbiennes produisant des enzymes intracellulaires.

• Opérations d’extraction et de purification en fonction de la nature de la biomolécule produite par des techniques séparatives chromatographiques (lit fixe, lit expansé), contraintes et difficultés des bioprocédés dans la fabrication de biomolécules. Les matériels utilisés sont à l’échelle semi-pilote comme ceux  utilisées dans les labos de recherche et développement industriels en biotechnologie.

10

Les analyses In Silico sont devenues des outils incontournables à la mise en place et à la mise en oeuvre des programmes de recherche. Dans ce module, les moyens permettant d'appréhender scientifiquement un projet de recherche et de l'intégrer dans son contexte économique et social seront présentés. Les outils indispensables à l'élaboration et à la mise en place d'un projet de recherche seront décrits : analyses bibliographiques, consultation des bases de données, veille bibliographique, recherche de financement, prise en compte du contexte national et international. Sur la base d'interventions d'acteurs du laboratoire  régional de recherche en agroalimentaire et biotechnologie : Institut Charles Viollette, les thématiques développées dans les différentes équipes seront exposées (amorçage de la réflexion sur le choix des stages de M2). Les aspects de la valorisation de la recherche et de la politique d’innovation régionale seront abordés par des représentants des collectivités locales, la BPI, j’Innove, INPI, les pôles de compétitivités NSL, Aquimer, et d’excellence Agroé……

Des exemples de création d’entreprises issues de la recherche seront données, ainsi que de travaux collaboratifs avec des industriels (GIS, contractuel).

Compétences :

• Connaissance du monde de la recherche académique et industrielle : être capable d'intégrer un sujet de recherche dans son contexte scientifique, dans le contexte financier et dans les tissus régional, national et international.

• Utilisation des bases de données scientifiques et de la recherche bibliographique sur internet.

• Compréhension et exploitation d'articles scientifiques en anglais (synthèse d'articles et analyse critique).

• Connaissance du financement de la recherche

5
Semestre 3
Liste des UEs obligatoires

Éléments de statistique appliqués à la recherche.

Compétences : utilisation de l’outil statistique pour l’amélioration des performances de n’importe quel processus présentant des variations. Maîtrise du logiciel R.

5

Chaque cours théorique est accompagné de séances de travail dirigé sur machines pour favoriser l’acquisition des différentes compétences :

  • Connaître les bases de données et logiciels utiles pour analyser des données de génomique, transcriptomique et protéomique
  • Savoir utiliser à bon escient les ressources internet en bioinformatique
  • Etre autonome sur l’utilisation des outils bioinformatiques
  • Savoir interroger les bases de données des grandes plateformes bioinformatiques (NCBI, EBI…)
  • Savoir comparer par alignement différents types de molécules (ADN, protéines)
  • Faire le lien entre les analyses bioinformatiques et les résultats expérimentaux
  • Capacité à présenter des résultats dans des journaux scientifiques ou lors de congrès (communications orales ou par poster)

Pour compléter le cours, les étudiants sont également invités à assister aux journées d’animation proposées par le ppf bioinfo de Lille, dont les thèmes changent chaque année en fonction des demandes des chercheurs des différents laboratoires (séquençage de génomes, métagénomique, phylogénie…)

4

Selon les opportunités des intervenants du domaine pourront participerrvenants du domaine participentlette à la formation. De plus, il est prévu que les étudiants participent  aux visio-conférences proposées et organisées par JL Hilbert dans le cadre du projet d’investissement d’avenir AKER :

4

L’enseignement de la biochimie et de la physiologie est basé sur des dogmes élaborés pour la plupart durant la deuxième moitié du XXième siècle. Au cours de ces 20 dernières années, plusieurs de ces dogmes ont été partiellement remis en cause par les progrès de la recherche à l’échelle moléculaire. Certaines découvertes sont aujourd’hui largement confirmées, d’autres sont en cours de vérification. L’objectif de ce cours est d’élargir le champ de vision des étudiants et développer leur esprit critique par rapport aux progrès de la Science dans ce domaine en leur proposant de découvrir et analyser certaines de ses découvertes.

 

Le cours sera constitué de deux parties :

· Une série d’exposés interactifs réalisés par des chercheurs aujourd’hui impliqués dans ses recherches de pointe

· Un travail personnel basé sur l’analyse critique d’une de ces découvertes suivi d’une présentation devant les autres étudiants

 

Compétences :

• Développer un esprit d'analyse critique face aux informations trouvées dans la littérature

• Prendre conscience de la fragilité de certains dogmes généralement admis face aux avancées des technologies. Apprendre à remettre en cause son savoir

• Compréhension et exploitation d'articles scientifiques en anglais, présentation orale d'un travail

4

Objectifs : Présenter différentes stratégies utilisées pour produire, extraire et purifier des biomolécules à partir des différentes sources naturelles, pour leur utilisation comme ingrédients alimentaires, cosmétiques et de santé.

Contenu : Ce module vise à montrer aux étudiants comment des données expérimentales et les techniques, procédés et appareillages sous-jacents permettent la mise en oeuvre de stratégies permettant de maximiser la production, l’obtention, l'extraction et la purification de biomolécules d’intérêt à partir de sources végétales, animales et microbiennes. Aspects fondamentaux et appliqués via des cours, par l'analyse d'articles scientifiques, de brevets, et par l'intervention de conférenciers impliqués dans ces domaines.

Connaissances et compétences acquises : Connaissances théoriques des dernières avancées ou stratégies en émergence dans les laboratoires :

* compréhension du sujet, curiosité, prise en main du sujet, mise en perspective

* recherche bibliographique dans des banques de données, documents

* pertinence de la bibliographie, analyse, critique et confrontation des sources de données, capacité à restituer des données, à justifier et à hiérarchiser les idées

* capacité à rédiger un article de synthèse

* esprit de synthèse, de communication à l’écrit et à l’oral

* participation au débat collectif, capacité d’argumentation

* capacité d’autonomie, de proposition, d’écoute, d’auto-critique

* communication et interaction avec le coordinateur du thème

9
Liste des UEs optionnelles

            Consolider et approfondir les compétences orales (compréhension et expression) en anglais. Permettre aux étudiants de présenter en anglais une publication scientifique. Apprendre à synthétiser le contenu d’un document écrit ou vidéo.

          L’UE comporte des exercices de compréhension orale d’émissions scientifiques ou d’extrait de films. Les étudiants sont amenés à un travail d’expression orale, de synthèse de documents, et d’un entraînement à la présentation orale devant le groupe. L’examen final inclus une présentation orale d’un sujet scientifique (en plus des exercices de compréhension écrites et orales)

Compétences : communication écrite et orale en anglais courant et scientifique

L’effectif réduit permet le travail à distance via une plateforme et permet de réduire le volume horaire  en présentiel.

4
Semestre 4
Liste des UEs optionnelles

Sous la tutelle d’un maître de stage en entreprise, l’étudiant doit mener à bien un projet de R&D durant 6 mois. Il est suivi par un enseignant référant. Les résultats obtenus sont rédigés à la façon d’un article scientifique avec une introduction bibliographique, un matériel et méthode et une discussion. L’étudiant présente ensuite ses travaux devant un jury composé du maître de stage et d’enseignants-chercheurs puis doit répondre aux questions.

30

Sous la tutelle d’un chercheur ou d’un enseignant chercheur, l’étudiant doit mener à bien un projet de recherche en Laboratoire durant 6 mois. Les résultats obtenus en laboratoire sont rédigés à la façon d’un article scientifique avec une introduction bibliographique, un matériel et méthode et une discussion. L’étudiant présente ensuite ses travaux devant un jury puis doit répondre aux questions.

Les soutenances sont organisées de manière à constituer une « journée des masters » à laquelle sont invités tous les membres des laboratoires d’accueil des étudiants.

Compétences : mener un projet de recherche, savoir présenter ses résultats sous forme de publication scientifique et communication orale.

30
  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • Normes & Qualités (5 ECTS)

        Maîtriser les processus d’Assurance Qualité en Industrie Agroalimentaire :

          savoir s’assurer du contrôle et de l’analyse la qualité des produits alimentaires ;

         appliquer les démarches qualité produits, assurances qualité des essais en laboratoire, qualité des matériaux et des     emballages ;

           maîtriser les notions d'hygiène en IAA et être capable d’évaluer leurs impacts sur la qualité des produits ;

           être capable d’intervenir dans la conception des locaux au niveau de l'hygiène ;

           maîtriser et mettre en application les bonnes pratiques de fabrication, ICH, FDA, méthode HACCP,

          pouvoir constituer un dossier de demande d'Agrément vétérinaire,

          être en recherche permanente d’amélioration,

          être capable de répondre aux attentes des organismes certificateurs.

        Appliquer un Système Qualité en Industrie Agroalimentaire :

          mettre en application la Démarche qualité Système (référentiel Iso 9001v2000),

          réaliser le décryptage méthodique de la norme pour une mise en œuvre efficace du référentiel, traçabilité,

          participer aux audits qualité système et produits (référentiel IFS et BRC) et constitution du rapport d'audit,

          pouvoir estimer les coûts (humains, financier…) de la mise en place d’une démarche qualité.

        Les matières :

        Rapport
        Soutenance
        stage
      • TER Techniques d'Analyse des Biomolécules (10 ECTS)

        Théorie : chromatographie, électrophorèse, PCR, ELISA, purification de protéines, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, planification du travail pratique.

        Les travaux pratiques sont dispensés par journées complètes pour toujours favoriser la manipulation directe par l'étudiant.

        Pratique : PCR, ELISA, purification de protéines natives ou étiquetées, électrophorèse 2D, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, ...

        Compétences : maîtrise des outils nécessaires à la réalisation des essais et tests en laboratoire

      • Marketing & Economie de filière (5 ECTS)

        • Economie du secteur agro alimentaire (place du secteur Agroalimentaire dans l’économie nationale, mondialisation, globalisation et marchés internationaux, agriculture, pêche, produits Agroalimentaires, produits de la mer et Europe, grands groupes du secteur Agroalimentaire)
        • Grande distribution organisation et logistique (histoire de la GMS, concentration du secteur, groupes de la distribution, merchandising en Agroalimentaire, implantations commerciales)
        • Marketing de base (variables marketing, comportement du consommateur, place de la stratégie marketing dans la stratégie globale de l’entreprise, communication publicitaire, les spécificités en agroalimentation)

        Compétences : Compétences aussi bien en B to B qu’en marketing consommateurs. La stratégie marketing complète ces dimensions. Par une approche hédoniste et sociologique, cette discipline concourt à l’innovation dans le domaine alimentaire.

      • Biochimie Alimentaire (5 ECTS)

        En suivant une approche d’illustration grâce aux aspects nutritionnels,  procédés de fabrication et additifs alimentaires :

                  Les polysaccharides à usage industriel en se focalisant sur les structures permettant soit la stabilisation, soit l’épaississement ou la gélification, les édulcorants,

                  Les protéines animales ou végétales en privilégiant tout ce qui entraînera des modifications de conformation en relation avec la « structuration des protéines dénaturées »,

                  La matière grasse alimentaire animale et végétale en étudiant plus précisément les modalités de remplacement dans les produits à faible teneur en matière grasse ou à teneur spécifique en acide gras polyinsaturés,

                  Les réactions de brunissement enzymatique et non enzymatique avec leur répercussion sur la qualité des produits.

        Le cours est illustré par des travaux pratiques qui sont effectués S2 dans le cadre du module MB5

         

        Compétences : Maîtrise des structures moléculaires formant la base de l’alimentation à visée humaine et des modifications moléculaires qu’elles peuvent subir au cours des processus agroalimentaires, maîtrise des relations structure/propriétés fonctionnelles des molécules alimentaires, maîtrise des applications des molécules naturelles pour différents procédés Agroalimentaires.

        Pré-requis pour les aspects de formulation de produits en IAA.

        Rédaction et présentation de projet

    • Liste des UEs optionnelles
      • Bonus sport (0 ECTS)

        Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

        Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

      • Projet Professionnel (5 ECTS)

        travail opérationnel sur le projet professionnel de l’étudiant, en 3 déclinaisons :

        • des travaux de groupes :
          • Identification et choix des M2,
          • Processus de candidature (CV – lettre de motivation - simulation d’entretien),
          • Identification des métiers cibles,
          • Connaissance des marchés de l’emploi.
        • des travaux individuels :
          • Accompagnement dans la rédaction du portefeuille d’expériences et de compétences,
          • Entretiens face à face

         

        • des rencontres avec des professionnels :
          • Conférences « autour des fonctions de l’entreprise »,
          • Journée des métiers de l’UFR de Biologie
          • Visite d’entreprise.

         

        Compétences : Mieux connaître et identifier les métiers d’intérêt, connaître et identifier de « nouveaux » débouchés, être opérationnel dans une démarche de recherche de stage, M2 et/ou emploi, développer un réseau

      • Biostatistiques I (5 ECTS)

        Éléments de statistique descriptive. Notions fondamentales de probabilité. Notions d'échantillonnage. Estimation ponctuelle. Généralités sur les tests d'hypothèses. Tests usuels. Ajustement de données par des lois. Modèles de régression et tests associés. Présenter et faire appliquer les méthodes modernes pour l'assurance et l'amélioration continue de la qualité, de la fiabilité, de la sécurité, de la protection de l'environnement en présentant des applications pratiques choisies au plus près des préoccupations des participants. (Un mini-projet plus poussé sera proposé aux étudiants qui auraient suivi l’UE dans le M1 parcours QUALIMAPA avant d’entrer en M2 parcours IBVEM).

        Compétences : utilisation de l’outil statistique pour l’amélioration des performances de n’importe quel processus présentant des variations. Maîtrise du logiciel R.

      • Métabolites Secondaires Végétaux & Microbiens (5 ECTS)

        Les plantes et les microorganismes synthétisent et stockent plusieurs dizaines de milliers de molécules qualifiées de métabolites secondaires ou substances naturelles.   Longtemps considérées comme des déchets, l'implication de ces molécules dans le fonctionnement des organismes qui les produisent est maintenant clairement admise. Certains de ces composés secondaires exercent d'intéressantes propriétés biologiques et pharmaceutiques. D'où leur valorisation également dans des domaines aussi variés que la médecine et les biopesticides. En faisant références aux résultats les plus récents de la littérature scientifique, ce module présentera l'intérêt des métabolites secondaires issus des végétaux et des microorganismes (champignons) dans différents secteurs dont l'agriculture, l'agro-alimentaire ou encore le domaine de la santé.

         Contenu

        Les voies de biosynthèse des métabolites secondaires (composés phénoliques, terpènes et alcaloïdes) ;  Fonctions écologiques et physiologiques de ces molécules chez les végétaux et les microorganismes de type champignons ; le métabolisme du stress chez les végétaux. Intérêt en biotechnologies et application médicales.

        Introduction aux techniques d'étude des métabolites secondaires et de sélection

         

        Compétences :

        Compréhension des aspects physiologiques du métabolisme secondaire chez les végétaux et l’application des outils biochimiques, moléculaires et génétiques pour les recherches fondamentales et appliquées dans ce domaine.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • Technologies Alimentaires (5 ECTS)

        Eléments de base de mécanique des fluides

        Les différents transferts: thermiques et matières

        Opérations unitaires :

        Stérilisation, pasteurisation des produits Agroalimentaires

        Concentration

        Séchage

        Compétences : connaissance et maîtrise des méthodes et outils de production

      • Gestion de Projet (5 ECTS)

        • Concepts, méthodes et outils dla démarche projet appliquée aux projets industriels agroalimentaires dont le cycle est explicité en préalable
        • Résolution de problèmes ; gestion des connaissances

           TCAO (Travail Collaboratif Assisté par Ordinateur) : présentation de la démarche, prise en main d'une plate-forme de TCAO.

            Réalisation d'un Projet industriel de fourniture de biens ou services : chaque groupe de TD est divisé en 4 ou 5 sous-groupes en interaction et en compétition (1 sous-groupe = 5-6 étudiants), chaque sous-groupe fonctionnant à tour de rôle comme Maître d'œuvre, Maître d'ouvrage, Réalisateur/concepteur engagés dans la définition, la direction, la gestion, la réalisation et l'évaluation d’un projet de fourniture biens ou services décliné suivant les différentes phases d’un processus d’appel d’offre compétitif (appel d’offre, proposition technico-commerciale, adjudication).

           Le travail fait l'objet de réunions d'avancement ainsi que d'une remise de nombreux documents de suivi et de synthèse (offre finale écrite et soutenue oralement), le tout dans un environnement de TCAO. Les aspects techniques d’un projet industriel sont abordés ainsi que ses dimensions financières et règlementaires. Les étudiants doivent justifier leur travail de façon détaillée ; il leur est également demandé de s’auto-évaluer – individuellement et collectivement - et d’évaluer leurs partenaires de travail.

        Compétences : capacité à gérer toutes les étapes d’un projet, maîtrise de l’outil informatique de gestion de projet en mode collaboratif, maîtrise  des différents outils de planification, chiffrage et gestion de projet (diagramme de Gantt, WBS/PBS, digramme de fabrication, carte des coûts, etc.), maîtrise des outils de communication écrite et orale

      • Anglais scientifique (5 ECTS)

        30 h : Formation en laboratoire de langue pour consolider le niveau. Puis 20 h enseignement en anglais d’une thématique scientifique ou industrielle.

        Compétences : communication écrite et orale en anglais courant et scientifique

    • Liste des UEs optionnelles
      • Bonus sport (0 ECTS)

        Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

        Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

      • Qualité nutritionnelle & Physiologie de la Digestion (5 ECTS)

        Physiologie (12h) : anatomie et fonctionnement du système digestif, motricité, flore bactérienne intestinale et régulation de la prise alimentaire.

        - Biochimie nutritionnelle (28h) : Composition biochimique des aliments et leur transformation en nutriments. Absorption, transport et répartition des nutriments dans l'organisme (nutrition azotée, lipidique, glucidique: aspect qualitatif et quantitatif). Les besoins énergétiques et nutritionnels ainsi que les mécanismes de régulation métabolique seront développés en mettant en évidence les cycles inter-organes. Nutrition minérale et caractéristiques structurales/fonctionnelles des vitamines. Métabolisme de l’éthanol et systèmes anti-oxydants.

        Compétences acquises: Maîtrise des mécanismes biochimiques et physiologiques au cours de la nutrition. Savoir établir la qualité nutritionnelle d’un aliment. Capacité à définir le devenir des nutriments, en fonction de l’état nutritionnel d’un individu, en s’appuyant sur les connaissances acquises en licence concernant les voies métaboliques. Mettre en évidence les liens entre alimentation/santé.

      • Microbiologie Alimentaire (5 ECTS)

        Acquérir les connaissances de base en microbiologie alimentaire, que ce soit l’utilisation des micro-organismes dans les process de fabrication (fermentation, productions primaires et secondaires) ou leur rôle dans l’altération des aliments et certaines pathologies notamment humaines. Acquérir les notions de bases de l’hygiène microbiologique et ses applications en entreprise ou dans les collectivités, en lien avec les notions de contrôle qualité et d’assurance qualité (démarche HACCP, marche en avant, first in-first out etc...)

        Acquisition d’une démarche d’analyse, de suivi de qualité microbiologique

        Illustration des ces notions en TP.

      • TER Techniques d'Analyses en Biochimie Alimentaire (10 ECTS)

        La biochimie alimentaire est illustrée par des applications Agroalimentaires des techniques d'analyse : dosages biochimiques du lait. Evaluation de l'origine d'un café par dosage de la caféine. Dosage des acides gras des huiles, du beurre et de la margarine. Etudes des colorants et des conservateurs alimentaires. Caractérisation des protéines du gluten. Dosage de l'azote et de la teneur protéique des aliments. Qualité des eaux par électrophorèse capillaire. Recherche de fraudes par techniques PCR et ELISA. Analyse sensorielle selon normes AFNOR.

        Toutes les applications sont en place simultanément et les étudiants travaillent en binômes sur chacun des ateliers indépendants. Une grande autonomie est donc laissée aux étudiants pour développer leurs capacités d'adaptation et d'analyse critique. Les ateliers fonctionnent comme différents services d’une entreprise. Le coût du matériel et des consommables est évalué. Un professionnel intervient en TD sur la gestion d’entreprise. Une sensibilisation hygiène & sécurité est également dispensée.

        Compétences : Pratique en biochimie alimentaire et analytique, contrôle qualité ou biotechnologie ; Respect des règles Hygiène & Sécurité ; Chiffrage coût analyse.

      • TER Biotechnologies Végétales, Enzymatiques & Microbiennes (10 ECTS)

        Culture in vitro : le matériel végétal nécessaire aux manipulations sera préparé par des techniques de culture in vitro (micropropagation, embryogenèse somatique...). La préparation des milieux de culture, les mises en culture, transferts, entretien des cultures et récolte du matériel végétal seront effectuées par les étudiants.

        • Puces à ADN : Les étudiants utiliseront du matériel récolté et caractérisé pour réaliser une analyse du transcriptome. Ils effectueront l’extraction et la quantification de l’ARN, la transcription inverse avec marquage, l’hybridation sur microarray, la lecture des images et l’analyse des données avec des outils bioinformatiques dédiés (GenePix Pro6, R, TreeView, J-express).

        • Electrophorèse 2-D : Les protéines solubles seront extraites à partir des échantillons préalablement obtenus en culture in vitro. Après quantification, les protéines  seront séparées par électrophorèse bi-dimensionnelle en conditions dénaturantes. Après coloration, les modifications du protéome seront mises en évidence par analyse d’images (SameSpots, Progenesis).

        • Bioprocédés permettant d’obtenir une biomolécule à partir d’une cellule microbienne : mise en œuvre et conduite d’un fermenteur pour une culture en batch de cellules microbiennes produisant des enzymes intracellulaires.

        • Opérations d’extraction et de purification en fonction de la nature de la biomolécule produite par des techniques séparatives chromatographiques (lit fixe, lit expansé), contraintes et difficultés des bioprocédés dans la fabrication de biomolécules. Les matériels utilisés sont à l’échelle semi-pilote comme ceux  utilisées dans les labos de recherche et développement industriels en biotechnologie.

      • Outils modernes de l'Innovation & de la Recherche (5 ECTS)

        Les analyses In Silico sont devenues des outils incontournables à la mise en place et à la mise en oeuvre des programmes de recherche. Dans ce module, les moyens permettant d'appréhender scientifiquement un projet de recherche et de l'intégrer dans son contexte économique et social seront présentés. Les outils indispensables à l'élaboration et à la mise en place d'un projet de recherche seront décrits : analyses bibliographiques, consultation des bases de données, veille bibliographique, recherche de financement, prise en compte du contexte national et international. Sur la base d'interventions d'acteurs du laboratoire  régional de recherche en agroalimentaire et biotechnologie : Institut Charles Viollette, les thématiques développées dans les différentes équipes seront exposées (amorçage de la réflexion sur le choix des stages de M2). Les aspects de la valorisation de la recherche et de la politique d’innovation régionale seront abordés par des représentants des collectivités locales, la BPI, j’Innove, INPI, les pôles de compétitivités NSL, Aquimer, et d’excellence Agroé……

        Des exemples de création d’entreprises issues de la recherche seront données, ainsi que de travaux collaboratifs avec des industriels (GIS, contractuel).

        Compétences :

        • Connaissance du monde de la recherche académique et industrielle : être capable d'intégrer un sujet de recherche dans son contexte scientifique, dans le contexte financier et dans les tissus régional, national et international.

        • Utilisation des bases de données scientifiques et de la recherche bibliographique sur internet.

        • Compréhension et exploitation d'articles scientifiques en anglais (synthèse d'articles et analyse critique).

        • Connaissance du financement de la recherche

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Exploitation des Données expérimentales (5 ECTS)

        utiliser et exploiter les données qualitatives ou utiliser de façon expérimentale les statistiques, sont autant nécessaires en atelier de production qu’en laboratoire d’analyses biologiques ou lors de l’exploitation de données recueillies lors d’enquêtes marketing ou sensorielles. .L’enseignement sera surtout orienté sur les méthodologies d’études ainsi que l’analyse statistique, en particulier l’analyse multivariée/clustering/typologies des clients ainsi qu’aux modèles d’équations structurelles qui semblent être un « must », aujourd’hui, en matière de mesure de la satisfaction des clients.

        Compétences acquises: Collecte et analyse d’informations internes et externes ; capacité à élaborer un profil produit (élaboration de descripteur, leur mesure, leur analyse), un questionnaire d’études et en terme sensoriel un profil produit y compris en ligne.

      • Design Nutritionnel & Sensoriel (8 ECTS)

        UE mixte comprenant des éléments de nutrition, de physiologie, de sociologie, de qualité nutritionnelle. Dans le monde de l’alimentaire, les sciences de la nutrition sont devenues des « technologies-clés », il est indispensable que les étudiants puissent capitaliser les différents éléments  constitutifs : sociologiques, réglementaires, chimiques, qualité La dimension sociale de l’alimentation est prise en compte sous plusieurs aspects, d’une part la nutrition comme discipline spécifique mais aussi une vision sociologique en intégrant l’alimentation dans le monde d’aujourd’hui, les tendances qui se dessinent et l’évolution réglementaire. La communication des aspects nutritionnels est également traitée.

        Compétences acquises: Définir des profils nutritionnels, gérer les aspects réglementaires liés à l’alimentation et à la santé publique, gestion du développement de produit nouveau et conception –design de produit à valeur nutritionnelle, recherche et intégration d’ingrédients, d’arômes, d’additifs en formulation.

      • Communication (5 ECTS)

        2 familles d’outils de communication sont traités :

        • Maîtriser l’anglais est devenu un impératif sur le marché de l’emploi, dans la démarche d’internalisation, il est nécessaire que les étudiants s’investissent sur la pratique de la langue internationale,
        • d’autre part, il y a une prépondérance des enjeux TIC dans la démarche de communication de l’entreprise (informatique, communication graphique, site internet, supports multimédia, communautés…) il s’agit pour les étudiants de savoir utiliser et appliquer les outils de gestion informationnelle actuels

        Compétences acquises: Utilisation d’outils de production multimédia, réalisation de sites web, vitrines multimédia, travail communautaire en ligne.

      • Marketing Stratégique (10 ECTS)

        Cette UE (49h de cours) doit permettre aux étudiants d'acquérir les bases d'une double compétence managériale afin d'élaborer la démarche marketing stratégique  nécessaire pour assurer le développement durable d’une entreprise, ainsi que de manager la démarche d’innovation de la conception marketing au lancement .

         

        Cette UE est composée de cours complémentaires permettant

        A- d’élaborer une démarche marketing complète de l’offre 
        B-  de générer ( créativité), concevoir, développer et lancer sur le marché des projets d'innovation,

        C-  de conduire des missions de veille stratégique pour détecter les opportunités de développement

        D-  d’aborder le développement international de l’entreprise
         

        Compétences acquises:

        • Analyse stratégique
        • Stratégies de développement 
        • Segmentation marketing & positionnement marketing
        •  Stratégies concurrentielles
        • Stratégies de marque 
        • Stratégies de capital client  &fidélisation
        • Stratégies de conception, de développement et de lancement d’innovations
        • Créativité
        • Méthodologies  de veille concurrentielle et technologique : informations clés, sources d’information, méthodes de recherche, traitement et analyse de l’information

        Marketing international

      • Projet (2 ECTS)

  • Semestre 4
    • Liste des UEs obligatoires
      • Marketing Opérationnel (5 ECTS)

        L’objectif est double d’une part renforcer la connaissance du marché en appréhendant le fonctionnement du consommateur et de pratiquer une surveillance « intelligente » du marché (consommateur, concurrence, technologie…) par la démarche de veille afin de détecter des opportunités de développement et d’autre part d’aborder tous les éléments du marketing mixte pour mettre en œuvre les actions du marketing opérationnel telles que définies dans un plan marketing (prix, commercialisation, communication, produit). Il s’agit également d’avoir une culture de la communication publicitaire ainsi que d’acquérir la connaissance des circuits et pratiques du secteur Agroalimentaire

        Compétences acquises:    Elaborer un plan marketing

          Mettre en place (démarche et  actions associées) des actions de commercialisation et de  communication

           Analyser le comportement du consommateur

          Mettre en place une démarche de veille et d’intelligence stratégique (concurrentielle, technologique, consommateur)

         

    • Liste des UEs optionnelles
      • Projet (10 ECTS)

        Projet obligatoire en plus du stage

        L’activité Projet Majeur est répartie sur les deux semestres S3 et S4, temps fort et particulièrement structurant de la formation, aussi bien en terme de travail à fournir que de compétences à mobiliser ou à acquérir. Au travers de l’un des 3 ou 4 projets majeurs définis en partenariat avec des entreprises, les étudiants vont devoir développer leurs aptitudes au travail en groupe en s’aidant notamment des méthodes et outils proposés par les TIC, mettre en œuvre les compétences nécessaires à la gestion de projet ainsi que les autres compétences transversales (nutrition, marketing, technologie alimentaire, évaluation sensorielle, etc.) acquises dans les différents enseignements du master, savoir définir des problématiques multidisciplinaires et exploiter des connaissances spécifiques à leur résolution, développer une démarche scientifique de « résolution de problèmes » : identifier et collecter des informations pertinentes et fiables, les analyser de façon raisonnée et argumentée pour aboutir à un diagnostic ainsi qu’à des propositions réalistes et judicieuses, restituer le travail sous forme de rapports périodiques et/ou d’exposés synthétiques, conviviaux et répondant clairement aux objectifs et à la problématique posée. Evaluation à mi-parcours

        Compétences acquises: travailler en équipe, savoir définir des problématiques transversales, exploiter les connaissances spécifiques adaptées à leur résolution.

      • Stage (15 ECTS)

        Le stage obligatoire de fin d’études peut être réalisé en France ou dans un pays étranger. Chaque étudiant est encadré par un maître de stage dans l’entreprise et d’un tuteur  désigné par la structure (enseignant de Polytech’Lille  ou de Lille 1). L’étudiant acquiert les compétences de terrain

  • Semestre 1
    • Liste des UEs obligatoires
      • Normes & Qualités (5 ECTS)

        Maîtriser les processus d’Assurance Qualité en Industrie Agroalimentaire :

          savoir s’assurer du contrôle et de l’analyse la qualité des produits alimentaires ;

         appliquer les démarches qualité produits, assurances qualité des essais en laboratoire, qualité des matériaux et des     emballages ;

           maîtriser les notions d'hygiène en IAA et être capable d’évaluer leurs impacts sur la qualité des produits ;

           être capable d’intervenir dans la conception des locaux au niveau de l'hygiène ;

           maîtriser et mettre en application les bonnes pratiques de fabrication, ICH, FDA, méthode HACCP,

          pouvoir constituer un dossier de demande d'Agrément vétérinaire,

          être en recherche permanente d’amélioration,

          être capable de répondre aux attentes des organismes certificateurs.

        Appliquer un Système Qualité en Industrie Agroalimentaire :

          mettre en application la Démarche qualité Système (référentiel Iso 9001v2000),

          réaliser le décryptage méthodique de la norme pour une mise en œuvre efficace du référentiel, traçabilité,

          participer aux audits qualité système et produits (référentiel IFS et BRC) et constitution du rapport d'audit,

          pouvoir estimer les coûts (humains, financier…) de la mise en place d’une démarche qualité.

        Les matières :

        Rapport
        Soutenance
        stage
      • TER Techniques d'Analyse des Biomolécules (10 ECTS)

        Théorie : chromatographie, électrophorèse, PCR, ELISA, purification de protéines, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, planification du travail pratique.

        Les travaux pratiques sont dispensés par journées complètes pour toujours favoriser la manipulation directe par l'étudiant.

        Pratique : PCR, ELISA, purification de protéines natives ou étiquetées, électrophorèse 2D, CLHP, CPG, CPG/SM, électrophorèse capillaire, ...

        Compétences : maîtrise des outils nécessaires à la réalisation des essais et tests en laboratoire

      • Marketing & Economie de filière (5 ECTS)

        • Economie du secteur agro alimentaire (place du secteur Agroalimentaire dans l’économie nationale, mondialisation, globalisation et marchés internationaux, agriculture, pêche, produits Agroalimentaires, produits de la mer et Europe, grands groupes du secteur Agroalimentaire)
        • Grande distribution organisation et logistique (histoire de la GMS, concentration du secteur, groupes de la distribution, merchandising en Agroalimentaire, implantations commerciales)
        • Marketing de base (variables marketing, comportement du consommateur, place de la stratégie marketing dans la stratégie globale de l’entreprise, communication publicitaire, les spécificités en agroalimentation)

        Compétences : Compétences aussi bien en B to B qu’en marketing consommateurs. La stratégie marketing complète ces dimensions. Par une approche hédoniste et sociologique, cette discipline concourt à l’innovation dans le domaine alimentaire.

      • Biochimie Alimentaire (5 ECTS)

        En suivant une approche d’illustration grâce aux aspects nutritionnels,  procédés de fabrication et additifs alimentaires :

                  Les polysaccharides à usage industriel en se focalisant sur les structures permettant soit la stabilisation, soit l’épaississement ou la gélification, les édulcorants,

                  Les protéines animales ou végétales en privilégiant tout ce qui entraînera des modifications de conformation en relation avec la « structuration des protéines dénaturées »,

                  La matière grasse alimentaire animale et végétale en étudiant plus précisément les modalités de remplacement dans les produits à faible teneur en matière grasse ou à teneur spécifique en acide gras polyinsaturés,

                  Les réactions de brunissement enzymatique et non enzymatique avec leur répercussion sur la qualité des produits.

        Le cours est illustré par des travaux pratiques qui sont effectués S2 dans le cadre du module MB5

         

        Compétences : Maîtrise des structures moléculaires formant la base de l’alimentation à visée humaine et des modifications moléculaires qu’elles peuvent subir au cours des processus agroalimentaires, maîtrise des relations structure/propriétés fonctionnelles des molécules alimentaires, maîtrise des applications des molécules naturelles pour différents procédés Agroalimentaires.

        Pré-requis pour les aspects de formulation de produits en IAA.

        Rédaction et présentation de projet

    • Liste des UEs optionnelles
      • Bonus sport (0 ECTS)

        Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

        Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

      • Projet Professionnel (5 ECTS)

        travail opérationnel sur le projet professionnel de l’étudiant, en 3 déclinaisons :

        • des travaux de groupes :
          • Identification et choix des M2,
          • Processus de candidature (CV – lettre de motivation - simulation d’entretien),
          • Identification des métiers cibles,
          • Connaissance des marchés de l’emploi.
        • des travaux individuels :
          • Accompagnement dans la rédaction du portefeuille d’expériences et de compétences,
          • Entretiens face à face

         

        • des rencontres avec des professionnels :
          • Conférences « autour des fonctions de l’entreprise »,
          • Journée des métiers de l’UFR de Biologie
          • Visite d’entreprise.

         

        Compétences : Mieux connaître et identifier les métiers d’intérêt, connaître et identifier de « nouveaux » débouchés, être opérationnel dans une démarche de recherche de stage, M2 et/ou emploi, développer un réseau

      • Biostatistiques I (5 ECTS)

        Éléments de statistique descriptive. Notions fondamentales de probabilité. Notions d'échantillonnage. Estimation ponctuelle. Généralités sur les tests d'hypothèses. Tests usuels. Ajustement de données par des lois. Modèles de régression et tests associés. Présenter et faire appliquer les méthodes modernes pour l'assurance et l'amélioration continue de la qualité, de la fiabilité, de la sécurité, de la protection de l'environnement en présentant des applications pratiques choisies au plus près des préoccupations des participants. (Un mini-projet plus poussé sera proposé aux étudiants qui auraient suivi l’UE dans le M1 parcours QUALIMAPA avant d’entrer en M2 parcours IBVEM).

        Compétences : utilisation de l’outil statistique pour l’amélioration des performances de n’importe quel processus présentant des variations. Maîtrise du logiciel R.

      • Métabolites Secondaires Végétaux & Microbiens (5 ECTS)

        Les plantes et les microorganismes synthétisent et stockent plusieurs dizaines de milliers de molécules qualifiées de métabolites secondaires ou substances naturelles.   Longtemps considérées comme des déchets, l'implication de ces molécules dans le fonctionnement des organismes qui les produisent est maintenant clairement admise. Certains de ces composés secondaires exercent d'intéressantes propriétés biologiques et pharmaceutiques. D'où leur valorisation également dans des domaines aussi variés que la médecine et les biopesticides. En faisant références aux résultats les plus récents de la littérature scientifique, ce module présentera l'intérêt des métabolites secondaires issus des végétaux et des microorganismes (champignons) dans différents secteurs dont l'agriculture, l'agro-alimentaire ou encore le domaine de la santé.

         Contenu

        Les voies de biosynthèse des métabolites secondaires (composés phénoliques, terpènes et alcaloïdes) ;  Fonctions écologiques et physiologiques de ces molécules chez les végétaux et les microorganismes de type champignons ; le métabolisme du stress chez les végétaux. Intérêt en biotechnologies et application médicales.

        Introduction aux techniques d'étude des métabolites secondaires et de sélection

         

        Compétences :

        Compréhension des aspects physiologiques du métabolisme secondaire chez les végétaux et l’application des outils biochimiques, moléculaires et génétiques pour les recherches fondamentales et appliquées dans ce domaine.

  • Semestre 2
    • Liste des UEs obligatoires
      • Technologies Alimentaires (5 ECTS)

        Eléments de base de mécanique des fluides

        Les différents transferts: thermiques et matières

        Opérations unitaires :

        Stérilisation, pasteurisation des produits Agroalimentaires

        Concentration

        Séchage

        Compétences : connaissance et maîtrise des méthodes et outils de production

      • Gestion de Projet (5 ECTS)

        • Concepts, méthodes et outils dla démarche projet appliquée aux projets industriels agroalimentaires dont le cycle est explicité en préalable
        • Résolution de problèmes ; gestion des connaissances

           TCAO (Travail Collaboratif Assisté par Ordinateur) : présentation de la démarche, prise en main d'une plate-forme de TCAO.

            Réalisation d'un Projet industriel de fourniture de biens ou services : chaque groupe de TD est divisé en 4 ou 5 sous-groupes en interaction et en compétition (1 sous-groupe = 5-6 étudiants), chaque sous-groupe fonctionnant à tour de rôle comme Maître d'œuvre, Maître d'ouvrage, Réalisateur/concepteur engagés dans la définition, la direction, la gestion, la réalisation et l'évaluation d’un projet de fourniture biens ou services décliné suivant les différentes phases d’un processus d’appel d’offre compétitif (appel d’offre, proposition technico-commerciale, adjudication).

           Le travail fait l'objet de réunions d'avancement ainsi que d'une remise de nombreux documents de suivi et de synthèse (offre finale écrite et soutenue oralement), le tout dans un environnement de TCAO. Les aspects techniques d’un projet industriel sont abordés ainsi que ses dimensions financières et règlementaires. Les étudiants doivent justifier leur travail de façon détaillée ; il leur est également demandé de s’auto-évaluer – individuellement et collectivement - et d’évaluer leurs partenaires de travail.

        Compétences : capacité à gérer toutes les étapes d’un projet, maîtrise de l’outil informatique de gestion de projet en mode collaboratif, maîtrise  des différents outils de planification, chiffrage et gestion de projet (diagramme de Gantt, WBS/PBS, digramme de fabrication, carte des coûts, etc.), maîtrise des outils de communication écrite et orale

      • Anglais scientifique (5 ECTS)

        30 h : Formation en laboratoire de langue pour consolider le niveau. Puis 20 h enseignement en anglais d’une thématique scientifique ou industrielle.

        Compétences : communication écrite et orale en anglais courant et scientifique

    • Liste des UEs optionnelles
      • Bonus sport (0 ECTS)

        Comme pour l'ensemble des étudiants de l'Université de Lille 1, les étudiants inscrits dans la licence Géographie et aménagement peuvent suivre des enseignements de sports. Le système du bonus prévoit que les points au-dessus de la moyenne obtenue en sport sont rajoutés à la moyenne générale.

        Les sports proposés par le SUAPS sont très variés : tennis, badminton, futsal, natation, musculation, bien être......

      • Qualité nutritionnelle & Physiologie de la Digestion (5 ECTS)

        Physiologie (12h) : anatomie et fonctionnement du système digestif, motricité, flore bactérienne intestinale et régulation de la prise alimentaire.

        - Biochimie nutritionnelle (28h) : Composition biochimique des aliments et leur transformation en nutriments. Absorption, transport et répartition des nutriments dans l'organisme (nutrition azotée, lipidique, glucidique: aspect qualitatif et quantitatif). Les besoins énergétiques et nutritionnels ainsi que les mécanismes de régulation métabolique seront développés en mettant en évidence les cycles inter-organes. Nutrition minérale et caractéristiques structurales/fonctionnelles des vitamines. Métabolisme de l’éthanol et systèmes anti-oxydants.

        Compétences acquises: Maîtrise des mécanismes biochimiques et physiologiques au cours de la nutrition. Savoir établir la qualité nutritionnelle d’un aliment. Capacité à définir le devenir des nutriments, en fonction de l’état nutritionnel d’un individu, en s’appuyant sur les connaissances acquises en licence concernant les voies métaboliques. Mettre en évidence les liens entre alimentation/santé.

      • Microbiologie Alimentaire (5 ECTS)

        Acquérir les connaissances de base en microbiologie alimentaire, que ce soit l’utilisation des micro-organismes dans les process de fabrication (fermentation, productions primaires et secondaires) ou leur rôle dans l’altération des aliments et certaines pathologies notamment humaines. Acquérir les notions de bases de l’hygiène microbiologique et ses applications en entreprise ou dans les collectivités, en lien avec les notions de contrôle qualité et d’assurance qualité (démarche HACCP, marche en avant, first in-first out etc...)

        Acquisition d’une démarche d’analyse, de suivi de qualité microbiologique

        Illustration des ces notions en TP.

      • TER Techniques d'Analyses en Biochimie Alimentaire (10 ECTS)

        La biochimie alimentaire est illustrée par des applications Agroalimentaires des techniques d'analyse : dosages biochimiques du lait. Evaluation de l'origine d'un café par dosage de la caféine. Dosage des acides gras des huiles, du beurre et de la margarine. Etudes des colorants et des conservateurs alimentaires. Caractérisation des protéines du gluten. Dosage de l'azote et de la teneur protéique des aliments. Qualité des eaux par électrophorèse capillaire. Recherche de fraudes par techniques PCR et ELISA. Analyse sensorielle selon normes AFNOR.

        Toutes les applications sont en place simultanément et les étudiants travaillent en binômes sur chacun des ateliers indépendants. Une grande autonomie est donc laissée aux étudiants pour développer leurs capacités d'adaptation et d'analyse critique. Les ateliers fonctionnent comme différents services d’une entreprise. Le coût du matériel et des consommables est évalué. Un professionnel intervient en TD sur la gestion d’entreprise. Une sensibilisation hygiène & sécurité est également dispensée.

        Compétences : Pratique en biochimie alimentaire et analytique, contrôle qualité ou biotechnologie ; Respect des règles Hygiène & Sécurité ; Chiffrage coût analyse.

      • TER Biotechnologies Végétales, Enzymatiques & Microbiennes (10 ECTS)

        Culture in vitro : le matériel végétal nécessaire aux manipulations sera préparé par des techniques de culture in vitro (micropropagation, embryogenèse somatique...). La préparation des milieux de culture, les mises en culture, transferts, entretien des cultures et récolte du matériel végétal seront effectuées par les étudiants.

        • Puces à ADN : Les étudiants utiliseront du matériel récolté et caractérisé pour réaliser une analyse du transcriptome. Ils effectueront l’extraction et la quantification de l’ARN, la transcription inverse avec marquage, l’hybridation sur microarray, la lecture des images et l’analyse des données avec des outils bioinformatiques dédiés (GenePix Pro6, R, TreeView, J-express).

        • Electrophorèse 2-D : Les protéines solubles seront extraites à partir des échantillons préalablement obtenus en culture in vitro. Après quantification, les protéines  seront séparées par électrophorèse bi-dimensionnelle en conditions dénaturantes. Après coloration, les modifications du protéome seront mises en évidence par analyse d’images (SameSpots, Progenesis).

        • Bioprocédés permettant d’obtenir une biomolécule à partir d’une cellule microbienne : mise en œuvre et conduite d’un fermenteur pour une culture en batch de cellules microbiennes produisant des enzymes intracellulaires.

        • Opérations d’extraction et de purification en fonction de la nature de la biomolécule produite par des techniques séparatives chromatographiques (lit fixe, lit expansé), contraintes et difficultés des bioprocédés dans la fabrication de biomolécules. Les matériels utilisés sont à l’échelle semi-pilote comme ceux  utilisées dans les labos de recherche et développement industriels en biotechnologie.

      • Outils modernes de l'Innovation & de la Recherche (5 ECTS)

        Les analyses In Silico sont devenues des outils incontournables à la mise en place et à la mise en oeuvre des programmes de recherche. Dans ce module, les moyens permettant d'appréhender scientifiquement un projet de recherche et de l'intégrer dans son contexte économique et social seront présentés. Les outils indispensables à l'élaboration et à la mise en place d'un projet de recherche seront décrits : analyses bibliographiques, consultation des bases de données, veille bibliographique, recherche de financement, prise en compte du contexte national et international. Sur la base d'interventions d'acteurs du laboratoire  régional de recherche en agroalimentaire et biotechnologie : Institut Charles Viollette, les thématiques développées dans les différentes équipes seront exposées (amorçage de la réflexion sur le choix des stages de M2). Les aspects de la valorisation de la recherche et de la politique d’innovation régionale seront abordés par des représentants des collectivités locales, la BPI, j’Innove, INPI, les pôles de compétitivités NSL, Aquimer, et d’excellence Agroé……

        Des exemples de création d’entreprises issues de la recherche seront données, ainsi que de travaux collaboratifs avec des industriels (GIS, contractuel).

        Compétences :

        • Connaissance du monde de la recherche académique et industrielle : être capable d'intégrer un sujet de recherche dans son contexte scientifique, dans le contexte financier et dans les tissus régional, national et international.

        • Utilisation des bases de données scientifiques et de la recherche bibliographique sur internet.

        • Compréhension et exploitation d'articles scientifiques en anglais (synthèse d'articles et analyse critique).

        • Connaissance du financement de la recherche

  • Semestre 3
    • Liste des UEs obligatoires
      • Biostatistiques II (5 ECTS)

        Éléments de statistique appliqués à la recherche.

        Compétences : utilisation de l’outil statistique pour l’amélioration des performances de n’importe quel processus présentant des variations. Maîtrise du logiciel R.

      • Bioinformatique & Bioanalyse (4 ECTS)

        Chaque cours théorique est accompagné de séances de travail dirigé sur machines pour favoriser l’acquisition des différentes compétences :

        • Connaître les bases de données et logiciels utiles pour analyser des données de génomique, transcriptomique et protéomique
        • Savoir utiliser à bon escient les ressources internet en bioinformatique
        • Etre autonome sur l’utilisation des outils bioinformatiques
        • Savoir interroger les bases de données des grandes plateformes bioinformatiques (NCBI, EBI…)
        • Savoir comparer par alignement différents types de molécules (ADN, protéines)
        • Faire le lien entre les analyses bioinformatiques et les résultats expérimentaux
        • Capacité à présenter des résultats dans des journaux scientifiques ou lors de congrès (communications orales ou par poster)

        Pour compléter le cours, les étudiants sont également invités à assister aux journées d’animation proposées par le ppf bioinfo de Lille, dont les thèmes changent chaque année en fonction des demandes des chercheurs des différents laboratoires (séquençage de génomes, métagénomique, phylogénie…)

      • Recherche dans les entreprises de Biotechnologies (4 ECTS)

        Selon les opportunités des intervenants du domaine pourront participerrvenants du domaine participentlette à la formation. De plus, il est prévu que les étudiants participent  aux visio-conférences proposées et organisées par JL Hilbert dans le cadre du projet d’investissement d’avenir AKER :

      • Dogmes de la Biochimie & de la Physiologie remis en cause (4 ECTS)

        L’enseignement de la biochimie et de la physiologie est basé sur des dogmes élaborés pour la plupart durant la deuxième moitié du XXième siècle. Au cours de ces 20 dernières années, plusieurs de ces dogmes ont été partiellement remis en cause par les progrès de la recherche à l’échelle moléculaire. Certaines découvertes sont aujourd’hui largement confirmées, d’autres sont en cours de vérification. L’objectif de ce cours est d’élargir le champ de vision des étudiants et développer leur esprit critique par rapport aux progrès de la Science dans ce domaine en leur proposant de découvrir et analyser certaines de ses découvertes.

         

        Le cours sera constitué de deux parties :

        · Une série d’exposés interactifs réalisés par des chercheurs aujourd’hui impliqués dans ses recherches de pointe

        · Un travail personnel basé sur l’analyse critique d’une de ces découvertes suivi d’une présentation devant les autres étudiants

         

        Compétences :

        • Développer un esprit d'analyse critique face aux informations trouvées dans la littérature

        • Prendre conscience de la fragilité de certains dogmes généralement admis face aux avancées des technologies. Apprendre à remettre en cause son savoir

        • Compréhension et exploitation d'articles scientifiques en anglais, présentation orale d'un travail

      • Bioprocédés de Production, d'Extraction et de Purification (9 ECTS)

        Objectifs : Présenter différentes stratégies utilisées pour produire, extraire et purifier des biomolécules à partir des différentes sources naturelles, pour leur utilisation comme ingrédients alimentaires, cosmétiques et de santé.

        Contenu : Ce module vise à montrer aux étudiants comment des données expérimentales et les techniques, procédés et appareillages sous-jacents permettent la mise en oeuvre de stratégies permettant de maximiser la production, l’obtention, l'extraction et la purification de biomolécules d’intérêt à partir de sources végétales, animales et microbiennes. Aspects fondamentaux et appliqués via des cours, par l'analyse d'articles scientifiques, de brevets, et par l'intervention de conférenciers impliqués dans ces domaines.

        Connaissances et compétences acquises : Connaissances théoriques des dernières avancées ou stratégies en émergence dans les laboratoires :

        * compréhension du sujet, curiosité, prise en main du sujet, mise en perspective

        * recherche bibliographique dans des banques de données, documents

        * pertinence de la bibliographie, analyse, critique et confrontation des sources de données, capacité à restituer des données, à justifier et à hiérarchiser les idées

        * capacité à rédiger un article de synthèse

        * esprit de synthèse, de communication à l’écrit et à l’oral

        * participation au débat collectif, capacité d’argumentation

        * capacité d’autonomie, de proposition, d’écoute, d’auto-critique

        * communication et interaction avec le coordinateur du thème

    • Liste des UEs optionnelles
      • Anglais Scientifique II (4 ECTS)

                    Consolider et approfondir les compétences orales (compréhension et expression) en anglais. Permettre aux étudiants de présenter en anglais une publication scientifique. Apprendre à synthétiser le contenu d’un document écrit ou vidéo.

                  L’UE comporte des exercices de compréhension orale d’émissions scientifiques ou d’extrait de films. Les étudiants sont amenés à un travail d’expression orale, de synthèse de documents, et d’un entraînement à la présentation orale devant le groupe. L’examen final inclus une présentation orale d’un sujet scientifique (en plus des exercices de compréhension écrites et orales)

        Compétences : communication écrite et orale en anglais courant et scientifique

        L’effectif réduit permet le travail à distance via une plateforme et permet de réduire le volume horaire  en présentiel.

  • Semestre 4
    • Liste des UEs optionnelles
      • Stage professionnel (30 ECTS)

        Sous la tutelle d’un maître de stage en entreprise, l’étudiant doit mener à bien un projet de R&D durant 6 mois. Il est suivi par un enseignant référant. Les résultats obtenus sont rédigés à la façon d’un article scientifique avec une introduction bibliographique, un matériel et méthode et une discussion. L’étudiant présente ensuite ses travaux devant un jury composé du maître de stage et d’enseignants-chercheurs puis doit répondre aux questions.

      • Projet de recherche (30 ECTS)

        Sous la tutelle d’un chercheur ou d’un enseignant chercheur, l’étudiant doit mener à bien un projet de recherche en Laboratoire durant 6 mois. Les résultats obtenus en laboratoire sont rédigés à la façon d’un article scientifique avec une introduction bibliographique, un matériel et méthode et une discussion. L’étudiant présente ensuite ses travaux devant un jury puis doit répondre aux questions.

        Les soutenances sont organisées de manière à constituer une « journée des masters » à laquelle sont invités tous les membres des laboratoires d’accueil des étudiants.

        Compétences : mener un projet de recherche, savoir présenter ses résultats sous forme de publication scientifique et communication orale.


Nouvelles conditions d'accès en première année de master (rentrée 2017 18)

Les conditions d'accès au cycle master sont modifiées pour la rentrée 2017-2018, il s’agit désormais d’un cursus comprenant 4 semestres. L'entrée en 1ère année de master repose dorénavant sur un processus de recrutement selon des modalités propres à chaque mention (période-s de candidature, pièces demandées, tests, entretiens, critères d'examen des dossiers..) et votées par les instances de l'établissement.

Les modalités de recrutement et les informations pour candidater :

  • Ouverture de la campagne : 15/05/2017
  • Fermeture de la campagne : 15/06/2017
  • Licences conseillées :
    • Licence SVT, parcours Biochimie 
    • Licence SVT, parcours Biologie cellulaire et physiologie 
    • Licence Sciences et techniques pour l'ingénieur
  • Critéres de sélection :
    • Pré-requis détaillés sur le site de la formation
    • Dossier, CV, relevé de notes
    • Lettre de motivation avec projet professionnel
    • Lettre(s) de recommandation
    • Examen des dossiers
    • Liste principale et liste d'attente
    • Jury : responsable de la mention, Directeur des études, membre de l'équipe pédagogique

Pour candidater : master agro ;  Qualimapa

Contacts :


Nouvelles conditions d'accès en première année de master (rentrée 2017 18)

Les conditions d'accès au cycle master sont modifiées pour la rentrée 2017-2018, il s’agit désormais d’un cursus comprenant 4 semestres. L'entrée en 1ère année de master repose dorénavant sur un processus de recrutement selon des modalités propres à chaque mention (période-s de candidature, pièces demandées, tests, entretiens, critères d'examen des dossiers..) et votées par les instances de l'établissement.

Les modalités de recrutement et les informations pour candidater :

  • Ouverture de la campagne : 15/05/2017
  • Fermeture de la campagne : 15/06/2017
  • Licences conseillées :
    • Licence SVT, parcours Biochimie 
    • Licence SVT, parcours Biologie cellulaire et physiologie 
    • Licence Sciences et techniques pour l'ingénieur
  • Critéres de sélection :
    • Pré-requis détaillés sur le site de la formation
    • Dossier, CV, relevé de notes
    • Lettre de motivation avec projet professionnel
    • Lettre(s) de recommandation
    • Examen des dossiers
    • Liste principale et liste d'attente
    • Jury : responsable de la mention, Directeur des études, membre de l'équipe pédagogique

Pour candidater : master agro ;  Qualimapa

Contacts :


Prérequis

Le M1 est accessible aux titulaires d'une licence (LMD) de biologie, biochimie, chimie ou physiologie (responsable : mathieu.carpentier@univ-lille1.fr).

Le M2 est accessible sur dossier après validation d'un un M1 agroalimentaire ou Biologie & biotechnologies (responsable : isabelle.wallart@polytech-lille.fr).

Prérequis

Le M1 est accessible aux titulaires d'une licence (LMD) de biologie, biochimie, chimie ou physiologie. Le M2 est accessible sur dossier après validation d'un un M1 agroalimentaire ou Biologie & biotechnologies.

Télécharger le dossier de candidature pour l'entrée en M2

Admission en M2

M1 : Licence de biologie
Licence de biochimie
Licence de chimie
Licence de Physiologie
Hors système LMD : besoin de solliciter une validation des études

M2 : admission sur dossier + entretien des étudiants ayant validé un M1 agroalimentaire, Biologie & biotechnologies.

Admission en M2

M1 : Licence de biologie, biochimie, chimie ou physiologie

M2 : sur dossier + entretien après avoir validé un M1 agroalimentaire ou biologie & Biotechnologie ou chimie

Accès et tarifs en formation continue

Pour tout renseignement concernant l’information et l’orientation du public en reprise d’études après un arrêt de 2 ans ou plus, la Validation des Acquis et de l'Expérience (VAE) et la Validation des Acquis Professionnels (VAP) et les tarifs appliqués, contacter le Service Formation Continue : Tél. 03 20 43 45 23

Droits de scolarité en formation initiale

Pour l'année universitaire 2017-2018, les droits de scolarité en formation initiale s'échelonnent selon les diplômes préparés : 184 € (années d'études conduisant à la Licence, au DUT, au DEUST) ; 256 € (années d'études conduisant au Master) ; 391 € (cursus doctorat et HDR) et 610 € (Diplôme d'ingénieur). A cela s'ajoutent 217€ de cotisation pour la Sécurité Sociale et 5,10 € de droits universitaires.


Poursuite d'études et insertion professionnelle

Responsable développement de produits nouveaux, responsable assurance qualité, responsable environnement, responsable d'achat, chargé d'études dans les organismes institutionnels, auditeurs, chef de produit, chef de marque, chef de projets industriels, ingénieur d'étude ou de recherche, chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur recherche et développement, ingénieur expérimentation, responsable de laboratoire, ingénieur planificateur et ordonnancement, ingénieur logistique, ingénieur technico-commercial, chargé d'études marketing, chef de marchés, chef de produits, responsable de la gestion des ventes

Poursuite d'études et insertion professionnelle

Responsable développement de produits nouveaux, responsable environnement, chargé d'études dans les organismes institutionnels, auditeurs, chef de projets industriels, ingénieur d'étude ou de recherche, chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur recherche et développement, ingénieur expérimentation, responsable de laboratoire, ingénieur planificateur et ordonnancement, ingénieur logistique, ingénieur technico-commercial.


Composantes

Personnes à contacter

Première année

Responsable
mathieu.carpentier@univ-lille1.fr
Secrétariat
secretariat.lmd@polytech-lille.fr

Deuxième année

Responsable
isabelle.wallart@polytech-lille.fr
Secrétariat
secretariat.lmd@polytech-lille.fr